Envoi du mail en cours
 

Archives - Nephro.fr - métabolisme phosphocalcique

2017
2016

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

  L'edito du rédacteur en chef  
   

Cher(e)

Lorsque vous aurez fini de lire cette newsletter que j’ai le plaisir de vous présenter, j’espère que vous serez convaincus de l’importance de l’os dans la régulation du système cardiovasculaire. Vous verrez que l’os apparaît comme l’axe principal, ou le dénominateur commun, entre les trois sujets traités conjointement dans cette newsletter spéciale métabolisme phosphocalcique : l’hyponatrémie, le FGF23 et la calciphylaxie.

Par le Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy, Saint-Ouen)

Lire cet edito
Comité de rédaction
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Saint-Ouen)
Rédacteur en chef

Rédacteurs
Dr Pierre Bataille (Boulogne-sur-Mer)
Dr Philippe Chauveau (Bordeaux)
  articles scientifiques  
   
Relation entre taux de FGF23 et hypertrophie ventriculaire gauche chez l'enfant atteint de MRC de tous stades
Par le Dr Philippe Chauveau (CHU, Bordeaux)
Depuis maintenant près de 10 ans, de très nombreuses études ont montré l’importance du FGF23 non seulement dans le domaine des désordres phosphocalciques mais aussi dans la pathologie cardio-vasculaire et pas seulement dans la maladie rénale chronique. Il est démontré que les taux de FGF23 augmentent dès les stades précoces de la MRC. Les études chez l’animal montrent le rôle du...
Lire cet article
Article commenté :
FGF23 and Left Ventricular Hypertrophy in Children with CKD.
Mitsnefes MM, Betoko A, Schneider MF et al.
Clin J Am Soc Nephrol. 2017 Oct 12. doi: 10.2215/CJN.02110217.
Hyponatrémie chronique, ostéoporose et fractures
Par le Dr Pierre Bataille (Hôpital Docteur Duchenne, Boulogne-sur-Mer)
Si les complications neurologiques de l’hyponatrémie aiguë sont bien connues, notamment pour le risque d’œdème cérébral ou de myélinolyse centro-pontine lors d’une correction trop rapide, les complications de l’hyponatrémie chronique sont peu prises en compte car elles sont souvent considérées sans conséquences significatives pour les patients. L’hyponatrémie est très fréquemment observée dans les services...
Lire cet article
 

La calciphylaxie
Par le Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy, Saint-Ouen)
La calciphylaxie peut être considérée comme un syndrome associant des ulcérations progressives de la peau, résultant de l’obstruction calcique des artères de moyen et petit calibre ainsi que des artérioles calcifiées, à des multiples altérations métaboliques notamment du métabolisme minéral et osseux, nutritionnelles, immunologiques, hématologiques, etc. La calciphylaxie touche principalement les sujets avec...
Lire cet article
  vos patients ont lu  
   

« Comment ne pas manquer de vitamine D en automne et en hiver ? »
Biba 22 octobre 2017

Biba note en effet : « Qui dit automne et hiver dit jours plus courts, moins de soleil et... moins de vitamine D. Cette vitamine, que le corps ne produit pas et synthétise au contact des UVB (ceux responsables du bronzage !) à 80% et de l'alimentation à 20% ». Le magazine rappelle que la vitamine D « contribue à maintenir les niveaux de calcium et de phosphore dans le sang, participe à la minéralisation des dents...
Lire cet article
 

« Le gomasio, une bonne alternative au sel »
Madame Figaro 20 novembre 2017

Madame Figaro se penche sur le gomasio, « un condiment japonais qui vient de «goma» pour «sésame», et de «shio» pour «sel». Logiquement, c'est un mélange de graines de sésame grillées et broyées et de sel marin. Il fait partie de la cuisine traditionnelle japonaise depuis que l’huile de sésame, originaire d’Inde, est arrivée dans les pays asiatiques, il y a plusieurs milliers d'années ». Le magazine note ainsi...
Lire cet article
 

« La spiruline, microalgue tout terrain »
Les Echos 16 septembre 2017

Dans son édition du week-end, Les Echos s’intéresse à la spiruline, « microalgues de couleur bleu-vert » : « Dotées d'un taux élevé de protéines (50 à 70%) mais très peu caloriques, riches en fer organique assimilable, en chlorophylle, en vitamine B12, en bêtacarotène (provitamine A) et en oligo-éléments indispensables à l'organisme (zinc, potassium, etc.), les spirulines accumulent les bénéfices en termes de...
Lire cet article
 

Pour accéder au texte intégral des articles, vous devez utiliser vos codes personnels : J'ai oublié mes codes d'accès, envoyez-les moi.

La newsletter Métabolisme phosphocalcique est un service Mediscoop.net édité par Santor Edition.

Mediscoop.net est inscrit à la CPPAP sous le numéro : 0916 W 92432 et enregistré à la BNF sous le numéro ISSN 2427-660X

Santor Edition:
Directeur de la publication: Thierry Klein
Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz
Le choix et le traitement des sujets de la newsletter sont sous l'autorité d'un comité de rédaction ad hoc travaillant sous le contrôle du comité de rédaction du site.
Tous les articles publiés sont sous la responsabilité de leurs auteurs et de l'éditeur. Pour nous faire part de vos commentaires : écrivez à editorial@santor.net

Cette newsletter a été envoyée à 26494 spécialistes

Nephro.fr présente Nephro.fr présente Mediscoop.net