Envoi du mail en cours
 

Médecine générale

12996 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Amyloïde et troubles de la marche dans la maladie de Parkinson
Article Commenté
Source : Neurology 2017 ; 88:1501-1511
Amyloïde et troubles de la marche dans la maladie de Parkinson
Dr Christian Geny (CHU - Montpellier) le 23 Mai 2017
Etablir un pronostic individuel chez un patient parkinsonien débutant est actuellement très difficile. Plusieurs études se sont penchées sur le pronostic cognitif, proposant d’autres cibles thérapeutiques et justifiant l’intérêt de nouveaux essais à un stade précoce. Le travail récemment publié dans Neurology est original car il suggère l’implication d’autres processus...
Lire la suite
Articles scientifiques (11909)
Cas à discuter (20)
Cas cliniques (453)
Divers (1)
Vos patients ont lu (610)
Bibliothèque spécifique (3)
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:837-45.
Maladie de Horton : y a-t-il une place pour l'abatacept ?
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 26 Mai 2017
Langford et coll. rapportent les résultats d’un essai randomisé, double aveugle évaluant l’abatacept (ABA) dans la maladie de Horton. Cette étude était destinée à des patients nouvellement diagnostiqués ou en rechute. Tous les patients recevaient l’ABA à la dose de 10 mg/kg en intraveineux à J1, J15, J29 et à la semaine 8. A la semaine 12, les patients en rémission...  
Lire la suite
Article Commenté
Source : Rheumatology (Oxford). 2017 May 12. doi: 10.1093/rheumatology/kex174.
Maintien de l'efficacité à 4 ans du certolizumab dans les spondyloarthrites axiales
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 26 Mai 2017
RAPID-axSpA est un essai thérapeutique contrôlé en double insu comparant le certolizumab au placebo chez des patients avec spondyloarthrite axiale radiographique ou non-radiographique. Après les 24 semaines de la phase contrôlée, tous les patients étaient traités par certolizumab et suivis pendant 204 semaines (4 ans). Parmi les 325 patients randomisés, 208 patients...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017 ; 76:831-9
Traitement de la PR par inhibition de l'IL23 : une voie... décevante !
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 26 Mai 2017
L’amélioration des connaissances dans le domaine de la physiopathogénie de la PR a conduit au développement de médicaments dits ciblés notamment biologiques. On dispose ainsi aujourd’hui de stratégies anticytokiniques, dirigées contre l’interleukine 1, l’interleukine 6, le TNFα… or, de nombreux arguments plaident pour imaginer l’efficacité potentielle de l’inhibition...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017 ; 76:848-54
Traitement de la PR et risque de diabète : confirmation de l'effet bénéfique de l'hydroxychloroquine
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 26 Mai 2017
On sait qu’il existe au cours de la PR une surmorbi- mortalité notamment d’origine cardiovasculaire. Cette dernière repose sur les facteurs de risque cardiovasculaire traditionnels et l’inflammation systémique liée à la maladie. Plusieurs études ont montré que certaines thérapeutiques pouvaient avoir un impact sur le risque incident de diabète : impact négatif pour...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:854-62
Fièvre méditerranéenne familiale : efficacité de l'anakinra chez des patients résistant à la colchicine
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 26 Mai 2017
Chez les patients atteints de fièvre méditerranéenne familiale (FMF), l’anakinra se discute dans les formes résistantes à la colchicine. Ben-Zvi et al. rapportent les données de 25 patients atteints de FMF résistantes à la colchicine, c’est-à-dire recevant des doses allant de 1,5 à 3 mg/j et ayant malgré tout au moins 1 crise par mois soit abdominale, thoracique, articulaire ou cutanée...
Lire la suite
Article Commenté
Source : BMJ 2017 ; 357:j1909.
Les AINS sont-ils oui ou non inducteurs d'infarctus du myocarde ? La dernière « méta-analyse »
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 26 Mai 2017
Les AINS restent très utilisés en Rhumatologie. Leur durée de traitement a été réduite à la lumière d’une meilleure connaissance des risques digestifs et surtout cardiovasculaires. Le risque d’infarctus du myocarde (IDM) a été mis en avant lors du développement des molécules inhibitrices spécifiquement de la Cox-2. Depuis, de nombreuses études observationnelles...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin Cancer Res. 2017 ; 23(8):2019-2026
Efficacité du tamoxifène... un lien avec le génotypage CYP2D6 ?
Dr Florence Dalenc (Institut Claudius Regaud - Toulouse) le 26 Mai 2017
On se souvient que le tamoxifène est un promédicament qui doit subir un métabolisme pour être actif et ainsi avoir une activité pharmacologique. Le CYP2D6 assurant la formation de l’endoxifène et du 4-hydroxy-tamoxifène, métabolites actifs issus du tamoxifène, l’étude de son polymorphisme pourrait être importante pour proposer un traitement adapté à chaque patiente...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin Rheumatol 2017 ; 36 :773-9.
Traitement de la PR par abatacept intraveineux : pas d'influence du poids...
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 26 Mai 2017
Les traitements biologiques de la PR peuvent avoir une efficacité moindre chez les sujets en surpoids ou obèses. Ceci a été mis en avant notamment pour les inhibiteurs du TNFα, y compris et surtout l’infliximab qui pourtant est prescrit en fonction du poids du sujet. Qu’en est-il alors pour l’abatacept ? C’est toute l’originalité de cette publication qui...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Clin J Am Soc Nephrol. 2017 ; 12(5):734-743.
Facteurs cliniques et pronostiques de la néphropathie lupique
Dr Evangéline Pillebout (Hôpital Saint-Louis - Paris) le 24 Mai 2017
Le pronostic de la néphropathie lupique, bien que nettement amélioré ces dernière années grâce aux traitements immunosuppresseurs, reste sévère, avec un risque d’évolution vers l’insuffisance rénale terminale (IRCT) évalué entre 10 et 20% à 15 ans. La néphropathie lupique est à ce jour décrite et classée selon la nomenclature ISN/RPS, focalisée sur l’atteinte glomérulaire...
Lire la suite
Article Commenté
Source : PLoS One. 2017 ; 12(5):e0177085.
Une étude de neuro-imagerie sur les processus émotionnels dans la maladie de Parkinson : la question des processus de compensation du système striatal
Dr Harold Mouras (EA 7273 - Centre de Recherche en Psychologie, Université de Picardie Jules-Verne - Amiens) le 23 Mai 2017
Comme il est bien admis, le développement de la maladie de Parkinson se caractérise aussi par des symptômes non-moteurs incluant notamment une atteinte des processus émotionnels. Cette étude s’est donnée pour objectif d’explorer au moyen de la neuro-imagerie fonctionnelle les processus émotionnels et leurs bases cérébrales en essayant d’étudier...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : Newsletter Osteonews Février 2016
Un diagnostic souvent évoqué mais rarement retrouvé
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 1 Mars 2016
Diagnostic et analyse des réponses Nous avons reçu 193 réponses. Les diagnostics de « côtes cervicales ou apophysomégalie de C7 » ou « syndrome de la traversée » ont été proposés 130 fois. On peut noter cette anomalie sur le cliché de face. D’autres anomalies sont visibles et ont été relevées...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Février 2016
Internet
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Février 2016
Solution de la vignette Voici deux extraits de verbatim. Première patiente : « Ne serait-ce que, pour moi-même. Mais sinon, non je vous dis, si on va chercher sur internet, on va être plus malade qu’on en l’est alors. Et pour tout. Donc c’est pas la peine ». Deuxième patiente : « Oui c’est pour ça que moi recherche d’information, je sais que y’a tellement de choses qui sont diffusées, qui sont complètement idiotes et nocives quelques fois que j’ai...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Novembre 2015
La vie de tous les jours…
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 9 Décembre 2015
Une patiente en cours de chimiothérapie palliative pour un cancer bronchique tient ce discours : « Ça, je me rends compte que plus ça va, plus je recule et même en ayant une vie plus compliquée, j’accepte toujours pour l’instant mais bon je vais aussi, je vais aussi imaginer, ça. [...] » Solution de la vignette La patiente est dans une dynamique d'appropriation de la maladie. C'est un compromis en vue de ne pas passer à l'acte : la limite de ce qui est...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Juillet 2015
Emergence de la question du devenir
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 16 Juillet 2015
Patient de la soixantaine atteint d’un cancer du poumon, en cours de chimiothérapie : « Moi ma question c’est savoir comment ça va évoluer…, je…, je suis braqué là-dessus. Et puis à chaque fois, j’essayais de poser la question et puis on me dit « ben en fonction de » voilà. Mais le patient il aime bien… il veut une réponse tout de suite. » Solution de la vignette Ce verbatim nous semble illustrer la contrainte...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Juillet 2015
Une pneumonie subaiguë
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 9 Juillet 2015
Solution du cas Il s’agit d’un adénocarcinome pulmonaire. L’hypothèse est renforcée par une positivité franche du marquage nucléaire par le TTF1. La présentation clinique très préoccupante rend impossible un traitement par chimiothérapie. Alors que le patient est encore en réanimation, à J2, un traitement par erlotinib 150 mg (inhibiteur de la tyrosine kinase du récepteur de l’EGFR) est débuté. Tous les paramètres cliniques...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Avril 2015
Hémoptysie
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 27 Avril 2015
Solution du cas Les documents sont convaincants pour le diagnostic de séquelles de tuberculose. Il a, à l’évidence, un fibrothorax gauche et le scanner montre aussi quelques dilatations des bronches. La tuberculose pulmonaire est bien sûr l’antécédent auquel il faisait référence. Il y a quatre diagnostics classiques d’hémoptysie chez un ancien tuberculeux : Le premier est celui de récidive de la tuberculose. Or il y a au sommet du lobe inférieur...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Avril 2015
Etrange…
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 14 Avril 2015
Patient 1 "Non, non, mais bon c’est pas contagieux non plus. Oh puis moi, je suis quelqu’un d’assez solitaire, j’ai pas besoin qu’on m’entoure spécialement, je peux vivre en autarcie." "Et je me rappelle du vieux temps, là j’étais tout petit, en patois, ils le disaient, parce que toutes les campagnes ont une langue. Ils disaient il faut pas le fréquenter parce que c’est un… un cancéreux." Solution de la...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Février 2015
3 300
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Février 2015
Solution du cas Il s'agit d'un dosage des marqueurs de tumeur germinale. Le taux d'alphafoetoprotéine était de 3 300 ng/m/l ; d'où le titre du cas clinique. Le taux de béta HCG est de 80 U/l. Il s'agit donc d'une tumeur  
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Novembre 2014
Rationnel ?
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 27 Novembre 2014
Enoncé : Quelle pourrait être la fonction de la rationalisation dans le propos tenu ici par le mari d’une patiente ? : Monsieur N, évoquant ce qu'il considère comme être la faiblesse psychologique de son épouse : "permanent, ça a toujours été permanent, et des fois on se demande si ce n'est pas ça qui déclenche des tumeurs". Solution de la vignette La rationalisation est un mécanisme de défense...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Novembre 2014
155 x 179 x 134 mm
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 20 Novembre 2014
Solution du cas Il s'agit d'une tumeur dont l'exérèse a pu être effectuée. L'aspect macroscopique était typique : apposition de différents tissus matures y compris de cheveux. Diagnostic final :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mars 2017
Une histoire (Hi)Stone
Dr Charlotte Bonnet (CHU - Bordeaux) le 6 Mars 2017
Mr T., 42 ans - Se présente pour diplopie en octobre 2013, évoluant progressivement depuis quelques jours - Pas d’antécédent notable ni de traitement - Examen clinique : atteinte du VI droit - Score OMS 1  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Janvier 2017
Bonjour tristesse
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 31 Janvier 2017
Mme B. née en 1949 vient vous consulter pour une scapulalgie droite depuis 2 mois. La douleur est d’horaire mixte, nocturne et réveillée par la mobilisation. A l’examen clinique, les amplitudes sont conservées, les manœuvres de conflit sous-acromial sont positives et il existe une tendinite simple du supra-épineux. La radiographie standard...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
Une urgence qui presse
M Mathieu Jamelot (Hôpital Jacques Monod - Montivilliers) le 9 Janvier 2017
Mme O., patiente de 61 ans, est prise en charge en octobre 2014 dans le service d’oncologie médicale du Groupe Hospitalier du Havre pour un carcinome épidermoïde de l’utérus métastatique. Traitement initial par 3 cures de chimiothérapie par carboplatine-Taxol. Pas d’antécédents à signaler, absence de localisation secondaire au niveau cérébral. Mais…
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Décembre 2016
Une fin heureuse
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 3 Janvier 2017
Vous suivez Mme A. née en 1947 pour une ostéoporose post-ménopausique. En 2012, le bilan systématique est normal en dehors d’une hypogammaglobulinémie asymptomatique stable aux alentours de 5g. Le bilan étiologique est normal et l’hématologue consulté met en place...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Décembre 2016
Apparences trompeuses
Dr Julien Boetto (CHU - Montpellier) le 4 Octobre 2016
Données cliniques : Garçon, 14 ans ; Pas d’antécédent personnel ou familial ; Tableau d’hypertension intracrânienne progressif depuis 1 mois ; Vomissements itératifs ; Réalisation d’un bilan d’imagerie cérébrale...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Septembre 2016
Quand ça condense
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 28 Septembre 2016
Mr D., 28 ans, présente une dysplasie fibreuse polyostotique diffuse depuis l’enfance. Il a une douleur de la cheville gauche et vient vous consulter avec ses radiographies. Il est inquiet car le compte rendu signale des lisérés de condensation. A quoi correspondent ces lisérés ?
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Septembre 2016
Vingt-cinq ans et vingt-cinq semaines : savoir y penser
Dr Catherine Thomas-Antérion (Lyon) le 15 Septembre 2016
Une jeune femme de 25 ans consulte très inquiète un neurologue en urgences. Elle dit avoir une santé florissante. Elle ne prend aucun traitement et n’a aucune habitude toxique. Elle pratique du sport régulièrement (course à pieds, alpinisme). Elle décrit une anxiété généralisée depuis l’enfance avec un passé d’attaques de panique qui ont cédé après une TCC...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Septembre 2016
L’unicité diagnostique n’est pas toujours là où on l’attend
Dr Moncef Berhouma (Hôpital Pierre-Wertheimer - Lyon) le 26 Juillet 2016
- Homme de 74 ans - Antécédents : HTA et adénome prostatique - Tableau d’occlusion colique nécessitant une chirurgie en urgence : Adénocarcinome colique – Résection en mars 2013 Bilan d’extension (mars 2013) : localisation cérébrale unique temporale droite – Patient neurologiquement asymptomatique. Décision de chimiothérapie pour adénocarcinome colique en avril 2013...  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Juillet 2016
A l’ombre des jeunes filles en fleurs…
Dr Catherine Thomas-Antérion (Lyon) le 13 Juillet 2016
Nous rencontrons une dame pimpante de 90 ans, accompagnée par son fils, à la demande de son médecin traitant. Celui-ci flèche dans sa lettre que cette dame a de très lourds antécédents cardiovasculaires. Elle a une HTA difficile à contrôler, une insuffisance cardiaque et un passé de deux infarctus du myocarde, un pacemaker et...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Juin 2016
Rachialgie et raideur
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 30 Juin 2016
Mr F., 55 ans, présente des rachialgies diffuses intermittentes d’horaire mécanique, des raideurs rachidiennes et une dysphagie positionnelle. Voici ses radiographies :
Lire la suite
Divers
Bulletin de la POSNA (Pediatric Orthopaedic Society of North America)- Septembre 1999
le 25 Septembre 1999
Pour lire ce fichier PDF (328K), vous devez utiliser
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« L'aspirine à faible dose contre le cancer du sein »
le 26 Mai 2017
« 81 mg d'aspirine par jour suffiraient à diminuer le risque de cancer du sein (…), selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Breast Cancer Research. Elle pourrait être prescrite en prévention aux femmes », fait savoir Top Santé. « Les chercheurs de « City of Hope » (Los Angeles), un centre de recherche et de traitement indépendant du cancer...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sein : un soutien-gorge pour détecter les anomalies »
le 26 Mai 2017
« Agé de 18 ans, [Julián Ríos Cantú], un Mexicain a eu l'idée de créer un soutien-gorge capable de détecter le cancer du sein. Avec trois de ses collègues [de son entreprise, Higia Technologies], ils ont équipé une pièce de lingerie de 200 capteurs sensoriels qui mesurent la texture, la température et la couleur de la poitrine », fait savoir France Soir...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du poumon : des chercheurs trouvent comment prédire l'efficacité d'un traitement »
le 26 Mai 2017
« A partir de deux examens sanguins, il serait possible de savoir si les patients atteints d'un certain type de cancer du poumon répondent bien à un traitement. Cette méthode, basée sur l'analyse de cellules, pourrait faire office de biopsie liquide », révèle Santé Magazine. « Le cancer du poumon (ou cancer bronchique) non aÌ petites cellules (…) représente 85 aÌ 90% de tous les cas...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Alzheimer : revalorisation des consultations »
le 23 Mai 2017
« Marisol Touraine a annoncé (…) la mise en œuvre "dès 2017" de mesures pour les malades d'Alzheimer, comportant une revalorisation des consultations de médecine générale et l'ouverture de nouvelles unités spécialisées », indique Le Figaro. « Ce n'est qu'au terme de la mise en œuvre de ces mesures que la question du maintien ou non du remboursement...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Alzheimer, AVC et sénilité précoce : les boissons sucrées sont des facteurs de risques »
le 23 Mai 2017
« Si vous aimez les boissons sucrées, une étude américaine laisse clairement entendre qu'il vaut mieux ne pas trop en abuser. Et pas seulement pour votre ligne: ces breuvages ont de quoi réduire vos fonctions cérébrales à long terme, favorisant l'apparition précoce de maladies », alerte France Soir. « Selon une étude menée par la Boston University School of Medicine...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Et si Parkinson venait du ventre ? »
le 23 Mai 2017
Selon une nouvelle étude de l'Institut Karolinska de Stockholm (Suède) publiée dans Neurology, « la maladie de Parkinson (…) pourrait débuter dans l'intestin et se disséminer dans le cerveau via le nerf vague (reliant l'encéphale et le système digestif). (…) L'étude montre, en effet, que des patients ayant subi une résection (retrait chirurgical) importante du nerf vague ont moins de risque de...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Cancer du sein : les thérapies alternatives de soutien validées par la science »
le 19 Mai 2017
Le Parisien indique que « la Society for Integrative Oncology (SIO) publie de nouvelles recommandations sur les bénéfices de thérapies psychocorporelles à suivre, dont la méditation et le yoga, pendant et après le traitement du cancer du sein, basées sur des essais cliniques qui ont évalué 80 pratiques alternatives ». « Parmi les nombreuses thérapies psychocorporelles existantes, des chercheurs de l'université de Columbia ont mis en évidence les...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Diabeto.net - Actu'Hebdo Mai 2017
« Les édulcorants seraient facteurs de risque de diabète de type 2 »
le 17 Mai 2017
Sciences et Avenir constate que « les édulcorants sont de plus en plus présents dans notre alimentation ; ils existent sous forme de sucrettes à mettre dans le café ou sont introduits directement dans les recettes des boissons "light" et autres produits transformés ». « Grâce à leur pouvoir sucrant et à leur absence d'apport calorique, ils sont souvent considérés...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Mediscoop.net - Anesthesie et réanimation Mai 2017
« Des primes jusqu'à 30.000 euros pour attirer les jeunes médecins »
le 17 Mai 2017
La Croix détaille « les mesures pour inciter les jeunes médecins à exercer à l'hôpital et à y rester grâce à des primes d'engagement, allant de 10.000 à 30.000 euros, (…) publiées (…) au Journal officiel ». « Le déploiement de ces mesures était vivement attendu par les syndicats de praticiens hospitaliers, qui s'impatientaient de voir le "plan attractivité" de 250 millions d'euros...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Mediscoop.net - Anesthesie et réanimation Mai 2017
Femme "ressuscitée" à Paris : « Son coeur n'a probablement jamais cessé de battre »
le 17 Mai 2017
« Déclarée morte, une Parisienne de 49 ans [souffrant d'anorexie sévère] est "revenue à la vie" (…) grâce à l'intervention de policiers », « alors qu'elle venait d'être déclarée morte par le Samu », révèle L’Express. Président du Samu-Urgences de France, le Dr François Braun...
Lire la suite
Biblio Spécifik
Bibliographie bio-thérapeutiques 2002 (3e partie)
Dr Philippe Brissaud (Neuilly sur Seine) le 7 Février 2003
Anti-TNF alpha en dermatologie Ann Dermatol Venereol 2002 Dec;129(12):1374-9 Mahe E, Descamps V. Service de Dermatologie, Hopital Bichat Claude Bernard, 46, rue Henri Huchard, 75018 Paris Vous pouvez retrouver l’abstract de cet article sur PubMed : Expression of the p75 TNF receptor is linked to TNF-induced NFkappaB...
Lire la suite
Biblio Spécifik
Bibliographie bio-thérapeutiques 2002 (2e partie)
Dr Philippe Brissaud (Neuilly sur Seine) le 23 Décembre 2002
Bone and joint destruction in rheumatoid arthritis: what is really happening? J Rheumatol Suppl 2002 Sep;65:44-8 Goldring SR. Vous pouvez retrouver l’abstract de cet article sur PubMed : Preventing joint damage as the best measure of biologic drug therapy. J Rheumatol Suppl 2002 Sep;65:39-43 Bresnihan...
Lire la suite
Biblio Spécifik
Bibliographie bio-thérapeutiques 2002 (1e partie)
Dr Philippe Brissaud (Neuilly sur Seine) le 4 Juin 2002
Drug survival, efficacy and toxicity of monotherapy with a fully human anti-tumour necrosis factor-alpha antibody compared with methotrexate in long-standing rheumatoid arthritis. Rheumatology (Oxford) 2002 Apr;41(4):430-9 Barrera P, van Der Maas A, van Ede AE, Kiemeney BA, Laan RF, van De Putte LB, van Riel PL. Department of Rheumatology and. Department of Epidemiology, University Medical Centre, Nijmegen, The Netherlands. Vous pouvez retrouver l’abstract de cet article sur PubMed :
Lire la suite