Envoi du mail en cours
 

Cancérologie

2589 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Efficacité du tamoxifène... un lien avec le génotypage CYP2D6 ?
Article Commenté
Source : Clin Cancer Res. 2017 ; 23(8):2019-2026
Efficacité du tamoxifène... un lien avec le génotypage CYP2D6 ?
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 26 Mai 2017
On se souvient que le tamoxifène est un promédicament qui doit subir un métabolisme pour être actif et ainsi avoir une activité pharmacologique. Le CYP2D6 assurant la formation de l’endoxifène et du 4-hydroxy-tamoxifène, métabolites actifs issus du tamoxifène, l’étude de son polymorphisme pourrait être importante pour proposer un traitement adapté à chaque patiente...
Lire la suite
Articles scientifiques (2041)
Cas à discuter (21)
Cas cliniques (71)
Vos patients ont lu (456)
Article Commenté
Source : Clin Cancer Res. 2017 ; 23(8):2019-2026
Efficacité du tamoxifène... un lien avec le génotypage CYP2D6 ?
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 26 Mai 2017
On se souvient que le tamoxifène est un promédicament qui doit subir un métabolisme pour être actif et ainsi avoir une activité pharmacologique. Le CYP2D6 assurant la formation de l’endoxifène et du 4-hydroxy-tamoxifène, métabolites actifs issus du tamoxifène, l’étude de son polymorphisme pourrait être importante pour proposer un traitement adapté à chaque patiente...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Eur J Cancer. 2017 ; 77:48-56.
Arrêt de l'imatinib chez les patients atteints de LMC avec transcrit BCR-ABL indétectable. Etude systématique et méta-analyse
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 24 Mai 2017
Depuis l’avènement des inhibiteurs de tyrosine kinase, plus de 80% des patients atteints de LMC obtiennent une rémission cytogénétique, et environ 40% sont en rémission moléculaire complète (CMR). La CMR est associée à un risque négligeable de progression. Il existe cependant des toxicités à long terme de ces médicaments et des problèmes de compliance...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 ; 35(15):1678-1685.
Un bénéfice à intensifier les consolidations des LAM
Dr Pierre Hirsch (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 24 Mai 2017
Les doses optimales pour l’administration des différentes drogues de chimiothérapie des LAM sont encore mal connues, même dans les associations les plus classiques reposant sur les anthracyclines et l’aracytine. Plusieurs articles ont suggéré un avantage des doses fortes d’anthracyclines en induction (et notamment en cas de mutation de...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Haematologica. 2017 ; 102(1):103-109.
Dans une PV traitée par hydroxyurée, avoir besoin de saignées augmente-t-il le risque de thrombose ?
Pr Nicole Casadevall (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 24 Mai 2017
Dans la Polyglobulie de Vaquez (PV), le contrôle des symptômes généraux et la prévention de la thrombose ou des hémorragies sont les principaux objectifs du traitement. En fonction des caractéristiques du patient et des risques de thrombose, le traitement habituellement adopté (selon les diverses recommandations) est le recours aux saignées et/ou le traitement cytoréducteur...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Blood. 2017 ; 129(18):2537-2546.
Comment un hématocrite élevé favorise le développement de thrombose artérielle
Dr Nicolas Gendron (Hôpital Européen Georges-Pompidou - Paris) le 24 Mai 2017
Le rôle précis de l’augmentation de la masse de globule rouge (GR), ou hématocrite (Ht), dans la physiopathologie thrombotique reste encore mal connu. En effet, Les GR sont les principaux responsables de la viscosité sanguine. L’Ht élevé a été identifié comme un facteur de risque indépendant de pathologie cardiovasculaire. Chez les patients atteints de polyglobulie...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Oncol. 2017 May 2. doi: 10.1093/annonc/mdx184.
Préservation médicamenteuse de la fertilité dans le cadre du cancer du sein : résultat d'une étude randomisée par blocage ovarien par agonistes de la GnRH
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 19 Mai 2017
Toute patiente se doit d’être informée des risques d’infertilité liés à son traitement par chimiothérapie (CT) (néo)adjuvante ainsi que des techniques de préservation pouvant être appliquées dans son cas. L’une des méthodes possible (la plus anciennement étudiée) est le blocage ovarien par agonistes de la GnRH. Cette dernière technique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : JAMA Oncol. 2017 ; 3(3):382-390
Evaluation de la survie, de la qualité de vie et des bénéfices en termes de sécurité des nouveaux médicaments anti-cancéreux
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 18 Mai 2017
Le développement des nouveaux médicaments en cancérologie est extrêmement important depuis une quinzaine d’années avec des coûts considérés par beaucoup comme prohibitifs. Les auteurs de ce très long article (88 pages) ont entrepris d’évaluer les bénéfices des médicaments mis sur le marché par la FDA et l’EMA entre 2003 et 2013. Soixante-deux molécules...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 May 12 : JCO2016692517.
Les essais espagnols nous confirment qu'une maladie résiduelle phénotypique négative est un facteur pronostique de la survie à long terme dans le myélome
Dr Stéphanie Harel (Hôpital Saint-Louis - Paris) le 18 Mai 2017
Les articles et communications diverses sur l’importance de l’évaluation de la réponse dans le myélome multiple sont nombreux et parfois un peu contradictoires. L’obtention d’une rémission complète n’est pas toujours prédictive de la survie globale et ceci du fait de 2 sous-groupes de patients : ceux chez qui la rémission complète (RC) n’est que de courte durée...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Blood. 2017 ; 129(16):2224-2232.
Traitement des lymphomes de la zone marginale en rechute/réfractaires par ibrutinib
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 18 Mai 2017
Les lymphomes de la zone marginale (MZL) sont une entité hétérogène de lymphomes indolents pour lesquels il n’existe pas de traitement standard. On distingue trois sous-types principaux de MZL ; (1) extra-ganglionnaires, (2) spléniques et (3) ganglionnaires, qui représentent en tout environ 10% de tous les lymphomes non hodgkiniens. Les stratégies...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Leuk Res. 2017 ; 58:63-72
Recommandations de la Société Italienne d'Hématologie : quels tests moléculaires dans les syndromes myéloprolifératifs Ph1-neg ?
Pr Nicole Casadevall (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 18 Mai 2017
La découverte, dans les syndromes myéloprolifératifs Ph1-neg, de la mutation JAK2V617F a été suivie par la description de plusieurs autres anomalies moléculaires. Certaines sont des mutations « driver » comme les mutations de MPL et les mutations CALR. D’autres sont des mutations sous-clonales, qui touchent les gènes de signalisation, des gènes...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Février 2016
Internet
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Février 2016
Solution de la vignette Voici deux extraits de verbatim. Première patiente : « Ne serait-ce que, pour moi-même. Mais sinon, non je vous dis, si on va chercher sur internet, on va être plus malade qu’on en l’est alors. Et pour tout. Donc c’est pas la peine ». Deuxième patiente : « Oui c’est pour ça que moi recherche d’information, je sais que y’a tellement de choses qui sont diffusées, qui sont complètement idiotes et nocives quelques fois que j’ai...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Novembre 2015
La vie de tous les jours…
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 9 Décembre 2015
Une patiente en cours de chimiothérapie palliative pour un cancer bronchique tient ce discours : « Ça, je me rends compte que plus ça va, plus je recule et même en ayant une vie plus compliquée, j’accepte toujours pour l’instant mais bon je vais aussi, je vais aussi imaginer, ça. [...] » Solution de la vignette La patiente est dans une dynamique d'appropriation de la maladie. C'est un compromis en vue de ne pas passer à l'acte : la limite de ce qui est...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Juillet 2015
Emergence de la question du devenir
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 16 Juillet 2015
Patient de la soixantaine atteint d’un cancer du poumon, en cours de chimiothérapie : « Moi ma question c’est savoir comment ça va évoluer…, je…, je suis braqué là-dessus. Et puis à chaque fois, j’essayais de poser la question et puis on me dit « ben en fonction de » voilà. Mais le patient il aime bien… il veut une réponse tout de suite. » Solution de la vignette Ce verbatim nous semble illustrer la contrainte...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Juillet 2015
Une pneumonie subaiguë
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 9 Juillet 2015
Solution du cas Il s’agit d’un adénocarcinome pulmonaire. L’hypothèse est renforcée par une positivité franche du marquage nucléaire par le TTF1. La présentation clinique très préoccupante rend impossible un traitement par chimiothérapie. Alors que le patient est encore en réanimation, à J2, un traitement par erlotinib 150 mg (inhibiteur de la tyrosine kinase du récepteur de l’EGFR) est débuté. Tous les paramètres cliniques...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Avril 2015
Hémoptysie
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 27 Avril 2015
Solution du cas Les documents sont convaincants pour le diagnostic de séquelles de tuberculose. Il a, à l’évidence, un fibrothorax gauche et le scanner montre aussi quelques dilatations des bronches. La tuberculose pulmonaire est bien sûr l’antécédent auquel il faisait référence. Il y a quatre diagnostics classiques d’hémoptysie chez un ancien tuberculeux : Le premier est celui de récidive de la tuberculose. Or il y a au sommet du lobe inférieur...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Avril 2015
Etrange…
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 14 Avril 2015
Patient 1 "Non, non, mais bon c’est pas contagieux non plus. Oh puis moi, je suis quelqu’un d’assez solitaire, j’ai pas besoin qu’on m’entoure spécialement, je peux vivre en autarcie." "Et je me rappelle du vieux temps, là j’étais tout petit, en patois, ils le disaient, parce que toutes les campagnes ont une langue. Ils disaient il faut pas le fréquenter parce que c’est un… un cancéreux." Solution de la...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Février 2015
3 300
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Février 2015
Solution du cas Il s'agit d'un dosage des marqueurs de tumeur germinale. Le taux d'alphafoetoprotéine était de 3 300 ng/m/l ; d'où le titre du cas clinique. Le taux de béta HCG est de 80 U/l. Il s'agit donc d'une tumeur  
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Novembre 2014
Rationnel ?
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 27 Novembre 2014
Enoncé : Quelle pourrait être la fonction de la rationalisation dans le propos tenu ici par le mari d’une patiente ? : Monsieur N, évoquant ce qu'il considère comme être la faiblesse psychologique de son épouse : "permanent, ça a toujours été permanent, et des fois on se demande si ce n'est pas ça qui déclenche des tumeurs". Solution de la vignette La rationalisation est un mécanisme de défense...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Novembre 2014
155 x 179 x 134 mm
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 20 Novembre 2014
Solution du cas Il s'agit d'une tumeur dont l'exérèse a pu être effectuée. L'aspect macroscopique était typique : apposition de différents tissus matures y compris de cheveux. Diagnostic final :
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Septembre 2014
Pollakiurie et dorsale
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 26 Septembre 2014
Solution du cas Les anomalies étaient les suivantes : Figure 1 : tri-cytopénie. Figure 2 : leucémie aigüe myélo-blastique évolutive. Figure 3 : cancer de la vessie (diagnostic par biopsie sous cystoscopie). Figure 4 : métastases de l’apophyse épineuse de D4 (adénocarcinome de type pulmonaire ; diagnostic sur histologie de ponction ; architecture acineuse,
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mars 2017
Une histoire (Hi)Stone
Dr Charlotte Bonnet (CHU - Bordeaux) le 6 Mars 2017
Mr T., 42 ans - Se présente pour diplopie en octobre 2013, évoluant progressivement depuis quelques jours - Pas d’antécédent notable ni de traitement - Examen clinique : atteinte du VI droit - Score OMS 1  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
Une urgence qui presse
M Mathieu Jamelot (Hôpital Jacques Monod - Montivilliers) le 9 Janvier 2017
Mme O., patiente de 61 ans, est prise en charge en octobre 2014 dans le service d’oncologie médicale du Groupe Hospitalier du Havre pour un carcinome épidermoïde de l’utérus métastatique. Traitement initial par 3 cures de chimiothérapie par carboplatine-Taxol. Pas d’antécédents à signaler, absence de localisation secondaire au niveau cérébral. Mais…
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Décembre 2016
Apparences trompeuses
Dr Julien Boetto (CHU - Montpellier) le 4 Octobre 2016
Données cliniques : Garçon, 14 ans ; Pas d’antécédent personnel ou familial ; Tableau d’hypertension intracrânienne progressif depuis 1 mois ; Vomissements itératifs ; Réalisation d’un bilan d’imagerie cérébrale...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Septembre 2016
L’unicité diagnostique n’est pas toujours là où on l’attend
Dr Moncef Berhouma (Hôpital Pierre-Wertheimer - Lyon) le 26 Juillet 2016
- Homme de 74 ans - Antécédents : HTA et adénome prostatique - Tableau d’occlusion colique nécessitant une chirurgie en urgence : Adénocarcinome colique – Résection en mars 2013 Bilan d’extension (mars 2013) : localisation cérébrale unique temporale droite – Patient neurologiquement asymptomatique. Décision de chimiothérapie pour adénocarcinome colique en avril 2013...  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Juillet 2016
Une pastille à faire fondre dans la tête : deux cas cliniques
Pr Johan Pallud (CH Sainte-Anne, Université Paris-Descartes) le 20 Juin 2016
Cas clinique n°1. Chimiothérapie in situ en 1ère ligne avec protocole Stupp. Patient de 58 ans, droitier, KPS 100. Crise d’épilepsie partielle motrice inaugurale. Découverte d’une lésion nécrotique fronto-centrale droite...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Juillet 2016
Une pastille à faire fondre dans la tête : deux cas cliniques
Pr Johan Pallud (CH Sainte-Anne, Université Paris-Descartes) le 19 Juin 2016
Cas clinique n°2. Patiente de 41 ans, droitière, KPS 100 présentant des céphalées inaugurales qui conduisent à la découverte d’une lésion nécrotique temporale droite. Résection sub-totale de la prise de contraste sous neuronavigation IRM...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mai 2016
Les œillères
Dr Aymeric Amelot (Hôpital Necker - Paris) le 25 Avril 2016
Matheo, 12 ans. - ATCD : Bronchiolite et asthme du nourrisson - HDM : Pédiatre pour Baisse de l’Acuité Visuelle et une Hémianopsie Bi-Temporale Localisation du problème ?
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mars 2016
Une tumeur simulant un méningiome
Dr Arnault Tauziède-Espariat (AP-HP Lariboisière - Paris) le 25 Février 2016
Histoire de la maladie : Patiente âgée de 65 ans, sans antécédents particuliers, adressée en urgence pour hémiparésie sévère droite d’installation progressive depuis 2 mois. Une IRM cérébrale est réalisée :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Février 2016
Un méningiome bien trop agressif…
Dr François-Xavier Ferracci (CHU Rouen Charles-Nicolle) le 7 Janvier 2016
Clinique Patiente de 39 ans, droitière ATCD : Thalassémie mineure, Asthme Céphalées depuis 2 mois Difficultés de concentration Ralentissement psychomoteur Désorientation temporelle  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Janvier 2016
Dommage collatéral
Dr Patrizia Farina (Hôpital de la Timone - Marseille) le 23 Novembre 2015
- Patiente de 54 ans, femme, sans antécédent particulier - Juin 2011 : asthénie, apathie - Juillet 2011 : apparition d’un tableau de désorientation temporo-spatiale - Scanner +IRM cérébral : multiples lésions intra-cérébrales de haut grade situées dans l'hémisphère gauche - 18/08/2011 : biopsie chirurgicale nodule temporal gauche
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« L'aspirine à faible dose contre le cancer du sein »
le 26 Mai 2017
« 81 mg d'aspirine par jour suffiraient à diminuer le risque de cancer du sein (…), selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Breast Cancer Research. Elle pourrait être prescrite en prévention aux femmes », fait savoir Top Santé. « Les chercheurs de « City of Hope » (Los Angeles), un centre de recherche et de traitement indépendant du cancer...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sein : un soutien-gorge pour détecter les anomalies »
le 26 Mai 2017
« Agé de 18 ans, [Julián Ríos Cantú], un Mexicain a eu l'idée de créer un soutien-gorge capable de détecter le cancer du sein. Avec trois de ses collègues [de son entreprise, Higia Technologies], ils ont équipé une pièce de lingerie de 200 capteurs sensoriels qui mesurent la texture, la température et la couleur de la poitrine », fait savoir France Soir...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sang : myélome ou lymphome, la différence »
le 24 Mai 2017
Médisite note que « les cancers du sang (ou hémopathies malignes) concernent 35.000 personnes chaque année en France. Mais quels sont, en cas de cancer du sang, les symptômes à savoir repérer ? Quelles différences y a-t-il entre une leucémie, un lymphome et un myélome ? », s’interroge le site. L’article rappelle que « les cancers du sang sont dus à un dysfonctionnement...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Après son cancer, Noël a dit adieu aux pesticides »
le 24 Mai 2017
Ouest France remarque en effet que « pour Noël Rozé, 49 ans, agriculteur dans le Morbihan, «mieux vaut faire de la qualité en prenant soin de tout le monde». Jamais il n’aurait imaginé devenir agriculteur bio. Pourtant, du jour au lendemain, Noël Rozé a pris ce virage radical. Pour sauver sa peau à la suite d’un cancer. Depuis, il ne s’en porte que mieux ». Le journal explique...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sein : les thérapies alternatives de soutien validées par la science »
le 19 Mai 2017
Le Parisien indique que « la Society for Integrative Oncology (SIO) publie de nouvelles recommandations sur les bénéfices de thérapies psychocorporelles à suivre, dont la méditation et le yoga, pendant et après le traitement du cancer du sein, basées sur des essais cliniques qui ont évalué 80 pratiques alternatives ». « Parmi les nombreuses thérapies psychocorporelles existantes, des chercheurs de l'université de Columbia ont mis en évidence les...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Lymphome du manteau : les cellules touchées par ce cancer »
le 18 Mai 2017
Médisite se penche sur « le lymphome du manteau ou lymphome à cellules du manteau, [qui] est un cancer lymphatique relativement rare. Ce type de lymphome non hodgkinien touche des cellules réparties sur une zone spécifique des ganglions ». L’article explique ainsi que « le lymphome du manteau est un cancer touchant des cellules immunitaires particulières...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« À moto pour son neveu Lucio et contre la leucémie »
le 18 Mai 2017
La Dépêche remarque en effet que « c'est le plus juste des combats que soutien Jean-Pierre Villemagne, celui de son neveu de 5 ans qui lutte contre la maladie. Il a choisi d'enfourcher sa moto pour redonner le sourire au garçon ». Le journal explique qu’« il y a 2 ans et demi, les parents de Lucio découvrent qu'il est atteint d'une leucémie. Courageux et combatif...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Spéciale cancer ovaire Avril 2017
« Pilule : les réponses à toutes les questions que l'on se pose »
le 16 Mai 2017
Marie Claire répond, sur les conseils du Professeur Philippe Descamps, Gynécologue-Obstétricien*, aux questions que les femmes peuvent se poser sur la pilule contraceptive. A la question : « la pilule protège-t-elle de certains cancers gynécologiques ? », le magazine répond « Oui. On sait depuis plusieurs années que la prise d’une pilule combinée diminue le risque de cancer ...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Spéciale cancer ovaire Avril 2017
« La pilule protégerait des cancers »
le 16 Mai 2017
« Selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale American Journal of Obstetrics and Gynaecology », les femmes sous contraception orale « seraient protégées au moins pendant 30 ans de développer le cancer colorectal, celui de l'endomètre et celui de l'ovaire », révèle Top Santé. « Des chercheurs de l'université d'Aberdeen en Écosse ont réalisé...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Spéciale cancer ovaire Avril 2017
« La pilule contraceptive protégerait contre certains cancers »
le 16 Mai 2017
« Des chercheurs britanniques confirment que la pilule augmente les risques de cancers du sein et du col de l’utérus, mais protège contre les cancers du côlon, des ovaires et de l’endomètre sur le long terme », révèle Santé Magazine. « Les chercheurs de l’université d’Aberdeen, au Royaume-Uni, ont analysé les données de 46.000 femmes ayant déjà utilisé la pilule...
Lire la suite