Envoi du mail en cours
 

Neurologie

5939 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Une revue des symptômes non-moteurs et de la cognition sociale dans la maladie de Parkinson
Article Commenté
Source : J Geriatr Psychiatry Neurol. 2017 ; 30(2):109-121.
Une revue des symptômes non-moteurs et de la cognition sociale dans la maladie de Parkinson
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 24 Février 2017
Comme souvent évoqué ici, la maladie de Parkinson se caractérise non seulement par ses symptômes moteurs mais aussi par une série de symptômes non-moteurs, incluant notamment des déficits cognitifs mais aussi des troubles dans la capacité à reconnaitre les émotions associées à une perte des neurones dopaminergiques au niveau...
Lire la suite
Articles scientifiques (5180)
Cas à discuter (3)
Cas cliniques (167)
HAS (25)
Vos patients ont lu (564)
Article à la une - mediScoop
Source : Revue de presse MediScoop du 24-02-2017
Sclérose en plaques : bonne nouvelle dans les formes primaires progressives
Mme Aude Rambaud (Boulogne) le 24 Février 2017
L’ocrelizumab, un anticorps monoclonal dirigé contre les cellules B CD20+, a prouvé son efficacité en phase 3 dans les formes rémittentes mais également dans les formes primaires progressives plus difficiles à traiter. Les résultats de ces études sont parus dans le NEJM.
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Geriatr Psychiatry Neurol. 2017 ; 30(2):109-121.
Une revue des symptômes non-moteurs et de la cognition sociale dans la maladie de Parkinson
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 24 Février 2017
Comme souvent évoqué ici, la maladie de Parkinson se caractérise non seulement par ses symptômes moteurs mais aussi par une série de symptômes non-moteurs, incluant notamment des déficits cognitifs mais aussi des troubles dans la capacité à reconnaitre les émotions associées à une perte des neurones dopaminergiques au niveau...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Neurology. 2017 ; 88(1):17-24.
Effet de l'hypotension orthostatique sur la cognition des patients parkinsoniens
Dr Olivier Colin (CHU Poitiers) le 24 Février 2017
L’hypotension orthostatique est un symptôme connu comme impactant fortement la qualité de vie des patients parkinsoniens, responsable notamment de chutes fracturaires pouvant avoir des conséquences dramatiques. Un impact délétère de l’hypotension sur la cognition a également été évoqué dans plusieurs travaux. Pour en améliorer...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Neurology. 2016 ; 87(12):1274-80.
Des probiotiques pour améliorer la constipation des patients parkinsoniens ?
Dr Olivier Colin (CHU Poitiers) le 17 Février 2017
La constipation est un symptôme non-moteur gênant pour les patients parkinsoniens et qui altère leur confort quotidien. Parfois négligée, sa prise en charge est pourtant importante et repose sur différents moyens (diététiques, traitements symptomatiques de la constipation) qui ne sont pas toujours efficaces...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Br J Health Psychol. 2017 ; 22(1):94-109
Un récit concernant les impressions d'un patient ayant subi une chirurgie pour une stimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 17 Février 2017
Comme nous l’évoquons ici parfois, la stimulation cérébrale profonde est de plus en plus souvent envisagée comme approche pour améliorer les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson et les troubles associés. Comme parfois aussi évoqué dans différentes publications, cette amélioration sur le plan moteur ne s’accompagne pas forcément...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Neuromodulation. 2016 Oct 12. doi: 10.1111/ner.12537.
La stimulation cérébrale profonde semble altérer les circuits cérébraux préfrontaux de l'induction émotionnelle
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 9 Février 2017
Comme parfois évoqué ici, la stimulation cérébrale profonde du noyau sous-thalamique peut améliorer les symptômes moteurs pendant l’évolution de la maladie de Parkinson. En parallèle, cette stimulation peut également influencer la sphère émotionnelle en important notamment les circuits corticostriataux. L’objectif de cette étude était d’évaluer...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Trends Neurosci. 2017 ; 40(1):4-14.
La théorie du seuil
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 9 Février 2017
Le schéma de Braak a révolutionné le concept de Maladie de Parkinson, transformant une maladie dégénérative à expression motrice en une affection à prions débutant dans les tissus extra-cérébraux. Cette théorie a séduit la majorité des parkinsonologues. Toutefois les exceptions à ce modèle autorisent à développer des théories alternatives comme...
Lire la suite
Article Commenté
Source : CNS Spectr. 2016 ; 21(3):258-64.
Apathie apparaissant chez les patients atteints de maladie de Parkinson après stimulation cérébrale profonde du noyau sous-thalamique
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 3 Février 2017
Comme parfois évoqué ici, l’apathie est parfois rapportée comme un symptôme collatéral apparaissant suite à l’implantation d’électrodes intracérébrales pour la stimulation cérébrale profonde du noyau sous-thalamique. Dans cette étude, les auteurs ont étudié la prévalence et la sévérité de ce symptôme dans une population de 22 patients...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Neurol Sci. 2016 ; 362:40-6.
Parkinson atypique d'origine auto-immune
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 25 Janvier 2017
Le bilan étiologique à effectuer devant un syndrome parkinsonien est limité à la réalisation d’une imagerie ou à la recherche d’une cause génétique. Une équipe indienne rapporte une petite série de cas d’origine auto-immune. La très grande majorité des syndromes parkinsoniens est d’origine dégénérative. Les observations...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Gait Posture. 2016 ; 52:374-380
Effets de la stimulation profonde cérébrale du noyau subthalamique sur l'équilibre statique du patient parkinsonien
Dr Thierry Lelard (Amiens) le 25 Janvier 2017
Dans les stades avancés de la Maladie de Parkinson, les troubles de l'équilibre et de la marche sont les principales causes de chutes et impactent fortement la qualité de vie des patients. Parmi les 4 signes cardinaux de la Maladie de Parkinson, l'instabilité posturale ne semble pas pouvoir être améliorée par le traitement dopaminergique...
Lire la suite
Cas a discuter
Neuro-oncologie tropicale
Dr Karima Mokhtari (GHP Salpêtrière - Paris) le 10 Novembre 2009
Une patiente de 45 ans, originaire du Mali, vivant en France depuis 2 ans, sans antécédent connu, consulte pour des céphalées évoluant depuis quelques semaines et d’aggravation récente. L’examen révèle une hypoesthésie hémicorporelle gauche à tous les modes. L’IRM cérébrale est la suivante. Quel est votre diagnostic ?
Lire la suite
Cas a discuter
Un glioblastome du genou du corps calleux chez un sujet âgé en mauvais état général
Pr François Ducray (Hôpital neurologique - Lyon) le 1 Octobre 2009
Un patient de 71 ans sans antécédents particuliers est hospitalisé pour un syndrome frontal, associé à une désorientation temporo-spatiale et une hypertension intra-crânienne. L’IRM montre une tumeur développée aux dépens du genou du corps calleux. Cette tumeur est nécrotique par endroit (non visible sur l’IRM ci-contre). L’histologie obtenue par biopsie stéréotaxique est en faveur d’un glioblastome. Au décours de la biopsie, le patient présente un syndrome...
Lire la suite
Cas a discuter
Processus occupant du diencéphale, que biopser ?
Pr Damien Ricard (HIA Percy - Clamart) le 10 Juin 2009
Patient, 53 ans, d’origine algérienne, hospitalisé pour troubles du comportement d’installation rapidement progressive. Antécédents : diarrhées récidivantes anciennes (plusieurs FOGD et coloscopie) ayant fait porter le Dc de maladie coeliaque (régime sans Gluten depuis 1996), colectomie droite en 2002 pour syndrome tumoral non cancéreux.
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
Une urgence qui presse
M Mathieu Jamelot (Hôpital Jacques Monod - Montivilliers) le 9 Janvier 2017
Mme O., patiente de 61 ans, est prise en charge en octobre 2014 dans le service d’oncologie médicale du Groupe Hospitalier du Havre pour un carcinome épidermoïde de l’utérus métastatique. Traitement initial par 3 cures de chimiothérapie par carboplatine-Taxol. Pas d’antécédents à signaler, absence de localisation secondaire au niveau cérébral. Mais…
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Décembre 2016
Apparences trompeuses
Dr Julien Boetto (CHU - Montpellier) le 4 Octobre 2016
Données cliniques : Garçon, 14 ans ; Pas d’antécédent personnel ou familial ; Tableau d’hypertension intracrânienne progressif depuis 1 mois ; Vomissements itératifs ; Réalisation d’un bilan d’imagerie cérébrale...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Septembre 2016
Vingt-cinq ans et vingt-cinq semaines : savoir y penser
Dr Catherine Thomas-Antérion (Lyon) le 15 Septembre 2016
Une jeune femme de 25 ans consulte très inquiète un neurologue en urgences. Elle dit avoir une santé florissante. Elle ne prend aucun traitement et n’a aucune habitude toxique. Elle pratique du sport régulièrement (course à pieds, alpinisme). Elle décrit une anxiété généralisée depuis l’enfance avec un passé d’attaques de panique qui ont cédé après une TCC...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Septembre 2016
L’unicité diagnostique n’est pas toujours là où on l’attend
Dr Moncef Berhouma (Hôpital Pierre-Wertheimer - Lyon) le 26 Juillet 2016
- Homme de 74 ans - Antécédents : HTA et adénome prostatique - Tableau d’occlusion colique nécessitant une chirurgie en urgence : Adénocarcinome colique – Résection en mars 2013 Bilan d’extension (mars 2013) : localisation cérébrale unique temporale droite – Patient neurologiquement asymptomatique. Décision de chimiothérapie pour adénocarcinome colique en avril 2013...  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Juillet 2016
A l’ombre des jeunes filles en fleurs…
Dr Catherine Thomas-Antérion (Lyon) le 13 Juillet 2016
Nous rencontrons une dame pimpante de 90 ans, accompagnée par son fils, à la demande de son médecin traitant. Celui-ci flèche dans sa lettre que cette dame a de très lourds antécédents cardiovasculaires. Elle a une HTA difficile à contrôler, une insuffisance cardiaque et un passé de deux infarctus du myocarde, un pacemaker et...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Juillet 2016
Une pastille à faire fondre dans la tête : deux cas cliniques
Pr Johan Pallud (CH Sainte-Anne, Université Paris-Descartes) le 20 Juin 2016
Cas clinique n°1. Chimiothérapie in situ en 1ère ligne avec protocole Stupp. Patient de 58 ans, droitier, KPS 100. Crise d’épilepsie partielle motrice inaugurale. Découverte d’une lésion nécrotique fronto-centrale droite...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Juillet 2016
Une pastille à faire fondre dans la tête : deux cas cliniques
Pr Johan Pallud (CH Sainte-Anne, Université Paris-Descartes) le 19 Juin 2016
Cas clinique n°2. Patiente de 41 ans, droitière, KPS 100 présentant des céphalées inaugurales qui conduisent à la découverte d’une lésion nécrotique temporale droite. Résection sub-totale de la prise de contraste sous neuronavigation IRM...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mai 2016
Les œillères
Dr Aymeric Amelot (Hôpital Necker - Paris) le 25 Avril 2016
Matheo, 12 ans. - ATCD : Bronchiolite et asthme du nourrisson - HDM : Pédiatre pour Baisse de l’Acuité Visuelle et une Hémianopsie Bi-Temporale Localisation du problème ?
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mars 2016
Une tumeur simulant un méningiome
Dr Arnault Tauziède-Espariat (AP-HP Lariboisière - Paris) le 25 Février 2016
Histoire de la maladie : Patiente âgée de 65 ans, sans antécédents particuliers, adressée en urgence pour hémiparésie sévère droite d’installation progressive depuis 2 mois. Une IRM cérébrale est réalisée :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2016
Un méningiome bien trop agressif…
Dr François-Xavier Ferracci (CHU Rouen Charles-Nicolle) le 7 Janvier 2016
Clinique Patiente de 39 ans, droitière ATCD : Thalassémie mineure, Asthme Céphalées depuis 2 mois Difficultés de concentration Ralentissement psychomoteur Désorientation temporelle  
Lire la suite
HAS
ALD n°16 - Maladie de Parkinson
le 30 Juillet 2009
L’objectif de ce guide est d’expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un patient atteint de syndrome parkinsonien dégénératif ou secondaire non réversible, admis en ALD au titre de l'ALD 16.NB : Le guide médecin a été traduit en anglais.
Lire la suite
HAS
Prise en charge des surdosages, des situations à risque hémorragique et des accidents hémorragiques chez les patients traités par antivitamines K en ville et en milieu hospitalier
le 30 Juillet 2009
L’objectif principal est de réduire la morbi-mortalité des accidents liés aux AVK, grâce à la diffusion de stratégies de prise en charge des situations à risque ou des accidents hémorragiques.Les recommandations portent sur les conduites à tenir en cas de surdosage asymptomatiques, d'hémorragies spontanées ou traumatiques ou bien vis-à-vis du traitement par AVK en cas de chirurgie ou d'acte invasif.
Lire la suite
HAS
Pertes de connaissance brèves de l’adulte : prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes
le 30 Juillet 2009
Le champ des recommandations concerne les pertes de connaissance brèves de l’adulte.Elles abordent plus précisément la prise en charge diagnostique et thérapeutique des syncopes, définies comme une perte de connaissance, à début rapide, de durée généralement brève, spontanément résolutive, s’accompagnant d’une perte du tonus postural, avec un retour rapide à un état de conscience normal. Elles sont dues à une hypoperfusion cérébrale globale et...
Lire la suite
HAS
Diagnostic et prise en charge de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées
le 29 Juillet 2009
Ces recommandations ont pour objectifs d'homogénéiser les pratiques en matière de diagnostic et de prise en charge (interventions médicamenteuses et non médicamenteuses, suivi) des patients ayant une maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. Elles n'abordent pas la question de la fin de vie.Les principales questions traitées sont les suivantes :le diagnostic de la maladie d'Alzheimer et des démences non Alzheimer les plus fréquentes, les traitements médicamenteux spécifiques et celui des symptômes...
Lire la suite
HAS
Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire
le 30 Mai 2008
Ces recommandations portent sur la prise en charge de la prévention de l’ensemble des événements vasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde et décès vasculaire), parce que l’infarctus cérébral confère non seulement un risque élevé de récidive, mais aussi un risque conséquent d’infarctus du myocarde et de décès d’origine vasculaire.Elles s’appliquent aux AIT dès que le diagnostic est établi et aux infarctus...
Lire la suite
HAS
Prise en charge diagnostique des neuropathies périphériques (polyneuropathies et mononeuropathies multiples
le 30 Octobre 2007
L’objectif général de ce travail est de diminuer les errances diagnostiques en cas de suspicion de neuropathie périphérique, notamment en facilitant l’orientation des patients (adultes et enfants) et en leur proposant une prise en charge diagnostique adaptée en fonction des différentes étiologies possibles.Les questions abordées sont les suivantes : Quand suspecter une neuropathie périphérique ? Quels sont les principaux éléments typologiques, cliniques et...
Lire la suite
HAS
ALD n°1 - Accident vasculaire cérébral
le 30 Mai 2007
L’objectif de ce guide est d’expliciter, pour les professionnels de santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins des patients admis en ALD au titre de l'ALD 1 : accident vasculaire cérébral (AVC). NB :Un guide patient a été réalisé à la suite du guide médecin.
Lire la suite
HAS
ALD n° 9 - Sclérose latérale amyotrophique
le 30 Mai 2007
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter, pour les professionnels de santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un malade admis en ALD au titre de l’ALD 9 : sclérose latérale amyotrophique (SLA).NB : La liste des actes et prestations a été actualisée en décembre 2008
Lire la suite
HAS
ALD n°9 - Epilepsies graves
le 30 Mai 2007
L’objectif de ce guide est d’expliciter, pour les professionnels de la santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un patient admis en ALD pour épilepsie grave au titre de l’ALD 9 : Formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie), épilepsie grave.NB : Un guide patient a été réalisé à la suite du guide médecin
Lire la suite
HAS
ALD n°25 - Sclérose en plaques
le 31 Décembre 2006
L'objectif de ce guide médecin est d'expliciter, pour les professionnels de santé, la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un malade admis en ALD au titre de l'ALD 25 : sclérose en plaques.NB :Un guide patient a été réalisé à la suite du guide médecin.
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Les nouvelles technologies au secours d'Alzheimer »
le 24 Février 2017
« Comment permettre aux malades d’Alzheimer de préserver le plus longtemps possible leur autonomie ? Deux jeunes Lyonnais, Aymeric Garnier et Vincent Théry, lancent ce mois-ci un service destiné à faciliter le quotidien des malades mais aussi celui de leurs proches », fait savoir Le Figaro. « Leur solution, appelée «Lili Smart», comprend une montre...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Maladie d'Alzheimer : faites le plein de vitamine A »
le 24 Février 2017
Top Santé révèle qu’« une alimentation riche en vitamine A préviendrait du déclin cognitif », selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Acta Neuropathologica. « Les chercheurs de la Chongqing Medical University (Chine) et de l'University of British Columbia (Canada) ont réalisé une étude avec des souris génétiquement...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Manger des champignons préviendrait la maladie d'Alzheimer »
le 17 Février 2017
« Un régime riche en champignons pourrait aider à éliminer la démence. Ces derniers stimuleraient la matière grise du cerveau en augmentant la production d'un produit chimique appelé facteur de croissance nerveuse, ou NGF, selon une étude réalisée sur 11 types de champignons », fait savoir Femme Actuelle. Selon les résultats, présentés dans l'édition...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Une protéine de requin contre Parkinson »
le 17 Février 2017
« Une molécule découverte chez le requin [la squalamine], étudiée pour ses propriétés anticancer et anti-infectieuses pourrait, une fois synthétisée artificiellement, conduire à de futurs traitements de la maladie de Parkinson », révèle Sciences & Avenir. Cette « protéine (…) bloquerait le processus moléculaire en jeu dans la maladie de Parkinson », explique l’article...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Démence : vivre près d'un axe routier est un facteur de risque »
le 9 Février 2017
Top Santé révèle qu’« environ un cas sur dix de maladie d'Alzheimer diagnostiqué en zone urbaine serait dû à l'importance du trafic routier, selon une étude de l'Office de la santé de la province d'Ontario (Canada) et publiée dans The Lancet ». Il précise que « pour cette étude, les chercheurs ont suivi 6,6 millions de personnes pendant...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Favoriser le "bien-être architectural" des résidents Alzheimer »
le 9 Février 2017
« Espace de déambulation, lumière naturelle, absence de grillage… De plus en plus d’établissements veillent à adapter l’architecture aux besoins des personnes malades [d’Alzheimer] », révèle La Croix. « Une architecture adaptée est essentielle pour leur permettre d’être moins stressées », explique Philippe Dehan, un architecte-urbaniste qui a conçu...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Votre coup de pinceau pourrait indiquer si vous êtes à risque d'Alzheimer »
le 3 Février 2017
« En analysant les toiles de 7 peintres célèbres, des chercheurs britanniques [de l'université de Liverpool (Grande-Bretagne)] ont découvert la "signature" des maladies dégénératives [comme la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson]. Une découverte qui ouvre la voie à un nouveau diagnostic précoce », fait savoir Top Santé...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Alzheimer : un stroboscope pourrait traiter la maladie »
le 3 Février 2017
Femme actuelle indique que « récemment, des chercheurs ont utilisé l’optogénétique sur des souris pour stimuler les oscillations gamma à 40 Hz dans l’hippocampe, une région importante pour le mémoire. Les oscillations gamma du cerveau, dont la fréquence est comprise entre 27 et 80 Hz, contribuent à des fonctions cérébrales comme l’attention...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
« Maladie de Parkinson : le microbiote intestinal en cause ? »
le 25 Janvier 2017
« Selon un groupe de chercheurs, la maladie de Parkinson peut trouver son origine dans l'intestin en raison des bactéries qu'il contient et non uniquement dans le cerveau. Des modifications du microbiome intestinal pourraient en effet constituer un facteur de risque important », révèle Santé Magazine...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
« Alzheimer : un stroboscope pourrait traiter la maladie
le 25 Janvier 2017
Femme Actuelle fait savoir que « des chercheurs ont utilisé l’optogénétique sur des souris pour stimuler les oscillations gamma à 40 Hz dans l’hippocampe, une région importante pour le mémoire ». L’article précise que « les oscillations gamma du cerveau, dont la fréquence est comprise entre 27 et 80 Hz, contribuent à des fonctions...
Lire la suite