Envoi du mail en cours
 

Archives - Cancero.net - Actu'Hebdo

2017
2016
2015

Janvier

12
19
26

Février

9
23

Mars

9
16
23

Avril

3
13
20
27

Mai

4
11
18
26

Juin

8
16
30

Juillet

13
28

Août

Septembre

1
22

Octobre

6
20

Novembre

3
17

Décembre

Janvier

8
21
28

Février

5
11
18
25

Mars

3
10
17
31

Avril

7
13
21
28

Mai

19
26
31

Juin

9
23

Juillet

7
26

Août

Septembre

8
22
29

Octobre

11
26

Novembre

Décembre

12
23

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

2
10
16
24

Octobre

2
8
15
22
30

Novembre

5
13
20
27

Décembre

4
11
17
21
Cancero.net présente l'ActuHebdo
  L'edito  
   

Cher(e)

« Movember » est là mais c’est le cancer du poumon qui tient la tête de l’affiche de cette newsletter, avec une étude canadienne sur la place du dépistage, l’arrivée d’un nouveau TKI de 3ème génération.
Les immunocheckpoints s’invitent avec des données de toxicité, ainsi qu’une méta-analyse sur l’efficacité des combinaisons.
Enfin, il y a toujours une place pour les...

Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André, Bordeaux)

Lire cet edito

Comité de rédaction

Rédacteurs
Dr Florence Dalenc, Toulouse
Dr Marine Gross-Goupil, Bordeaux
Dr William Jacot, Montpellier
Dr Bertrand Mennecier, Strasbourg
Pr Jean-Marc Phelip, St-Etienne
Pr Jean-Louis Pujol, Montpellier
Dr Michaël Soussan, Bobigny

  articles scientifiques  
   
Génito-urinaire
En attendant le futur, restons dans le présent ! Le cisplatine reste le meilleur en première ligne des carcinomes urothéliaux
Par le Dr Marine Gross-Goupil (CHU Saint André, Bordeaux)

Même si les recommandations de la prise en charge des cancers urothéliaux vont évoluer dans les semaines à venir, avec l’autorisation de deux immunocheckpoints, atezolizumab, pembrolizumab, en 1ère ligne des patients « unfit » au cisplatine, reste que le standard est, et demeurera sans doute encore un peu, de privilégier le cisplatine tant qu’il est possible. Ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure actuelle…

Lire cet article
Article commenté :
Impact of contemporary patterns of chemotherapy utilization on survival in patients with advanced cancer of the urinary tract: A Retrospective International Study of Invasive/advanced cancer of the urothelium (RISC).
Bamias A, Tzannis K, Harshman LC et al.
Ann Oncol. 2017 Oct 25. doi: 10.1093/annonc/mdx692.
 

Onco-thoracique
Complications neurologiques des agents immuno-oncologiques
Par le Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194, Montpellier)

Nous assistons à la progression des indications des agents immmuno-oncologiques ciblant PD-1 ou son ligand PD-L1, que la littérature rapporte comme potentiellement utiles à un nombre croissant de situations et pour différents groupes pathologiques. Avec cette extension des indications, apparaissent des complications rares telles que les complications neurologiques. Encore mal caractérisées...

Lire cet article
Article commenté :
Neurological Complications Associated With Anti–Programmed Death 1 (PD-1) Antibodies
Kao JC, Liao B, Markovic SN et al.
JAMA Neurol. 2017 ; 74(10):1216-1222.
 

Onco-thoracique
Dacomitinib versus géfitinib : quel choix en première ligne pour les EGFR + ?
Par le Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194, Montpellier)

Pour les patients atteints d’adénocarcinomes métastatiques et porteurs d’une mutation sensibilisante du gène de l’EGFR, nous disposons de trois inhibiteurs de tyrosine kinase ayant une AMM : géfitinib, erlotinib et afatinib. Les comparaisons « face à face » des TKI entre eux sont rares et nous avions rapporté la publication de celle qui avait montré que l’afatinib (TKI irréversible de deuxième génération)...

Lire cet article
Article commenté :
Dacomitinib versus gefitinib as first-line treatment for patients with EGFR-mutation-positive non-small-cell lung cancer (ARCHER 1050): a randomised, open-label, phase 3 trial
Wu YL, Cheng Y, Zhou X et al.
Lancet Oncol. 2017 ; 18: 1454–66
 

Onco-thoracique
Qui faut-il dépister ?
Par le Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194, Montpellier)

La US Preventive Services Task Force a préconisé le dépistage de masse par scanner de faible dose sur les critères de sélection de l’étude National Lung Screening Trials (NSLT), c’est-à-dire : sujets fumeurs, de 30 paquets-ans au moins, étant restés actifs ou ayant arrêté de fumer moins de 15 ans auparavant, âgés de 55 à 80 ans. La réduction de mortalité par cancer du poumon dans cette...

Lire cet article
Article commenté :
Participant selection for lung cancer screening by risk modelling (the Pan-Canadian Early Detection of Lung Cancer [PanCan] study): a single-arm, prospective study
Tammemagi MC, Schmidt H, Martel S et al.
Lancet Oncol 2017 ; 18: 1523–31
 

Onco-thoracique
Une méta-analyse des associations d'immunothérapie dans le mélanome et le cancer bronchique
Par le Dr Bertrand Mennecier (Hôpital Civil, Strasbourg)

L’utilisation des combinaisons d’inhibiteurs de checkpoints immunitaires s’est considérablement développée ces dernières années, sur la base le plus souvent de résultats d’études de phase II qui avaient tendance à montrer une meilleure efficacité par rapport aux monothérapies, mais au prix de toxicités bien souvent nettement majorées. C’est justement ce rapport efficacité/tolérance que vise la...

Lire cet article
Article commenté :
The clinical value of combination of immune checkpoint inhibitors in cancer patients: A meta-analysis of efficacy and safety.
Wu Y, Shi H, Jiang M et al.
Int J Cancer. 2017 ; 141(12):2562-2570.
  vos patients ont lu  
   

« Dépistage cancer du sein : le bon moment, c'est après 50 ans »
Top Santé octobre 2017

« La concertation scientifique et citoyenne organisée sur le dépistage du cancer du sein a débouché sur une rénovation du dispositif, avec une meilleure information des femmes. C'était urgent ! », affirme le Dr Dominique Pierrat dans Top Santé. « Dans mon service, on observe une augmentation de la taille des cancers du sein chez des femmes de moins de 50 ans qui attendent pour consulter car elles ont entendu...
Lire cet article 
 

« Un logiciel calcule pour chaque femme le risque de cancer du sein »
Les Echos 9 novembre 2017

« Développé par une société française, cet outil intègre quatre facteurs de risque puis suggère la fréquence à laquelle des examens de contrôle seront nécessaires », révèle le journal Les Echos. « Personnaliser le dépistage du cancer du sein. C'est l'objectif du logiciel MammoRisk, développé par la société française Statlife et qu'explore l'Institut Gustave Roussy. Cet outil calcule...
Lire cet article 
 

« Cancer : les antibiotiques réduisent l'efficacité de l'immunothérapie »
Le Point 3 novembre 2017

« C'est ainsi que des spécialistes [de Gustave Roussy, l'Inserm, l'Inra, l'AP-HP, IHU Méditerranée Infection et l'université Paris-Sud] expliquent en partie pourquoi ce traitement novateur, très efficace, ne donne pas toujours les effets attendus », révèle Anne Jeanblanc dans Le Point. La journaliste rappelle au préalable que « l'immunothérapie est une véritable révolution thérapeutique, dont les bénéfices...
Lire cet article 
 

« Chimiothérapie : attention au surpoids »
Top Santé novembre 2017

Top Santé révèle que « l'efficacité de la chimiothérapie par daunorubicine (médicament anticancéreux utilisé dans le traitement des leucémies aiguës) peut être diminuée à cause des cellules adipeuses, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Molecular Cancer Research ». « Les chercheurs du Mattel Children's Hospital à Los Angeles aux Etats-Unis ont examiné comment...
Lire cet article 
 

« Cancer : le microbiote est important pour l'efficacité de l'immunothérapie »
Le Figaro 7 novembre 2017

Damien Mascret rapporte que « deux études, française et américaine, [publiées simultanément dans la revue internationale Science le 2 novembre] ont découvert l’importance de certaines bactéries ».
 « Ces dernières années, deux nouveaux champs de la recherche en santé se sont développés à une vitesse étonnante : l’immunothérapie des cancers et le microbiote intestinal (autrefois appelé « flore...
Lire cet article 
 

« Certains cancers du sein présentent un risque de rechute pendant 20 ans »
Le Parisien 9 novembre 2017

Le Parisien indique que « des chercheurs ont analysé les données de […] femmes atteintes d'un des cancers du sein [du sein] les plus courants. Le risque de rechute est très variable et peut survenir très longtemps après le premier diagnostic ».
Le journal précise en quoi a consisté cette étude parue dans le New England Journal of Medicine : « Les chercheurs ont analysé les données provenant de 88 essais cliniques auxquels ont...
Lire cet article 
 

Pour accéder au texte intégral des articles, vous devez utiliser vos codes personnels : J'ai oublié mes codes d'accès, envoyez-les moi.

La newsletter Actu’Hebdo Cancero est un service Mediscoop.net édité par Santor Edition.

Mediscoop.net est inscrit à la CPPAP sous le numéro : 0916 W 92432 et enregistré à la BNF sous le numéro ISSN 2427-660X

Santor Edition:
Directeur de la publication: Thierry Klein
Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz
Le choix et le traitement des sujets de la newsletter sont sous l'autorité d'un comité de rédaction ad hoc travaillant sous le contrôle du comité de rédaction du site.
Tous les articles publiés sont sous la responsabilité de leurs auteurs et de l'éditeur. Pour nous faire part de vos commentaires : écrivez à editorial@santor.net

Cette newsletter a été envoyée à 18234 spécialistes