Envoi du mail en cours
 

Hématologie

326 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Article Commenté
Source : Nat Med. 2017 ; 23(2):256-263.
SAMHD1 : un mécanisme de résistance à l'aracytine et une nouvelle cible thérapeutique dans les LAM
Dr Pierre Hirsch (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 23 Février 2017
Les résultats des traitements des LAM par anthracycline et cytarabine sont limités, avec de grandes variations inter-individuelles. Si la découverte récente du paysage mutationnel des LAM pourrait potentiellement aboutir à de nouvelles thérapies ciblées, une autre voie de recherche est d’optimiser l’efficacité du traitement standard...
Lire la suite
Articles scientifiques (287)
Cas cliniques (4)
Vos patients ont lu (35)
Article Commenté
Source : Nat Med. 2017 ; 23(2):256-263.
SAMHD1 : un mécanisme de résistance à l'aracytine et une nouvelle cible thérapeutique dans les LAM
Dr Pierre Hirsch (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 23 Février 2017
Les résultats des traitements des LAM par anthracycline et cytarabine sont limités, avec de grandes variations inter-individuelles. Si la découverte récente du paysage mutationnel des LAM pourrait potentiellement aboutir à de nouvelles thérapies ciblées, une autre voie de recherche est d’optimiser l’efficacité du traitement standard...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Genes Chromosomes Cancer. 2016 Dec 20. doi: 10.1002/gcc.22437.
Association entre le statut mutationnel et l'évolution dans la PV et la TE
Pr Nicole Casadevall (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 23 Février 2017
Les syndromes myéloprolifératifs Ph1 négatifs sont dans la plupart des cas liés à une mutation « driver » soit de JAK2, de MPL ou de la Calréticuline. Cependant le statut mutationnel de ces syndromes myéloprolifératifs est complexe et de nombreuses mutations additionnelles ont été décrites dans des gènes qui régulent l’épigénétique...  
Lire la suite
Article Commenté
Source : Blood. 2017 Feb 10. doi: 10.1182/blood-2016-12-756841.
Le blocage de PD1 par le pembrolizumab en monothérapie dans les lymphomes NK/T de type nasal en rechute ou réfractaire est un traitement très efficace
Dr Fabien Le Bras (Hôpital Henri Mondor - Créteil) le 23 Février 2017
Le traitement des lymphomes NK/T (NKTL) inclut aujourd’hui de façon quasi systématique de la L-Asparaginase associée à de la chimiothérapie. Ce régime a permis d’améliorer le pronostic des malades présentant ce lymphome mais la PFS reste autour de 12 mois en moyenne. Le pronostic des patients qui rechutent après ce régime...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2016 Dec 5:JCO2016704775.
Méta-analyse en réseau. Les conclusions sont-elles fondées sur les données ?
Pr Vincent Levy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 23 Février 2017
Il y a 2 limites que les statisticiens faisant le reviewing des articles de recherche clinique rencontrent : - ils ne peuvent mesurer l’importance clinique de la recherche en cours de façon complète ; - ils ne peuvent affirmer si les conclusions sont vraies ou fausses. En effet, ils ne peuvent que vérifier que les données permettent de tirer les conclusions...  
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 ; 35(2):185-193
La valeur pronostique à long terme de la maladie résiduelle NPM1 dans les LAM
Dr Pierre Hirsch (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 16 Février 2017
Un des principaux problèmes thérapeutiques dans les LAM est de choisir au mieux les patients à qui proposer une allogreffe de CSH en première ligne de traitement. Les caractéristiques cytogénétiques et moléculaires des maladies sont à la base de ce choix. Cependant, l’évaluation de la réponse précoce au traitement...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Epidemiol. 2016 ; 80:8-15
Une revue systématique des essais arrêtés suggère que la plupart des arrêts étaient prévisibles
Pr Vincent Levy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 16 Février 2017
Environ un quart des essais randomisés sont interrompus précocement. Cette proportion importante représente une perte de temps et de ressources alloués à la recherche, en particulier lorsque les raisons de l’arrêt et les résultats ne sont pas publiés. La cause la plus fréquente d’arrêt des essais est le faible recrutement des patients à inclure...
Lire la suite
Article Commenté
Source : N Engl J Med. 2017 ; 376(6):536-547.
Impact des mutations génétiques les plus fréquemment observées dans les myélodysplasies en pré-allogreffe sur le devenir de la greffe
Pr Marie-Thérèse Rubio (CHU Nancy - Hôpital de Brabois - Vandoeuvre-Les-Nancy) le 16 Février 2017
Les myélodysplasies représentent un groupe hétérogène de maladies sur le plan clinique et biologique. L’allogreffe demeure le seul traitement potentiellement curateur avec un risque relativement élevé de mortalité post-greffe liée à la rechute ou aux complications toxiques de la greffe (NRM). La détermination de facteurs prédictifs du risque...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Dermatolog Treat. 2017 : 1-11.
Le ruxolitinib en application locale ?
Pr Nicole Casadevall (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 16 Février 2017
Les hématologistes connaissent bien maintenant les inhibiteurs de JAK1/JAK2 et en particulier le ruxolitinib qui a obtenu en France en 2011 une autorisation de mise sur le marché dans le traitement des patients atteints de myélofibrose et présentant une splénomégalie ou des signes généraux, et en 2016 pour le traitement en deuxième ligne de...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 : JCO2016704320.
Traitement par venetoclax en monothérapie de patients atteints de lymphome non hodgkinien en rechute ou réfractaire, étude de phase 1
Dr Fabien Le Bras (Hôpital Henri Mondor - Créteil) le 9 Février 2017
Le venetoclax est un inhibiteur de BCL2 qui a montré au cours de l’essai M12-175 (bras A) une très bonne efficacité dans la LLC. Ces résultats ont été publiés récemment et montrent un taux de réponse de 79% dont 20% de patients obtenant une rémission complète (RC). Cette efficacité a été associée à des syndromes de lyse tumorale...
Lire la suite
Article Commenté
Source : JCI Insight. 2017 ; 2(2):e89904.
Prolifération et mort cellulaires des patients sous ibrutinib
Pr Vincent Levy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 9 Février 2017
L’ibrutinib est un inhibiteur de la Bruton Tyrosine Kinase administré à une posologie de 420 mg en une prise chez les patients atteints de LLC. Les réponses à l’ibrutinib sont caractérisées par une réponse ganglionnaire et splénique rapide associée à une hyperlymphocytose majeure et transitoire. Cette hyperlymphocytose est supposée liée...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Cancers chez l'enfant : les avancées pour les diagnostiquer »
le 23 Février 2017
Fémina observe que « le cancer reste une maladie rare chez l'enfant, mais la première cause de décès parmi cette population après les accidents. Leucémies, tumeurs cérébrales et lymphomes sont les formes les plus courantes ». A l'occasion de la Journée internationale du cancer de l'enfant, le site se penche ainsi sur « les avancées porteuses d'espoir...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Leucémie lymphoïde chronique : de nouveaux espoirs pour les cas sévères »
le 23 Février 2017
Senior Actu observe : « Maladie souvent asymptomatique et au diagnostic fortuit pour laquelle on compte 4 500 nouveaux cas par an en France, la leucémie lymphoïde chronique est au centre des recherches en oncologie-hématologie ». Le site d’information des séniors explique que « de nouvelles stratégies de traitement aux mécanismes d’action...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Des cyclistes au service des malades »
le 16 Février 2017
Ouest France relève ainsi qu’« avant de partir en stage en Bretagne pour préparer la reprise de la saison sportive, les membres du [club cycliste Team Manche-Sud-Leucémie] ont réaffirmé les objectifs et rappelé les conditions du partenariat avec l’association Manche Leucémie ». « La vice-présidente de cette association départementale...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Atteinte par un myélome multiple, elle se lance à la conquête du Kilimandjaro »
le 16 Février 2017
Top Santé évoque ainsi une Américaine qui, en 2014, « découvre qu'elle est atteinte par un myélome multiple : pour dépasser ses limites, elle a choisi de partir en randonnée en Tanzanie... ». Le magazine relève en effet qu’« en septembre 2014, aux États-Unis, Nancy Dziedzic va consulter son médecin pour des douleurs au niveau du ventre. Le diagnostic tombe...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
Cancer : « Le patient et le médecin voyagent ensemble »
le 9 Février 2017
Pourquoi Docteur ? observe que « le monde de la cancérologie vit une révolution sans précédent. Après l'essor des thérapies ciblées, l'immunothérapie s'impose aujourd'hui dans l'arsenal thérapeutique. Mais améliorer la prise en charge des patients ne se réduit pas à une meilleure offre thérapeutique ». « Changements sociétaux et travail assidu des associations ont permis...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Grande-Bretagne : deux bébés atteints d'une leucémie en rémission »
le 9 Février 2017
La Dépêche constate que « deux bébés britanniques ont été soignés d'une leucémie avancée grâce à un traitement expérimental ». Le journal s’interroge : « Un miracle ? », et explique que « les deux bébés de 11 et 16 mois sont aujourd’hui en rémission. Atteints d’une leucémie aiguë, ils ont été soignés grâce à une immunothérapie à base...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Une étude pointe le lien entre dépression et mortalité par cancer »
le 2 Février 2017
Europe 1 fait savoir sur son site que « les personnes dépressives ou anxieuses pourraient avoir une probabilité plus élevée de mourir de certains types de cancer », selon une étude menée par David Batty, épidémiologiste à l'University College de Londres, et parue dans le British Medical Journal. L’article explique ainsi que « l'analyse du parcours...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Leucémie lymphoïde chronique : un nouveau traitement »
le 2 Février 2017
Le praticien rappelle notamment qu’« aux stades A et B, on se contente d'une surveillance étroite, avec un examen du sang tous les 6 à 12 mois. Dans certains cas, quand de gros ganglions apparaissent ou lorsque la rate prend du volume, on applique le même traitement que pour le stade C. A celui-ci, on administre une chimiothérapie associée...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
« Le stress au travail serait relié au cancer chez les hommes »
le 26 Janvier 2017
La Presse, 18 janvier 2017 La Presse note en effet qu’« une exposition prolongée au stress au travail semble augmenter le risque de cancer du poumon, du côlon, du rectum et de l'estomac, ainsi que le risque de lymphome non hodgkinien, chez les hommes, selon une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Institut national de la recherche scientifique »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
« La promesse d'Alice, après une année de lutte contre le cancer »
le 26 Janvier 2017
Le Journal du Centre, 1er janvier 2017 C’est ce que titre Le Journal du Centre, qui remarque : « Alice a 22 ans. Il y a un an tout juste, elle apprenait qu'elle avait un cancer. Lequel n'est plus qu'un sale souvenir. Cette semaine, elle a tenu une promesse qu'elle s'était faite à l'époque ». Le journal explique en effet qu’« il y a un an, à la veille de Noël, un méchant lymphome entrait dans...
Lire la suite