Envoi du mail en cours
 

PATHOLOGIES

1229 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
L’augmentation de la graisse sous-cutanée au tibia est associée avec une porosité corticale augmentée et une résistance osseuse diminuée chez des femmes âgées
Article Commenté
Source : J Bone Miner Res 2016 ; 31:749-757
L’augmentation de la graisse sous-cutanée au tibia est associée avec une porosité corticale augmentée et une résistance osseuse diminuée chez des femmes âgées
Dr Julien Paccou (CHRU de Lille) le 2 Mai 2016
L’obésité est associée à une augmentation du risque fracturaire, tout particulièrement sur des sites squelettiques présentant une grande proportion d’os cortical tels que l’humérus et la cheville. L’obésité est associée à une augmentation du risque fracturaire indépendamment de la densité minérale osseuse, laissant penser que l’augmentation de l’adiposité pourrait avoir des effets négatifs sur la qualité de l’os...
Lire la suite
Articles scientifiques (879)
Cas cliniques (55)
Vos patients ont lu (295)
Article Commenté
Source : Expert Rev Clin Immunol 2016 ; 12:1161-73
Grossesse et sclérodermie systémique : quelles recommandations ?
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 17 Mars 2017
Dans une revue générale, Sobanski et al. font une revue générale sur fertilité, grossesse et sclérodermie systémique (Scl). Sur la base des données de la littérature ils proposent des recommandations de prise en charge de la grossesse : Avant la grossesse : idéalement prévoir une consultation préconceptionnelle. Etablir un phénotype...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Psychooncology. 2016 Dec 29. doi: 10.1002/pon.4362.
Adhésion au traitement médicamenteux chez les survivantes au cancer du sein : quel rôle joue la dépression ?
Dr Jean-Pierre Mérel (CHU de Montpellier) le 15 Mars 2017
Aux Etats-Unis, le coût de la non-observance des traitements médicamenteux était estimé en 2010 à plusieurs centaines de millions de dollars, l’absence d’adhésion ou les réticences à suivre les traitements conduisant à une augmentation des hospitalisations et de la morbidité aussi bien que de la mortalité...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Obstet Gynaecol Res. 2017 ; 43(1):202-210.
La thromboélastographie comme test prédictif de maladie thromboembolique veineuse dans les cancers gynécologiques ?
Pr David Smadja (Hôpital Européen Georges-Pompidou - Paris) le 2 Mars 2017
La maladie thromboembolique veineuse (MTEV) est une complication importante bien que méconnue chez les patients en oncologie gynécologique et a un impact sur la survie globale. Le but de cette étude était de déterminer si la thromboélastographie pouvait aider la prédiction la MTEV chez les patients en oncologie gynécologique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : N Engl J Med. 2016 ; 375(6):523-33
Embryons frais ou congelés lors de la prise en charge en AMP de l'infertilité associée au syndrome des ovaires polykystiques
Dr Jérémy Boujenah (CHU Jean-Verdier - Paris) le 28 Février 2017
Transfert d’embryons frais ou congelés, interrogation quotidienne en particulier en cas de syndrome des ovaires polykystiques. Tel est l’objectif de cette très large étude prospective, randomisée, contrôlée publiée dans la prestigieuse revue New England Journal of Medicine. Le choix de transférer des embryons frais ou congelés en cas de recours...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Fertility Sterility 2017 ; 107,1: 89-96.
Les receveuses d'ovocytes d'âge avancé : complications périnatales des grossesses uniques et gémellaires
Melle Elodie Valot (CHU - Dijon) le 28 Février 2017
Le recours au don d’ovocytes chez les femmes ≥ 40ans ne cesse d’augmenter dans les pays industrialisés. Toutefois, les grossesses de ces patientes sont particulièrement à risque. Cette étude a comparé pour la première fois les complications maternelles, obstétricales et néonatales des grossesses issues d’un don d’ovocytes de patientes...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Cell. 2016 ; 167(6):1511-1524.e10.
Le virus Zika induit des altérations testiculaires et conduit à une infertilité mâle chez la souris
Dr Aline Papaxanthos (CHU de Bordeaux) le 28 Février 2017
Le virus Zika peut induire une inflammation des testicules et des épididymes, mais pas de la prostate et des vésicules séminales. Les altérations des testicules sont observées jusqu’à 60 jours après infection chez la souris. Les cellules de Leydig et de Sertoli répondent par la production de cytokines proinflammatoires/chémokines, contrairement...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Hum Reprod. 2016 ; 31(12):2811-2820.
Qualité du sperme des jeunes adultes conçus par ICSI : premiers résultats
Dr Claude Giorgetti (IMR - Marseille) le 28 Février 2017
Les garçons nés de l’ICSI sont-ils plus infertiles que les autres ? Depuis l’utilisation de l’ICSI au début des années 90 l’état de santé des enfants nés à l’issue de cette technique est une préoccupation majeure pour toutes les équipes. Après avoir publié plusieurs études sur le devenir périnatal et l’état de santé à 2, 5, 8 ans et...  
Lire la suite
Compte Rendu
Source : MBRinfo - Actualités Février 2017
Quelle classification pour le spermocytogramme ? Classification de David modifiée ou classification de Kruger (critères stricts OMS)
Pr Patricia Fauque (CHU Dijon) le 28 Février 2017
La classification de David a été décrite en 1975 par David puis modifiée dans les années 90 pour y voir figurer toute atypie morphologique reflétant un possible défaut ultrastructural susceptible d’avoir un retentissement fonctionnel. Les anomalies décrites sont des anomalies de taille et/ou de forme au niveau de la tête (multiple, micro ou macro...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : MBRinfo - Actualités Février 2017
Ejaculation et recueil de spermatozoïdes chez le blessé médullaire
Pr Patricia Fauque (CHU Dijon) le 28 Février 2017
Le sperme émis est issu de sécrétions des vésicules séminales (50-80%), de la prostate (15-30%) des Glandes de Cowper et des testicules (<0,1%). L’éjaculation correspond à une série d’évènements physiologiques séparés en deux phases : l’émission et expulsion.La sécrétion du liquide séminal par les glandes sexuelles annexes, prostate...
Lire la suite
Compte Rendu
Source : MBRinfo - Actualités Février 2017
La prise en charge des biopsies testiculaires : hétérogénéité des pratiques clinique et biologique
Pr Patricia Fauque (CHU Dijon) le 28 Février 2017
Plusieurs techniques sont actuellement à disposition : TESA/ TESE /multiple TESE et dernièrement la micro-TESE. Pour toutes ces techniques se posent la question du nombre et de la taille des prélèvements à effectuer. De même que de nombreuses questions se posent autour des aspects techniques de l’extraction des spermatozoïdes...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Décembre 2016
Une fin heureuse
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 3 Janvier 2017
Vous suivez Mme A. née en 1947 pour une ostéoporose post-ménopausique. En 2012, le bilan systématique est normal en dehors d’une hypogammaglobulinémie asymptomatique stable aux alentours de 5g. Le bilan étiologique est normal et l’hématologue consulté met en place...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Juin 2016
Rachialgie et raideur
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 30 Juin 2016
Mr F., 55 ans, présente des rachialgies diffuses intermittentes d’horaire mécanique, des raideurs rachidiennes et une dysphagie positionnelle. Voici ses radiographies :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Mai 2016
Quand la cascade fracturaire est trop rapide pour consulter le rhumatologue
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 30 Mai 2016
Mme B.A., née le 05/05/1947, psychologue, sous THS jusqu’en 2012, stoppé lors d’un AVC résolutif, consulte un rhumatologue pour la première fois en février 2016. Elle a bénéficié d’une ostéodensitométrie en 2007 : T-score rachis = -1,5DS ; T-score total col = -1,4DS ; T-score col = -1,2DS...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Juillet 2015
Comment aider ce patient ?
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 29 Juillet 2015
Mr R., 35 ans, vient vous consulter car il a de plus en plus de douleur de l’épaule gauche, associée à une impotence fonctionnelle. A l’examen, les amplitudes articulaires sont franchement diminuées et douloureuses avec une trophicité musculaire assez bien conservée.   Vous demandez des radiographies :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Avril 2015
Une cause rare d’ostéoporose secondaire
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 27 Avril 2015
Mme A., 44 ans, non ménopausée est venue vous consulter pour un T score à -3DS à la densitométrie osseuse prescrite suite à 2 fractures de côtes, survenues après un traumatisme de faible énergie. Vous faites votre enquête étiologique à la recherche d’ostéoporose secondaire. Tout le bilan clinique est normal sauf l’examen cutané qui montre les lésions photographiées.
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Février 2015
Attention au traitement des confrères
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 24 Février 2015
Mme T., chirurgien-dentiste de 64 ans, a bénéficié d’une mise en place de prothèse totale de hanche. L’intervention s’est parfaitement déroulée. A J3, elle a fait une rotation brutale sur elle-même et a ressenti une violente douleur de la hanche. Une radiographie a été réalisée :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Janvier 2015
Il faut faire des « VFA »
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 28 Janvier 2015
Mme L, 78 ans, est traitée depuis 10 ans par bisphophonates per os pour ostéoporose. Elle a présenté depuis 10 jours une recrudescence douloureuse dorsolombalgique spontanée. Lors du contrôle de densitométrie, une VFA est réalisée, dont vous trouverez les images :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Décembre 2014
La dorsalgie est de diagnostic délicat
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 23 Décembre 2014
Mme T., née en 1979, présente des dorsalgies d’horaire mixte depuis plusieurs années. La radiographie est normale. Devant la persistance des douleurs, une scintigraphie osseuse est prescrite. Le radiologue signale une hyperfixation gauche de T5. Une IRM est alors prescrite :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Octobre 2014
Attention à la chute
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 30 Octobre 2014
Mme P., 68 ans, vient vous consulter car elle ne peut plus relever sa main droite qui reste pendante. A l’examen, vous diagnostiquez une paralysie des extenseurs de la main correspondant à une atteinte du nerf radial au bras. Vous regardez le bras et vous êtes alerté par une importante angulation postérieure du bras. A l’interrogatoire, Mme P. a fait une première chute, 1 an auparavant avec fracture de l’humérus ostéosynthésée, puis une nouvelle chute 2 mois après avec une nouvelle fracture...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Juillet 2014
Et on cimente ici aussi ?
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 24 Juillet 2014
Mme P., 80 ans, ostéoporotique, présente 3 fractures vertébrales. Elle a récemment chuté et a présenté une impotence fonctionnelle et de violentes douleurs fessières. La scintigraphie a permis facilement de conclure à une fracture du sacrum. Devant l’importance de l’impotence et afin de réduire la période d’handicap, il a été décidé de cimenter. Mme P. a pu se relever le lendemain. Ci-dessous les radios.
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Enquête sanitaire : comprendre l'affaire du docétaxel »
le 27 Mars 2017
« Plusieurs décès liés à la prise de médicaments génériques à base de docétaxel ont éveillé les soupçons des autorités sanitaires. Une enquête est en cours », fait savoir Santé Magazine. Il précise que « le docétaxel est une molécule utilisée pour produire des médicaments destinés à soigner plusieurs types de cancer : le cancer du sein, le cancer gastrique...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Le soja augmente-t-il ou prévient-il le risque de cancer du sein ? »
le 27 Mars 2017
« Le soja contient en grande quantité des phyto-oestrogènes, et c'est pour cette raison qu'il serait associé à un risque accru de cancer hormono-dépendant comme le cancer du sein. Mais une récente étude américaine fait taire cette idée reçue et évoque même des effets bénéfiques pour les patientes », révèle Santé Magazine...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Diabeto.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Diabète gestationnel : plus de césariennes et un poids de naissance trop élevé »
le 22 Mars 2017
« Plus de 7% des femmes qui ont accouché en France en 2012 avaient développé un diabète gestationnel ou un «diabète dit de grossesse». Ce dernier, qui régresse en général après l’accouchement à l’inverse des diabètes de type 1 et 2, peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de la mère et de l’enfant », indique Le Figaro...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Cancer du sein : les viandes grillées et fumées déconseillées aux patientes »
le 17 Mars 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière révèle que « les patientes atteintes d’un cancer du sein et consommant de grandes quantités de viandes fumées et grillées seraient plus susceptibles de décéder de cette pathologie que celles qui en mangent moins », selon « les résultats d’une nouvelle étude américaine...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Bientôt des chiens dépisteurs... de cancer du sein ? »
le 17 Mars 2017
« Des chiens dressés pour dépister le cancer du sein grâce à leur odorat ? » C’est « bien un projet initié par la commission de cancérologie de l’Institut Curie », fait savoir Femme Actuelle. « Lancée en avril 2016 et menée par Isabelle Fromantin, docteur es science et infirmière spécialiste des plaies, l’étude Kdog semble déjà prendre une tournure...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Cancer du sein : le sport pour éviter la récidive »
le 17 Mars 2017
« Pour améliorer la guérison du cancer du sein et lutter contre la récidive, les malades doivent perdre du poids et pratiquer régulièrement une activité physique », « d'après les résultats d'une étude publiée dans la revue Canadian Medical Association Journal », fait savoir Top Santé. « Les chercheurs de l'Odette Cancer Centre Sunnybrook Health Sciences Centre...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mars 2017
« Cancer du sein : un apport en protéines pourrait réduire le risque de rechute »
le 10 Mars 2017
Dans sa chronique, le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière fait savoir qu’« une augmentation de l'apport en protéines pourrait réduire le risque de rechute de cancer du sein, suggère une étude », « menée par la Nurses’Health Study » et dont « les résultats ont été publiés dans le Journal of Clinical Oncology »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Cancer du sein : 93% des femmes souffrent d'effets secondaires dus au traitement »
le 3 Mars 2017
« D’après une nouvelle étude, 9 femmes sur 10 soignées pour un cancer du sein, souffrent des effets secondaires des traitements », fait savoir Femme Actuelle. « 2000 femmes soignées pour un cancer du sein au stade précoce, ont été suivies par les chercheurs de l’université du Michigan (États-Unis). Nausées, vomissements, douleur, constipation...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Le bisphénol A responsable d'un risque élevé de cancer du sein »
le 3 Mars 2017
« Même en cas d'exposition faible, le bisphénol A (BPA) modifierait le développement mammaire et favoriserait le cancer du sein, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Scientific Reports », rapporte Top Santé. Le magazine rappelle que « le bisphénol A est reconnu comme nocif sur le système hormonal et sur le système reproducteur...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Février 2017
« Cancer du sein : avoir une poitrine dense doublerait le risque »
le 3 Mars 2017
« Les femmes à la poitrine dense auraient deux fois plus de risque de développer un cancer du sein. Selon de nouvelles recherches publiées dans le journal JAMA oncology, il s'agirait même du plus grand facteur de risque, avant les antécédents familiaux », révèle Femme Actuelle. La raison ? « Les experts de l'Université de Californie
Lire la suite