Envoi du mail en cours
 

Néphrologie

471 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Contenu en phosphate des aliments et risque de développer une insuffisance rénale chez le patient diabétique
Article Commenté
Source : Am J Clin Nutr. 2017 ; 106(1):311–21.
Contenu en phosphate des aliments et risque de développer une insuffisance rénale chez le patient diabétique
Dr Philippe Chauveau (CHU - Bordeaux) le 20 Juillet 2017
L’hyperphosphorémie est un facteur de risque de maladie vasculaire dans la population générale. Elle est associée à la progression de la MRC, mais son rôle dans la progression de l’insuffisance rénale reste débattu. Une étude prospective est menée depuis 2001 dans une cohorte coréenne dans le but de mieux cerner les déterminants de l’apparition d’un diabète...
Lire la suite
Articles scientifiques (357)
Vos patients ont lu (114)
Article Commenté
Source : Am J Clin Nutr. 2017 ; 106(1):311–21.
Contenu en phosphate des aliments et risque de développer une insuffisance rénale chez le patient diabétique
Dr Philippe Chauveau (CHU - Bordeaux) le 20 Juillet 2017
L’hyperphosphorémie est un facteur de risque de maladie vasculaire dans la population générale. Elle est associée à la progression de la MRC, mais son rôle dans la progression de l’insuffisance rénale reste débattu. Une étude prospective est menée depuis 2001 dans une cohorte coréenne dans le but de mieux cerner les déterminants de l’apparition d’un diabète...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Am J Pathol. 2017 ; 187(2):332-338.
Persistance des calcifications vasculaires après correction de l'état urémique
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy - Saint-Ouen) le 20 Juillet 2017
La mesure dans laquelle la calcification vasculaire pourrait être réversible et les mécanismes possibles ne sont toujours pas bien connus. Afin de répondre à ces questions, les auteurs du travail présenté ici ont procédé à l’expérience suivante : ils ont pris des segments d’aortes abdominales calcifiées provenant de souris urémiques et transplantées...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Nephro Dial Transplant, 2017 1–6 doi: 10.1093/ndt/gfx059
Stabilisation de l'hyperparathyroïdie secondaire à l'insuffisance rénale chronique de stade III et IV obtenue par l'apport de vitamine D3 : un essai randomisé en double aveugle
Dr Pierre Bataille (Hôpital Docteur Duchenne - Boulogne-sur-Mer) le 13 Juillet 2017
La carence en vitamine D est définie comme la concentration de calcidiol (25OHD3) en deça de laquelle la production de parathormone (PTH) est augmentée. Cette valeur est de 75 nmol/L. En dehors d’un effet délétère sur l’os, cette carence pourrait entrainer un certain degré d’immunodépression et retentir sur la force musculaire. Il est donc recommandé de supplémenter les patients insuffisants rénaux chroniques (IRC) d’autant plus...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin J Am Soc Nephrol. 2017 ; 12(6):940-946.
Impact de la grossesse sur le pronostic rénal au cours du lupus érythémateux disséminé
Dr Pierre Bataille (Hôpital Docteur Duchenne - Boulogne-sur-Mer) le 13 Juillet 2017
Autoriser une grossesse chez une patiente lupique est toujours une situation délicate en raison du risque d’évolution défavorable de la grossesse (prématurité et pré-éclampsie) et celui de favoriser une nouvelle poussée lupique. Ce choix ne repose en fait que sur quelques séries rétrospectives, la série la plus importante comprenant moins de 60 patientes et sans...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Kidney Int. 2017 May 12. doi: 10.1016/j.kint.2017.03.014.
Les anticorps anti-membrane basale glomérulaire (anti-GBM) associés aux vascularites ANCA ont un meilleur pronostic rénal que les patients ayant uniquement des anticorps anti-GBM mais sont associés à un risque de rechute
Dr Pierre Bataille (Hôpital Docteur Duchenne - Boulogne-sur-Mer) le 13 Juillet 2017
Le syndrome de Goodpasture avec anticorps anti-membrane basale glomérulaire (anti-GBM) et les vascularites associées à la présence d’anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles (ANCA) sont des pathologies relativement rares, avec une incidence annuelle respective de 1 et 20 cas par million d’habitants en Europe. Plusieurs publications...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Nephrol Dial Transplant. 2017 Apr 10. doi: 10.1093/ndt/gfx044.
Effets de la parathyroïdectomie et du cinacalcet sur la qualité de vie des patients avec maladie rénale chronique atteints d'hyperparathyroïdie
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy - Saint-Ouen) le 13 Juillet 2017
Les patients souffrant d'une maladie rénale terminale traités par dialyse (ESRD) ont une altération de leur qualité de vie (QoL) qui est attribuable en partie à l’hyperparathyroïdie secondaire (HPTS). Le cinacalcet et la parathyroïdectomie (PTX) sont des traitements pour HPT avancée, mais leurs effets sur la qualité de vie ne sont pas clairs...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Am J Kidney Dis. 2017 Jun 2. doi: 10.1053/j.ajkd.2017.04.014.
Phosphorémie, survie du patient et du greffon chez le patient greffé rénal
Dr Philippe Chauveau (CHU - Bordeaux) le 13 Juillet 2017
Les anomalies du métabolisme phosphocalcique et en particulier l’hyperphosphorémie sont des facteurs de risques reconnus de morbidité cardiovasculaire dans la MRC et en dialyse. Après transplantation rénale, les troubles ne régressent pas totalement même si la fonction rénale (FR) est normale et encore moins par la suite en cas de diminution du DFG. Peu d’études...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin J Am Soc Nephrol. 2017 May 26. doi: 10.2215/CJN.10791016.
Supplémentation en vitamine D et rigidité vasculaire
Dr Philippe Chauveau (CHU - Bordeaux) le 13 Juillet 2017
La carence en dérivés actifs de la vitamine, en particulier le 1,25 dihydroxy-vitamine D, serait associée à la dysfonction endothéliale et serait donc impliquée dans l’augmentation de la mortalité cardiovasculaire chez le patient atteint de MRC. La baisse du 1,25 est plus précoce que la baisse de la vitamine D native et/ou l’augmentation de la PTH ou de la...
Lire la suite
Article Commenté
Source : N Engl J Med. 2017 ; 376(24):2349-2357.
Le débit de filtration glomérulaire par néphron chez les sujets adultes sains
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy - Saint-Ouen) le 13 Juillet 2017
Le débit de filtration glomérulaire (DFG) évalue la fonction de tous les néphrons et la filtration glomérulaire par néphron évalue cette fonction pour chaque néphron individuellement. Comme le DFG par néphron se rapporte aux caractéristiques démographiques et cliniques et à la biopsie rénale, les résultats chez l’homme sont inconnus. Les auteurs de cet article ont étudié...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin J Am Soc Nephrol. 2017 ; 12(7):1118-1127
Association entre les paramètres biologiques du métabolisme minéral et osseux et la mortalité chez les patients dialysés selon le niveau de la fonction rénale résiduelle
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy - Saint-Ouen) le 13 Juillet 2017
La relation entre les désordres minéraux et osseux et la mortalité chez les patients dialysés selon le degré de fonction rénale résiduelle n’a jamais été étudiée. Les auteurs de cet article ont émis l’hypothèse que la fonction rénale résiduelle, définie par la clairance de l’urée, modifiait l’association entre les désordres minéraux et osseux et la mortalité...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Créatininémie : le taux normal de créatinine dans le sang »
le 20 Juillet 2017
Médisite fait un « focus sur la créatininémie », qui est « l’évaluation du taux de créatinine sanguin ». Le site d’informations remarque ainsi : « Quelles informations fournit ce taux ? Quel est le taux normal de créatinine ? Que traduit un taux trop élevé ? ». L’article note que « la créatinine, issue de la dégradation de la créatine, est une molécule synthétisée par le foie,...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Le partenariat entre Google DeepMind et les hôpitaux londoniens jugé non conforme à la loi »
le 20 Juillet 2017
Le Monde observe que « les données des patients sont extrêmement sensibles. C’est pourquoi le partenariat entre l’entreprise d’intelligence artificielle DeepMind, appartenant à Google, et les hôpitaux londoniens du service de santé britannique (NHS) a déclenché tant d’inquiétudes depuis son lancement l’an dernier ». Le journal indique que « lundi 3 juillet, l’autorité britannique de protection...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - métabolisme phosphocalcique Juillet 2017
« Le concombre, maxi-eau, mini-calories »
le 13 Juillet 2017
Top Santé s’intéresse au concombre, aux multiples vertus. Le magazine explique notamment : « Hydratant : avec ses 96% d'eau, le concombre contribue, mine de rien, à nous hydrater au quotidien en nous faisant bénéficier de son effet coupe-faim. Vitaminé : il contient des vitamines C, E et K, concentrées au niveau de sa peau. Antioxydant : grâce à l'action du...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Complication du diabète : la néphropathie »
le 13 Juillet 2017
Médisite rappelle à ses lecteurs : « Qu’il soit ou non insuliné, le diabète comprend de nombreuses complications qui peuvent toucher les nerfs, les artères, le cœur et… les reins. La néphropathie diabétique est l’une d’elles », évoquant « tout ce qu'il faut savoir sur cette maladie rénale ». L’article explique ainsi que « la néphropathie touche près de 50% des personnes diabétiques. Elle se...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - métabolisme phosphocalcique Juillet 2017
« La carotte : un cocktail de bienfaits »
le 13 Juillet 2017
Paris Match consacre un article à la carotte : « Cuit ou cru, ce «superaliment» possède des qualités indéniables et inestimables pour le bien-être et la santé ». Le magazine explique notamment que le légume est « bénéfique pour les os » : « Ses taux élevés en vitamines A, K et celui de son phosphore renforcent les os et les dents. Elle fortifie les gencives et participe à...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - métabolisme phosphocalcique Juillet 2017
« Parathormone : définition, rôle, comment analyser les résultats ? »
le 13 Juillet 2017
Maxisciences, mai 2017 Maxisciences se penche sur la parathormone : « Parfois qualifiée d'hormone parathyroïdienne ou par son acronyme PTH, [elle] est une hormone essentielle à l'organisme. Sécrétée par les glandes parathyroïdiennes, cette hormone assure la stabilité des taux de calcium et de phosphore. Son dosage est ainsi indiqué dans de nombreuses situations »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Maladies rénales et cardiovasculaires. Un lien étroit »
le 13 Juillet 2017
C’est ce que titre Le Télégramme, qui remarque : « «Protéger ses reins, c'est aussi maintenir son cœur et ses vaisseaux en bonne santé» ! C'est en quelque sorte le message adressé par une équipe internationale qui confirme les relations étroites entre les affections rénales et cardiovasculaires ». Le journal explique en effet que « le Dr Bernadette Thomas (Université de Washington) et des...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Juillet 2017
« Drogues : sortir du réflexe MDMA »
le 6 Juillet 2017
La Dépêche fait un « focus sur la MDMA » (méthylènedioxyméthamphétamine) : « Consommée pour obtenir des sensations démultipliées de sérénité et d’empathie, la MDMA reste une drogue illégale. Mais entre festivals, soirées entre amis et moments intimes, cette substance dangereuse voire létale devient de plus en plus banale ». Le journal relève notamment que « connue pour accentuer...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Juillet 2017
« La dialyse péritonéale, qu'est-ce que c'est ? »
le 6 Juillet 2017
Médisite remarque que « la dialyse constitue le traitement ultime de l'insuffisance rénale avant la greffe. Elle est préconisée lorsque le traitement médical ne permet plus aux reins d'assurer suffisamment leurs missions. Pour éviter l'accumulation des déchets, le sang est nettoyé artificiellement ». Le site d’informations précise qu’« à la différence de l'hémodialyse, la dialyse péritonéale...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Juin 2017
« Insuffisance rénale modérée : le traitement »
le 29 Juin 2017
Médisite observe que « l'insuffisance rénale légère devient modérée lorsque la clairance de la créatinine devient inférieure à 30 ml/min. Les reins ont de plus en plus de mal à jouer leur rôle de filtres naturels et à évacuer les déchets de l'organisme. L'adoption de bonnes habitudes permet d'éviter les complications et le passage au stade terminal ». Le site rappelle ainsi que « l'insuffisance...
Lire la suite