Envoi du mail en cours
 

Archives - Cancero.net - Actualités en immuno-oncologie

2017

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Avec le soutien institutionnel
des laboratoires
Avec le soutien institutionnel
des laboratoires
  L'edito  
   

Cher(e)

La place des immunothérapies se précise progressivement dans l’ensemble des types tumoraux. Dans les adénocarcinomes oesogatriques, le nivolumab comme le pembrolizumab améliorent la survie des patients traités en situation métastatique. En revanche, les résultats présentés lors de l’ESMO et de ce trimestre montrent une moindre efficacité des immunothérapies ciblant PD-1/PD-L1 dans les tumeurs neuroendocrines et les tumeurs germinales.
Dans les cancers de la vessie, l’étude IMvigor 211...

Pr Christophe Borg (CHRU, Hôpital Jean-Minjoz, Besançon)

Lire cet edito
Comité de rédaction
Pr Christophe Borg (Besançon)
Rédacteur en chef

Rédacteurs
Dr Caroline Dutriaux (Bordeaux)
Dr Marine Gross-Goupil (Bordeaux)
Dr Stephano Kim (Besançon)
Pr Virginie Westeel (Besançon)
  articles scientifiques  
   
Gastro-entérologie
Premier essai d'immunothérapie de phase 3 positif dans l'adénocarcinome gastrique/oesogastrique
Par le Dr Stefano Kim (CHRU, Besançon)

Suite aux résultats prometteurs de l’essai de phase II Keynote-059, le pembrolizumab (un anti-PD1) a récemment obtenu l'autorisation de la FDA pour son utilisation dans les adénocarcinomes gastriques ou œsogastriques PD-L1 positifs (≥1%), réfractaires à au moins 2 lignes de chimiothérapie. Cette fois-ci, un autre anti-PD1, le nivolumab, démontre un bénéfice significatif de la survie dans la même...

Lire cet article
Article commenté :
Nivolumab in patients with advanced gastric or gastro-oesophageal junction cancer refractory to, or intolerant of, at least two previous chemotherapy regimens (ONO-4538-12, ATTRACTION-2): a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 3 trial
Kang YK, Boku N, Satoh T et al.
Lancet. 2017 Oct 5. doi: 10.1016/S0140-6736(17)31827-5.
 

Génito-urinaire
Cancer de la vessie et immunothérapie, quid après progression sous atézolizumab ?
Par le Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André, Bordeaux)

Malgré les derniers évènements (résultats négatifs de la phase III, arrêt anticipé de l’ATU), l’atézolizumab a été récemment approuvé par l’EMA. Si l’on peut de nouveau être optimiste quant à la disponibilité d’un immunocheckpoint dans les mois à venir pour les patients atteints de carcinome urothélial, la question de « que faire après progression sous immunocheckpoint » risque de se poser, comme cela...

Lire cet article
Article commenté :
Atezolizumab in platinum-treated locally advanced or metastatic urothelial carcinoma: post-progression outcomes from the phase II IMvigor210 study
Necchi A, Joseph RW, Loriot Y et al.
Ann Oncol. 2017 Sep 10. doi: 10.1093/annonc/mdx518.
 

Génito-urinaire
Immunocheckpoints et tumeurs germinales : une fausse révolution ?
Par le Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André, Bordeaux)

Après le cancer de vessie, le cancer du rein, beaucoup d’espoirs étaient portés sur les immunocheckpoints dans le traitement des tumeurs germinales, notamment du fait de l’observation d’expression forte de PD-L1 sur échantillons tumoraux testiculaires. De plus cette expression était associée à un pronostic plus défavorable. Les tumeurs germinales réfractaires au cisplatine représentent une entité...

Lire cet article
Article commenté :
Phase II trial of pembrolizumab in patients with platinum refractory germ-cell tumors : a Hoosier Cancer Research Network Study GU14-206
Adra N, Einhorn LH, Althouse SK et al.
Ann Oncol. 2017 Oct 17. doi: 10.1093/annonc/mdx680.
 

Dermatologie
Radiothérapie concomitante des patients atteints de mélanome métastatique recevant des inhibiteurs de PD1 : une combinaison efficace et sûre
Par le Dr Caroline Dutriaux (CHU, Bordeaux)

Les antiPD1 ont largement démontré leur efficacité et leur supériorité par rapport à l’ipilimumab et à différents schémas de chimiothérapie dans le traitement du mélanome avancé ou métastatique. Au fil de l’évolution, certains patients restent toutefois éligibles à d’autres modalités thérapeutiques, notamment la radiothérapie (RT), en cas de métastases cérébrales, de maladie extra-crânienne...

Lire cet article
Article commenté :
Concurrent radiotherapy for patients with metastatic melanoma and receiving anti-programmed-death 1 therapy: a safe and effective combination
Aboudaram A, Modesto A, Chaltiel L et al.
Melanoma Research 2017 ; 27:485-491
 

Pneumologie
L'immunothérapie, pour les carcinomes bronchiques à petites cellules aussi ?
Par le Pr Virginie Westeel (CHRU, Hôpital Jean-Minjoz, Besançon)

L’étude KEYNOTE-028 est une étude ouverte de phase Ib du pembrolizumab dans 20 cohortes de tumeurs PD-L1 positives (PD-L1≥ 1%), dont nous avons déjà rapporté les résultats de la cohorte de mésothéliomes pleuraux malins. La publication d’Ott et al. présente les données d’efficacité et de tolérance du pembrolizumab dans les carcinomes bronchiques neuroendocrines à petites...

Lire cet article
Article commenté :
Pembrolizumab in patients with extensive-stage small-cell lung cancer: results from the phase IB Keynote-028 study.
Ott PA, Elez E, Hiret S et al.
J Clin Oncol. 2017 Aug 16. doi: 10.1200/JCO.2017.72.5069.
  du côté des congrès  
   
ITW Essai CHECKMATE 214 - Tumeurs rénales
Par le Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André, Bordeaux)


Voir la video
  vos patients ont lu  
   

« Cancer de la vessie : les promesses de l'immunothérapie »
Le Figaro 1er octobre 2017

« Dans le cancer de la vessie métastatique, l’immunothérapie est une alternative intéressante face à la seule chimiothérapie à base de cisplatine », annonce Martine Lochouarn dans le Figaro. Il s’agit « plus précisément, [d’] un groupe de molécules qui bloquent un mécanisme majeur par lequel les cellules cancéreuses échappent aux lymphocytes T du malade. Ces médicaments, les anti-PD1-PDL1, restaurent...
Lire cet article
 

« Anticancéreux : les associations de patients se mobilisent pour "des prix plus réalistes" »
France Info 18 octobre 2017

« Les patients français n'ont pas accès à certains médicaments innovants contre le cancer [comme le pembrolizumab] car les négociations entre l'Etat et les laboratoires s'enlisent autour de la question de la fixation des prix », révèle le site Allodocteurs.fr de France Info. Il livre « les explications de Jean-Pierre Thierry, conseiller médical de France Assos...
Lire cet article
 

Immunothérapie et microbiote intestinal
Santé Magazine novembre 2017

Santé Magazine alerte : « L'immunothérapie, traitement prescrit chez les patients atteints d'un cancer du poumon ou encore de la vessie, et les antibiotiques ne font pas bon ménage révèlent des chercheurs français ». « Ces médicaments provoquent en effet un déséquilibre du microbiote intestinal ce qui n'est pas sans conséquence sur la réponse de l'organisme à ce traitement », explique le...
Lire cet article
 

« Cancer : le microbiote est important pour l'efficacité de l'immunothérapie »
Le Figaro 7 novembre 2017

Damien Mascret rapporte que « deux études, française et américaine, [publiées simultanément dans la revue internationale Science le 2 novembre] ont découvert l’importance de certaines bactéries ».
 « Ces dernières années, deux nouveaux champs de la recherche en santé se sont développés à une vitesse étonnante : l’immunothérapie des cancers et le microbiote intestinal (autrefois appelé « flore...
Lire cet article
 

« Traitements contre le cancer : une inacceptable lenteur »
Les Echos 18 octobre 2017

Catherine Ducruet observe en effet dans Les Echos que « plusieurs médicaments anticancéreux, pourtant approuvés par les autorités américaines et européennes, restent indisponibles en France. La faute à un mécanisme de fixation des prix trop lent et trop complexe ».
La journaliste relève que « certains cancérologues français, comme Aurélien Marabelle, directeur clinique du programme d'immunothérapie de...
Lire cet article
 

Pour accéder au texte intégral des articles, vous devez utiliser vos codes personnels : J'ai oublié mes codes d'accès, envoyez-les moi.

La newsletter "Actualités en immuno-oncologie" est un service Mediscoop.net édité par Santor Edition.
Les informations diffusées dans le cadre du service bibliographique peuvent éventuellement discuter ou suggérer certaines thérapeutiques qui ne sont pas validées par l’AMM.

Mediscoop.net est inscrit à la CPPAP sous le numéro : 0916 W 92432 et enregistré à la BNF sous le numéro ISSN 2427-660X

Santor Edition:
Directeur de la publication: Thierry Klein
Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz
Le choix et le traitement des sujets de la newsletter sont sous l'autorité d'un comité de rédaction ad hoc travaillant sous le contrôle du comité de rédaction du site.
Tous les articles publiés sont sous la responsabilité de leurs auteurs et de l'éditeur. Pour nous faire part de vos commentaires : écrivez à editorial@santor.net