Envoi du mail en cours
 

Archives - Mediscoop.net - Anesthesie et réanimation

2017

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Avec le soutien institutionnel
du laboratoire

Cher(e)

Déjà la troisième lettre d’information relative au contrôle des voies aériennes et aux dispositifs à usage unique !
Dans cette lettre seront abordés des sujets en relation avec la sécurité du patient lors du contrôle des voies aériennes : l’oxygénation par voie nasale à haut débit permettant de prévenir une désaturation artérielle en oxygène même pendant des manœuvres prolongées d’intubation trachéale, la...

Pr Olivier Langeron (Pitié-Salpêtrière, Université Pierre et Marie Curie – Paris VI, Paris)

Lire cet edito
Comité de rédaction
Rédacteur en chef
Pr Olivier Langeron, Paris

Rédacteurs
Pr Jean-Etienne Bazin, Clermont-Ferrand
Pr Pierre Diemunsch, Strasbourg
Pr Olivier Mimoz, Poitiers
Dr Kamel Olivier Sellal, Nantes
Essai randomisé contrôlé comparant la préoxygénation par THRIVE (Transnasal Humidified Rapid Insufflation Ventilarory Exchange) à la préoxygénation au masque facial, chez des patients bénéficiant d'une induction anesthésique à séquence rapide
Par le Pr Pierre Diemunsch (Hôpital de Hautepierre - CHRU, Strasbourg)
L’induction de l’anesthésie générale des patients bénéficiant d’une chirurgie en urgence présente davantage de risques que celle en chirurgie réglée. Une préoxygénation adéquate au masque facial permet en général d’accroître la durée de l’apnée tolérable jusqu’à 6 minutes. En cas de désaturation dans le contexte d’une induction urgente, les mesures de réoxygénation sont moins...
Lire cet article
Article commenté :
A randomised controlled trial comparing transnasal humidified rapid insufflation ventilatory exchange (THRIVE) pre-oxygenation with facemask pre-oxygenation in patients undergoing rapid sequence induction of anaesthesia.
Mir F, Patel A, Iqbal R et al.
Anaesthesia. 2017 ; 72:439-443
 

A propos d'une enquête sur l'utilisation de la vidéo-laryngoscopie pour l'intubation trachéale au Royaume-Uni
Par le Pr Jean-Etienne Bazin (CHU, Clermont-Ferrand)
Au moment où sont mis sur le marché de plus en plus de vidéo-laryngoscopes et où les recommandations d’experts les intègrent dans la prise en charge des voies aériennes, il est intéressant de faire un état des lieux de leurs diffusions et de leurs utilisations dans tous les services où sont réalisées des intubations trachéales. L’utilisation de la vidéo-laryngoscopie pour l’intubation...
Lire cet article
Article commenté :
A national survey of videolaryngoscopy in the United Kingdom
TM Cook, FE Kelly
Br J Anaesth. 2017 ; 118(4):593-600
 

L'usage des vidéo-endoscopes flexibles à usage unique est coût-efficace en réanimation
Par le Pr Olivier Mimoz (CHU, Poitiers)
Les procédures endoscopiques dans un but diagnostique et/ou thérapeutique sont devenues courantes en pratique clinique. On estime qu’environ 500.000 examens sont réalisés par an aux États-Unis. Bien que ces procédures soient considérées comme sûres, le risque de transmission croisée d’agents infectieux reste la principale complication redoutée, avec parfois...
Lire cet article
Article commenté :
Early Assessment of the Likely Cost Effectiveness of Single-Use Flexible Video Bronchoscopes
Terjesen CL, Kovaleva J, Ehlers L
PharmacoEconomics Open 2017 ; 1(2):133–141
La disponibilité immédiate des bronchoscopes à usage unique a-t-elle un impact médico-économique ?
Par le Dr Kamel Olivier Sellal (CHU, Nantes)
Diverses équipes d’anesthésie-réanimation qui ont publié sur les bronchoscopes à usage unique ont mentionné l’intérêt de la disponibilité immédiate et permanente d’un fibroscope bronchique en état de fonctionnement et sans risque pour le patient. Le caractère semi-critique des bronchoscopes réutilisables impose qu’ils soient entretenus après chaque acte par un double nettoyage...
Lire cet article
Interview
ITW Endoscopie à usage unique en réanimation
Par le Pr Olivier Langeron (Pitié-Salpêtrière, Université Pierre et Marie Curie – Paris VI, Paris)


Voir la vidéo

« L'anesthésie générale peut perturber le développement du cerveau »
Top Santé juillet 2017

« Selon un avertissement des autorités sanitaires américaines [La Food and drug administration (FDA)], l'exposition aux sédatifs et aux anesthésiques avant 3 ans peut perturber le développement du cerveau de l'enfant », fait savoir Top Santé. « Ces effets néfastes ont été observés sur des souris par les chercheurs de l'Ecole de médecine de l'Université Johns Hopkins de Baltimore...
Lire cet article
 

« Le RDV d'anesthésie pendant la grossesse : à quoi ça sert ? »
Femme Actuelle 29 août 2017

« Le rendez-vous avec l’anesthésiste n’est pas réservé aux femmes qui souhaitent accoucher sous péridurale. Il est obligatoire pour toutes, qu’une césarienne soit programmée ou qu’un accouchement le plus naturel possible soit envisagé. La rencontre avec l’anesthésiste a lieu au 8ème mois ou au tout début du 9ème mois, dans l’hôpital où est prévu l’accouchement », rappelle...
Lire cet article
 

« Anesthésier sans morphine, c'est possible »
Ouest France 16 juin 2017

Ouest-France interroge le « Dr Jean-Pierre Estebe, anesthésiste au CHU, [qui] pratique, depuis trois ans, une anesthésie sans produits à base de morphine. Un procédé qui permet une meilleure récupération après l'intervention ». A la question : « Qu'est-ce que l'Opioid free anesthesia (OFA) ? », l’anesthésiste répond : « il s'agit d'une anesthésie dépourvue de dérivés de...
Lire cet article
 

« Bob l'éponge ou Barbie pour éviter l'anesthésie »
Sciences et Avenir juin 2017

« Voir une vidéo pendant une séance de radiothérapie a un effet calmant sur de jeunes enfants malades qui permet d’éviter le recours à l’anesthésie générale », révèle Sciences & Avenir. « Tel est le résultat original d'une étude belge communiquée à la réunion de la Société européenne pour la radiothérapie et l'oncologie (ESTRO) (…) à Vienne (Autriche). Il s'agit du projet VLADI...
Lire cet article
 

« Les étudiants en médecine formés aux blessures de guerre »
Le Figaro 28 juillet 2017

Le Figaro annonce en effet qu’« à la rentrée, tous les carabins apprendront les premiers soins en cas d’attaque terroriste. […] Dès septembre prochain, dans toutes les universités de médecine, les étudiants seront formés aux techniques de médecine militaire appliquées aux victimes d’attentats. Jusque-là, ces méthodes étaient réservées à la formation des médecins urgentistes. Elles s’appliqueront désormais à toutes...
Lire cet article
Filet

Pour accéder au texte intégral des articles, vous devez utiliser vos codes personnels : J'ai oublié mes codes d'accès, envoyez-les moi.

La newsletter Actualités en anesthésie et réanimation est un service Mediscoop.net édité par Santor Edition.

Mediscoop.net est inscrit à la CPPAP sous le numéro : 0916 W 92432 et enregistré à la BNF sous le numéro ISSN 2427-660X

Santor Edition:
Directeur de la publication: Thierry Klein
Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz
Le choix et le traitement des sujets de la newsletter sont sous l'autorité d'un comité de rédaction ad hoc travaillant sous le contrôle du comité de rédaction du site.
Tous les articles publiés sont sous la responsabilité de leurs auteurs et de l'éditeur. Pour nous faire part de vos commentaires : écrivez à editorial@santor.net