Envoi du mail en cours
 

Archives - Cancero.net - Actu'Hebdo

2017
2016
2015

Janvier

12
19
26

Février

9
23

Mars

9
16
23

Avril

3
13
20
27

Mai

4
11
18
26

Juin

8
16
30

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Janvier

8
21
28

Février

5
11
18
25

Mars

3
10
17
31

Avril

7
13
21
28

Mai

19
26
31

Juin

9
23

Juillet

7
26

Août

Septembre

8
22
29

Octobre

11
26

Novembre

Décembre

12
23

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

2
10
16
24

Octobre

2
8
15
22
30

Novembre

5
13
20
27

Décembre

4
11
17
21
ActuHebdo
  L'edito  
   

Cher(e)

Au fil des derniers mois, 2 des clés du succès dans la prise en charge des patients atteints de cancers se sont confirmées :
1) l’optimisation de la sélection des patients, et des agents, tant sur le plan de l’imagerie (comme avec le TEP-PSMA), que sur le plan moléculaire (thérapie ciblant ALK, ou MET),
2) le déploiement des immunocheckpoints dans le traitement de nouvelles tumeurs, comme le carcinome hépatocellulaire notamment.

Pas de répit pour combattre la maladie, juste quelques vacances méritées pour se ressourcer et s’atteler de plus belle, dès la rentrée, à nos missions.
Dr Marine Gross Goupil (CHU Saint André, Bordeaux)

Comité de rédaction

Rédacteurs
Dr Florence Dalenc, Toulouse
Dr Marine Gross-Goupil, Bordeaux
Dr William Jacot, Montpellier
Dr Bertrand Mennecier, Strasbourg
Pr Jean-Marc Phelip, St-Etienne
Pr Jean-Louis Pujol, Montpellier
Dr Michaël Soussan, Bobigny

  articles scientifiques  
   
Gastro-entérologie
Le nivolumab dans le CHC avancé : essai d'escalade de dose de phase 1-2 (CheckMate 040)
Par le Pr Jean-Marc Phelip (CHU, Saint-Etienne)

Le sorafenib est actuellement la seule thérapeutique systémique ayant prouvé son efficacité dans le Carcinome Hépato-Cellulaire (CHC) avancé. Il existe un rationnel biologique en faveur de l’efficacité des inhibiteurs d’immune-checkpoints. Cette étude prospective non comparative de phase précoce a évalué la tolérance et l’efficacité du nivolumab...

Lire cet article
Article commenté :
Nivolumab in patients with advanced hepatocellular carcinoma (CheckMate 040): an open-label, non-comparative, phase 1/2 dose escalation and expansion trial
El-Khoueiry AB, Sangro B, Yauet T al.
Lancet 2017 ; 389:2492-502
 

Génito-urinaire
Sélection moléculaire et inhibiteur spécifique de MET dans le carcinome rénal papillaire et si « SAVOIR » faisait la différence ?
Par le Dr Marine Gross Goupil (CHU Saint André, Bordeaux)

Si le cancer du rein est représenté majoritairement par les carcinomes à cellules claires (75 à 90% des cas), les carcinomes de type papillaires représentent la seconde entité, et se répartissent en 2 sous-groupes, type 1 et type 2. Comme pour le carcinome à cellules claires, des présentations de formes familiales ont permis une meilleure compréhension de la carcinogenèse...

Lire cet article
Article commenté :
Biomarker-Based Phase II Trial of Savolitinib in Patients With Advanced Papillary Renal Cell Cancer.
Choueiri TK, Plimack E, Arkenau HT et al.
J Clin Oncol. 2017 Jun 23:JCO2017722967.
 

Imagerie
Le TEP au 68Ga-PSMA impacte nettement la prise en charge des patients avec cancer de la prostate
Par le Dr Michael Soussan (HUPSSD, Hôpital Avicenne, Bobigny)

Cette étude conduite par une équipe australienne évaluait l’impact sur la prise en charge des patients atteints d’un cancer prostatique du TEP au 68Ga-PSMA. On connait aujourd’hui la bonne sensibilité de ce nouveau traceur, notamment en comparaison avec les traceurs à base de choline. On rappelle que le PSMA (Prostate Specific Membrane Antigene) est une...

Lire cet article
Article commenté :
The impact of 68Ga-PSMA PET/CT on management intent in prostate cancer: results of an Australian prospective multicenter study.
PJ Roach, Francis R, Emmett L et al.
J Nucl Med. 2017 Jun 23. doi:10.2967/jnumed.117.197160.
 

Onco-thoracique
La surveillance par Internet des cancers bronchiques : une meilleure prise en charge ?
Par le Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194, Montpellier)

Les patients qui ont reçu un traitement pour un cancer bronchique sont généralement suivis par scanners. La plupart du temps, les médecins adaptent dans la routine les méthodes de surveillance auxquelles les ont habitués les études de recherche clinique. Il n'y a donc pas de recommandation rigoureusement établie. Bien que le rythme et l'échelonnement de cette surveillance...

 

Lire cet article
Article commenté :
Randomized Trial Comparing a Web-Mediated Follow-up With Routine Surveillance in Lung Cancer Patients
Denis F, Lethrosne C, Pourel N et al.
J Natl Cancer Inst. 2017 ; 109(9).
 

Sénologie
La recherche d'une mutation PI3KCA au niveau de l'ADNtc : bientôt indispensable pour la stratégie thérapeutique des cancers du sein HER26/RH+ ?
Par le Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud, Toulouse)

Le buparlisib est un pan-inhibiteur de la voie PI3K ; voie qui est hyper-activée dans environ 1/3 des cancers du sein (CS) RH+/HER2-. Elle peut être responsable d’une hormonorésistance et des études précliniques ont clairement mis en évidence un effet synergique entre une hormonothérapie et une inhibition de cette voie. PI3K est donc une cible thérapeutique potentiellement...

Lire cet article
Article commenté :
Buparlisib plus fulvestrant versus placebo plus fulvestrant in postmenopausal, hormone receptor-positive, HER2-negative, advanced breast cancer (BELLE-2): a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 3 trial.
Baselga J, Im SA, Iwata H et al.
Lancet Oncol. 2017 May 30. doi: 10.1016/S1470-2045(17)30376-5.
  vos patients ont lu  
   

« Les dépistages du cancer du sein en baisse »
Top Santé juin 2017

« Le Collège national des gynécologues français s'inquiète de la baisse du nombre de dépistages du cancer du sein », fait savoir Top Santé. « Le dépistage organisé a baissé de façon historique ces derniers mois », déplore le Pr Israël Nisand, président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). « Résultat : les médecins verraient arriver des...
Lire cet article 
 

« Près d'une Française sur deux mal informée sur le cancer du sein »
Santé Magazine juillet 2017

« Un sondage [Ifop, auprès de 1000 Français de 18 ans et plus  en avril 2017] commandé par l’association Europa Donna révèle un manque d’informations sur cette maladie, pourtant la première cause de décès par cancer chez les femmes. Les patientes elles-mêmes aimeraient en savoir plus », indique Santé Magazine. Ainsi, « 45% des femmes estiment ne pas être suffisamment informées...
Lire cet article 
 

« Le dépistage du cancer du sein en baisse inquiétante »
Libération 27 juin 2017

Eric Favereau note à son tour dans Libération que « le Collège national des gynécologues français s’alarme de la baisse de participation des femmes dans le dépistage organisé du cancer du sein par mammographies ».
Le journaliste rappelle que « le dépistage du cancer du sein par mammographie est proposé à toutes les femmes de plus de 50 ans et il se répète tous les deux ans jusqu’à 74 ans. Commencé...
Lire cet article 
 

« Gènes mutants : nouvelles estimations du risque de cancer du sein et de l'ovaire »
La Croix 21 juin 2017

« Des chercheurs ont établi de nouvelles estimations du risque de cancer du sein ou de l'ovaire chez des femmes porteuses des mutations génétiques les plus courantes (BRCA1 ou BRCA2), qui augmentent les probabilités de développer une tumeur dans ces organes », révèle La Croix. « L'étude [dont les résultats Les résultats sont publiés mardi dans le Journal of the American Medical...
Lire cet article 
 

« La pilule contre le cancer n'est pas pour demain »
Le Point 30 juin 2017

Anne Jeanblanc relève dans Le Point qu’« actuellement, 77 médicaments anticancéreux oraux disposent d'une autorisation de mise sur le marché (AMM). Près d'une fois sur quatre, il s'agit de thérapies ciblées, mais certains produits de chimiothérapie classique et des hormonothérapies ont été développés pour permettre une administration orale ».
La journaliste explique que « ces chiffres figurent dans un...
Lire cet article 
 

« Cancer : l'effet néfaste des polluants de l'air, de l'eau et des sols »
Sciences et Avenir juin 2017

Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière, indique qu’« une exposition cumulative à différents polluants de l’air, de l’eau et des sols augmenterait de 10% l’incidence des cancers, suggère une étude épidémiologique publiée en mai 2017 dans Cancer ». « Des chercheurs américains de plusieurs grandes Universités du pays ont compilé des...
Lire cet article 
 

Pour accéder au texte intégral des articles, vous devez utiliser vos codes personnels : J'ai oublié mes codes d'accès, envoyez-les moi.

La newsletter Actu’Hebdo Cancero est un service Mediscoop.net édité par Santor Edition.

Mediscoop.net est inscrit à la CPPAP sous le numéro : 0916 W 92432 et enregistré à la BNF sous le numéro ISSN 2427-660X

Santor Edition:
Directeur de la publication: Thierry Klein
Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz
Le choix et le traitement des sujets de la newsletter sont sous l'autorité d'un comité de rédaction ad hoc travaillant sous le contrôle du comité de rédaction du site.
Tous les articles publiés sont sous la responsabilité de leurs auteurs et de l'éditeur. Pour nous faire part de vos commentaires : écrivez à editorial@santor.net

Cette newsletter a été envoyée à 17960 spécialistes

Cancero.net présente l'ActuHebdo Cancero.net présente l'ActuHebdo Mediscoop.net