Envoi du mail en cours
 

Douleur

876 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Heureux malgré la douleur ; un programme de psychologie positive de 8 semaines
Article Commenté
Source : Clin J Pain. 2017 Apr 4. doi: 10.1097/AJP.0000000000000494.
Heureux malgré la douleur ; un programme de psychologie positive de 8 semaines
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 6 Juin 2017
La psychologie positive est connue pour appréhender les troubles psychopathologiques. Voici une première étude néerlandaise et suédoise qui s’est attachée à évaluer son intérêt pour la douleur chronique avec comme comparateur les TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) qui ont fait leurs preuves. Deux cent soixante-seize patients ont été randomisés dans cette...
Lire la suite
Articles scientifiques (790)
Cas cliniques (19)
Divers (1)
Vos patients ont lu (66)
Article Commenté
Source : Plos One 2017 : 12(7) :e0180014
Démembrement des mécanismes douloureux des rhumatismes inflammatoires : les données de DANBIO
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 21 Juillet 2017
La douleur des rhumatismes inflammatoires est habituellement considérée d’origine périphérique nociceptive, c’est-à-dire médiée par les fibres de type C. Cependant, l’« hypersensibilité douloureuse » peut aussi impliquer des mécanismes centraux, et entrainer d’autres phénomènes douloureux chroniques. Mieux comprendre les mécanismes sous-jacents...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Pain. 2017 ; 18(5):499-510
Trois verres ça va. Faut-il boire pour ne pas souffrir ?
Pr Serge Perrot (Hôtel-Dieu - Paris) le 6 Juin 2017
Effets antalgiques de l’alcool : une méta-analyse des études expérimentales. On prête à l’alcool des effets antalgiques, justifiant son utilisation depuis des siècles dans certaines situations, notamment de douleurs aiguës, par exemple pour supporter certaines chirurgies sur des champs de bataille. Mais les études expérimentales sont discordantes...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Pain. 2017 ; 158(6):1030-1038.
Facteurs psychologiques et physiques prédictifs de la survenue de douleurs post-opératoires aigües après chirurgie mammaire pour cancer du sein
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 6 Juin 2017
Il est difficile de savoir quels sont les sujets à risque de douleurs survenant dans les suites d’une chirurgie mammaire oncologique. En effet, les patients n’ont en général pas de douleur en pré-opératoire. Les auteurs ont publié une étude menée chez 74 patients devant subir une intervention chirurgicale mammaire pour cancer du sein. Différents questionnaires ont été renseignés...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin J Pain. 2017 Apr 4. doi: 10.1097/AJP.0000000000000494.
Heureux malgré la douleur ; un programme de psychologie positive de 8 semaines
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 6 Juin 2017
La psychologie positive est connue pour appréhender les troubles psychopathologiques. Voici une première étude néerlandaise et suédoise qui s’est attachée à évaluer son intérêt pour la douleur chronique avec comme comparateur les TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) qui ont fait leurs preuves. Deux cent soixante-seize patients ont été randomisés dans cette...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Pain, 2017 ; 18 : 376-384.
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? Valeur et rôle des expressions faciales en réponse à la douleur chez les déprimés et selon le contexte social après 60 ans
Pr Serge Perrot (Hôtel-Dieu - Paris) le 6 Juin 2017
La douleur, comme toute expérience, induit des réactions comportementales, et notamment des expressions faciales très reconnaissables, dès la naissance. Il existe maintenant des logiciels de reconnaissance des expressions faciales liées à la douleur, notamment aiguë, chez le nouveau-né. L’analyse de ces expressions...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Pain 2017 ; 158(2): 220-229.
Travailler léger, à la demande et sans stress, il fallait y penser, enfin la solution ?
Pr Serge Perrot (Hôtel-Dieu - Paris) le 3 Avril 2017
Quels sont les facteurs protecteurs d’arrêt maladie en cas de douleurs diffuses ? Un grand nombre d’études se sont penchées sur les facteurs de risque d’arrêt de travail ou d’arrêt maladie dans les douleurs aiguës ou chroniques. Par contre, très peu d’études s’intéressent aux facteurs protecteurs qui limiteraient les absences pour arrêt maladie...    
Lire la suite
Article Commenté
Source : Pain. 2017 ; 158(2):261-272.
En cas de douleur neuropathique, testez votre profil sensoriel !
Pr Serge Perrot (Hôtel-Dieu - Paris) le 3 Avril 2017
Classer les douleurs neuropathiques par Quantitative Sensory Testing pour mieux traiter ? Les douleurs neuropathiques sont des douleurs présentant des caractéristiques sensorielles multiples qui peuvent associer des sensations désagréables, douloureuses, une perte de la sensibilité, une allodynie, une hyperesthésie…  
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Intern Med. 2017 Feb 14. doi: 10.7326/M16-2367
Traitements non invasifs de la lombalgie
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 3 Avril 2017
Le collège des médecins américains a proposé en 2017 des recommandations de pratiques sur le traitement de la lombalgie. Les études et revues publiées entre avril 2015 et novembre 2016 ont été retenues. Les paramètres évalués étaient la douleur, la fonction, la qualité de vie, le retour au travail, l’amélioration globale, le nombre d’épisodes douloureux...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Intern Med. 2017 Feb 14. doi: 10.7326/M16-2458.
Traitements médicamenteux de la lombalgie - analyse de la littérature
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 3 Avril 2017
Le collège américain des médecins généralistes a proposé une recommandation sur les traitements médicamenteux de la lombalgie en 2017. La bibliographie s’est faite sur Ovid MEDLINE entre 2008 et février 2016. Neuf études avec les benzodiazépines et 70 avec les AINS ont été recensées. Les auteurs concluent que le paracétamol...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Intern Med. 2017 Feb 14. doi: 10.7326/M16-2459
Traitements non médicamenteux de la lombalgie - analyse de la littérature
Pr Françoise Laroche (CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 3 Avril 2017
Le collège américain des médecins généralistes a proposé une recommandation sur les traitements non médicamenteux de la lombalgie en 2017. La bibliographie s’est faite sur Ovid MEDLINE entre 2008 et février 2016. Neuf essais randomisés ont été analysés. Les groupes contrôles étaient un traitement « sham » (équivalent du placebo)...
Lire la suite
Fiche Pratique
La douleur aiguë paroxystique en oncologie. Problèmes spécifiques posés par la prise en charge des douleurs des métastases osseuses
Pr Richard Trèves (CHRU Dupuytren - Limoges) le 8 Avril 2004
Par Richard Trèves (CHU Dupuytren, Limoges) Questions posées Les questions que l’on se pose devant une suspicion ou une certitude de métastases osseuses sont les suivantes : sommes-nous sûrs du diagnostic ? Nous devons à ce moment là chercher le primitif, même si la métastase osseuse est unique ou apparemment unique, même si la ou les métastases osseuses supposées apparaissent peu douloureuses ; il faut se méfier aussi d’une suspicion qui se solde par une biopsie dirigée dite négative, c’est-à-dire avec une...
Lire la suite
Cas Clinique
Traiter une migraine cataméniale
Dr Christelle Creach (Hopital Bellevue - Centre de la douleur - Saint Etienne) le 16 Janvier 2004
Par Christelle Créac’h (Centre Stéphanois de traitement de la Douleur, Saint-Etienne) Mme G., 31 ans, mère de 2 enfants, migraineuse depuis la puberté, sans antécédent particulier en dehors d’un syndrome de Raynaud sévère, consulte pour des migraines survenant exclusivement lors des règles. Elles surviennent généralement la veille du début des règles, et durent 3 jours. Elles sont extrêmement intenses, résistent aux antalgiques classiques, ce qui conduit de temps en temps la patiente aux urgences. Elle doit cesser son travail au moins 2...
Lire la suite
Cas Clinique
Patiente de 49 ans, névralgie
Dr Joseph Maarrawi (Hôpital Neurologique - Lyon) le 4 Novembre 2003
Par Joseph Marrawi Il s’agit d’une patiente de 49 ans, sans antécédent particulier, qui a présenté une douleur d’installation brutale dans le territoire du V.2 à droite, à type de brûlures permanentes, auxquelles se surajoutent des décharges électriques. Ces douleurs à prédominance cutanée étaient associées à des douleurs de la muqueuse gingivale sous-jacente. Elle a consulté un stomatologue : une radiographie panoramique a été réalisée et, sur la base de quelques doutes sur des anomalies dentaires, un traitement local a été commencé....
Lire la suite
Cas Clinique
Garçon de 7 ans consultant pour douleur testiculaire
Dr Frédéric Auber (Hopital d'enfants Armand-Trousseau - Paris) le 14 Avril 2003
Douleur testiculaire droite à la palpation Début brutal Apyrétique Pas de notion de traumatisme Pas de brûlures mictionnelles Deux testicules en place Réflexes crémastériens conservés des 2 cotés Photo : Questions :( cliquez pour voir les réponses) 1. Quel est votre diagnostic ? 2.
Lire la suite
Cas Clinique
Un cas de douleurs rebelles après un accident vasculaire cérébral
Dr Christelle Creach (Hopital Bellevue - Centre de la douleur - Saint Etienne) le 22 Avril 2002
Christelle Creac'h, Centre Stéphanois de la Douleur Monsieur X, âgé de 65 ans, présente depuis 2 mois des douleurs de l’hémicorps droit épargnant la face, à renforcement pseudoarticulaire. Le patient décrit ses douleurs actuelles comme des torsions, des broiements, accentuées par des stimuli tactiles répétés, par la pression ou le simple contact du drap, accompagnées de fourmillements et picotements désagréables, spontanés ou déclenchés par le tact. Il ne peut plus prendre de douches froides ou chaudes qui lui accentuent les douleurs. ...
Lire la suite
Cas Clinique
Un cas de céphalées nocturnes
Dr Christelle Creach (Hopital Bellevue - Centre de la douleur - Saint Etienne) le 22 Avril 2002
Christelle Creac'h, Centre Stéphanois de la Douleur Présentation Mme H., 55 ans, 170, 60 kg; Antécédent de migraines sans aura (détérioration de la qualité de vie ancienne; résistance à de multiples traitements de fond; échec d ’un premier sevrage en 95) et antécédent dépressif ; Céphalées quasi-quotidiennes matinales (cervicalgies puis céphalées diffuses; fréquentes migraines surajoutées) ; Abus médicamenteux ancien en Gynergène caféiné ® -Propofan® - Advil®; Examen neurologique,...
Lire la suite
Cas Clinique
Syndrome de Pancoast/Tobias : changement de voie d’administration
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Un homme de 75 ans a été hospitalisé du fait d’une dissémination métastatique d’un cancer de vessie. Une métastase de l’apex pulmonaire gauche a entraîné un syndrome de Pancoast-Tobias. Le malade présente des douleurs sévères de l’épaule gauche et du bras, en même temps que des dysfonction du plexus brachial inférieur. Les douleurs sont aiguës et majorées par le mouvement. On n’a pu obtenir de soulagement malgré les AINS, le paracétamol-codéine, la morphine, les corticoïdes et l’amitriptyline. La morphine le rend confus : la radiothérapie a été initiée,mais...
Lire la suite
Cas Clinique
Passage niveau 2 à niveau 3
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Madame Y., 41 ans, mariée, 2 enfants, employée de bureau (60 kg, 1,60m) est traitée par chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, pour adénocarcinome ovarien. 18 mois plus tard : douleurs crurales et sciatiques droites permanentes nociceptives, sans troubles neurologiques, résistantes depuis 15 jours à 6 x 1cp de paracétamol/codéine. Diagnostic: évolution ganglionnaire pré-sacrée et atteinte osseuse de voisinage Il convient de contrôler les douleurs: 1. Soit: 2 cp de paracétamol/ codéine toutes les 4h (360 mg de codéine = 60 mg de morphine = 25mg/h de...
Lire la suite
Cas Clinique
Douleur/cancer sein : attention au diagnostic de douleur psychogène
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Une femme de 70 ans présente un cancer du sein récidivant. Elle se plaint de douleurs au niveau du sein droit et de la paroi thoracique.(EVA=8) Les symptômes existent depuis un an. Plusieurs opioïdes ont été essayés, mais rapidement arrêtés du fait de vomissements. La mlade a également bénéficié de blocs nerveux neurolytiques. Peu après, la douleur persiste. La malade présente en outre une faiblesse et un inconfort au niveau de la cuisse droite. Elle devient dépressive du fait des échecs thérapeutiques. Il a été considéré que le problème le plus important était de...
Lire la suite
Cas Clinique
Changement de voie d’administration et adjonction d’anesthésiques locaux pour douleurs mécaniques
Dr Fabrice Lakdja (Institut Bergonié - Bordeaux) le 19 Avril 2002
Une femme de 60 ans présentant des métastases de cancer du sein gauche est admise du fait d’une douleur invalidante de la hanche droite et du membre inférieur. La scintigraphie montre des localisations vertébrales lombaires du pelvis et du fémur. La hanche irradiée est indolore, mais la patiente se plaint de douleurs de distribution L5-S1. Une association morphine/dexaméthasone/amitriptyline s’avère insuffisante. Un cathéter épidural inséré en L2-L3 a permis, par l’injection de 10 mg de morphine, un soulagement de bonne qualité. Ultérieurement, une injection continue...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Juin 2017
« Pourquoi pas la chiropraxie ? »
le 6 Juin 2017
C’est ce que titre Les Echos, et donne la parole au Dr Caroline Lambert, ancienne présidente de l'Association française de chiropraxie, qui « n'hésite jamais à monter au créneau pour défendre la chiropraxie, une médecine manuelle moins connue que l'ostéopathie, mais très encadrée et reconnue autant par le ministère de la Santé que l'OMS ». La praticienne indique ainsi...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Juin 2017
« Arthrose du genou : quand faut-il poser une prothèse ? »
le 6 Juin 2017
Le Point s’interroge : « Faut-il choisir une prothèse pour cette articulation lorsqu'on souffre d'arthrose ? », et livre des « éléments de réponse avec le kinésithérapeute Stéphane Demorand ». Ce dernier remarque ainsi que « l'arthrose du genou provoque des douleurs particulièrement invalidantes. S'il existe une multitude de traitements pour lutter contre...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Juin 2017
« Les troubles musculo-squelettiques peuvent toucher tous les salariés »
le 6 Juin 2017
France Info s’interroge sur son site : « Est-ce que les troubles musculo-squelettiques concernent seulement les métiers très physiques ? », et livre la réponse de la journaliste Florence Griffond : « Pas seulement, ces troubles musculo-squelettiques ont représenté en 2015 près de 87% des maladies professionnelles avec arrêt de travail. Selon le ministère du Travail, les employés...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Juin 2017
« Fibromyalgie : la France à la traîne »
le 6 Juin 2017
Le Parisien observe en effet que « la reconnaissance de ce syndrome, qui touche 2% à 5% de la population française selon l'association Fibromyalgie France, n'est toujours pas actée ». Le journal note que « les médecins évoquaient déjà cette affection il y a 300 ans. Pourtant, sa reconnaissance officielle n'est toujours pas actée en France, au grand dam des patients qui...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Mars 2017
« Les anti-épileptiques efficaces contre la fibromyalgie »
le 3 Avril 2017
Santé Magazine rappelle qu’« environ 2 millions de personnes en France souffrent de fibromyalgie, et 14 millions en Europe. Cette maladie entraîne des douleurs chroniques qui peuvent être diminuées grâce à la prégabaline, un analgésique qui soulage les douleurs neuropathiques ». L’article ajoute que « la fibromyalgie se caractérise par une douleur chronique...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Mars 2017
« Comment j'ai guéri de la fibromyalgie »
le 3 Avril 2017
Femme Actuelle livre le témoignage d’Évelyne Jouval qui, « pendant dix ans, s’est battue contre la fibromyalgie, une maladie auto-immune que la médecine juge à l’heure actuelle inguérissable. Pourtant, Évelyne défie tous les pronostics : elle s’estime aujourd’hui guérie ». Elle indique ainsi dans son livre « J’ai guéri de la fibromyalgie »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Mars 2017
« Mal partout, tout le temps épuisée : et si c'était la fibromyalgie ? »
le 3 Avril 2017
Marie Claire se penche sur la fibromyalgie : « Ce syndrome douloureux est encore mal compris. Et comme il touche surtout les femmes (huit patients sur dix), beaucoup le considèrent comme… purement psychique. Erreur ! La fibromyalgie est une vraie maladie dont on commence à percer les mystères ». Le magazine indique ainsi...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Mars 2017
« Fibromyalgie : la vitamine D des aliments, un bon anti-douleur »
le 3 Avril 2017
C’est ce qu’indique Santé Magazine, qui rappelle qu’« il est conseillé aux 2 millions de personnes souffrant de fibromyalgie en France de mettre le plus souvent possible à leurs menus des poissons gras pour réduire la douleur. De précédentes études avaient déjà montré un lien entre la fibromyalgie et le régime alimentaire »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Mars 2017
« Fibromyalgie : vers un traitement par lumière LED verte ? »
le 3 Avril 2017
Santé Magazine relève que « certaines expériences personnelles peuvent influencer les travaux des scientifiques. C’est le cas pour le chercheur Mohab Inbrahim, de l’université d’Arizona, aux Etats-Unis. Avec son frère, il a pris l’habitude de s’asseoir dans un parc, entouré par des arbres, pour soulager ses maux de tête. Il s’est demandé d’où venait ce pouvoir calmant...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Horizons Douleurs Janvier 2017
« Fibromyalgie : comment l'alimentation affecte les symptômes »
le 31 Janvier 2017
Santé Magazine relève que « de nombreuses études ont montré que l’alimentation est capable d’influencer la douleur chronique de la fibromyalgie. Pour le moment, les scientifiques ne connaissent ni la cause ni le traitement de cette maladie, mais ils savent que certains nutriments peuvent augmenter ou réduire l’activité anormale d’un...
Lire la suite