Envoi du mail en cours
 

Archives - Nephro.fr - Polykystose rénale

2017

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Newsletter Nephro.fr - Polykystose rénale
Avec le soutien institutionnel
du laboratoire
Avec le soutien institutionnel
du laboratoire
  L'edito du rédacteur en chef  
   

Cher(e)

La prise en charge de la polykystose rénale autosomique dominante (PKD) représente encore un challenge pour notre spécialité, il s’agit d’une maladie fréquente et les patients peuvent développer des complications qui altèrent très significativement leur qualité de vie.
Dans cette nouvelle newsletter, les Prs Dominique Guerrot et Yannick Le Meur et le Dr Pierre Bataille ont sélectionné trois publications issues de travaux d’équipes faisant référence dans le...

Pr Gabriel Choukroun (CHU SUD, Amiens)

Lire cet edito
Comité de rédaction
Pr Gabriel Choukroun (Amiens)
Rédacteur en chef

Rédacteurs
Dr Pierre Bataille (Boulogne-sur-Mer)
Pr Dominique Guerrot (Rouen)
Pr Yannick Le Meur (Brest)
  articles scientifiques  
   
Le genre féminin, un âge supérieur à 50 ans et la présence d'un volume rénal important sont associés à la découverte d'anévrisme cérébral dans la polykystose autosomique dominante
Par le Dr Pierre Bataille (Hôpital Docteur Duchenne, Boulogne-sur-Mer)
Les anévrismes cérébraux sont une complication redoutée chez les patients atteints de polykystose autosomique dominante (PKAD), leur incidence étant cinq fois plus élevée que celle observée dans la population générale (9,3 à 12,4 versus 1,8). En dehors du facteur familial qui semble être favorisant, le lien physiopathologique avec la PKAD reste obscur et les facteurs pouvant faire suspecter...
Lire cet article
Article commenté :
Relationship between intracranial aneurysms and the severity of autosomal dominant polycystic kidney disease
Yoshida H, Higashihara E, Maruyama K et al.
Acta Neurochir (Wien). 2017 Sep 7. doi: 10.1007/s00701-017-3316-8.
 

Complications hépatobiliaires de la PKRAD
Par le Pr Dominique Guerrot (CHU, Rouen)
La polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) est une pathologie systémique dont le tableau clinique est dominé par les atteintes rénale et hépatique. La présence de kystes dans le foie est extrêmement fréquente, avec une prévalence qui croît avec l'âge et est plus élevée chez les femmes que chez les hommes. Ainsi, plus de 90% des patients présentent un ou plusieurs...
Lire cet article
Article commenté :
Biliary tract and liver complications in polycystic kidney disease
Judge PK, Harper CHS, Storey BC et al.
J Am Soc Nephrol 2017 ; 28(9):2738-48
 

Le bosutinib : une nouvelle voie thérapeutique dans la polykystose chez l'homme
Par le Pr Yannick Le Meur (CHRU, Brest)
Le bosutinib est un thyrosine kinase inhibiteur (TKI) agissant par un double blocage des voies Src et Bcr-Abl et déjà utilisé chez l’homme dans le traitement de la leucémie lymphoïde chronique. Src est un facteur de régulation de la matrice extracellulaire et son inhibition entraine une baisse de la prolifération, de l’adhésion et de la migration cellulaire. Dans les modèles murins...
Lire cet article
Article commenté :
Bosutinib versus Placebo for Autosomal Dominant Polycystic Kidney Disease
Tesar V, Ciechanowski K, Pei Y et al.
J Am Soc Nephrol. 2017 Aug 24. doi: 10.1681/ASN.2016111232.
  interview  
   
ITW Atteintes extra-rénales de la polykystose autosomique dominante
Par le Pr Bertrand Knebelmann (Hôpital Necker-Enfants malades, Paris)


Voir la video
 


ITW Polykystose rénale autosomique dominante
Par le Pr Gabriel Choukroun (CHU SUD, Amiens)


Voir la video
  vos patients ont lu  
   

« Grâce au rein, j'ai retrouvé une vie normale »
Ouest France 2 octobre 2017

Ouest France livre les propos d’Edith B., 62 ans, « atteinte de polykystose rénale. Après plusieurs mois de dialyse, elle a reçu un rein il y a 10 mois ». Le quotidien note en effet que « les journées d’informations de don d’organes et de tissu se sont déroulées du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre, à Saint-Lô. Un sujet parfois tabou ». Le journal note ainsi : « Timidement, une femme coquettement...
Lire cet article
 

« Donner un organe de son vivant »
Le Temps 12 septembre 2017

Le Temps remarque en effet : « Aspect méconnu mais néanmoins important du don d’organes, la greffe issue de patients vivants offre une lueur d’espoir aux malades en attente d’un foie ou d’un rein ». Le quotidien helvète note qu’en 2016, « ils sont 132 à avoir donné un rein ou une moitié de leur foie [en Suisse]. Cent trente-deux donneurs vivants qui ont radicalement changé la vie d’un parent, d’un ami...
Lire cet article
 

« Dorian et sa mère ont vaincu la maladie »
Le Républicain Lorrain 1er août 2017

Le Républicain Lorrain évoque le parcours de Dorian, 16 ans, et de sa mère, Christine : « De lourdes pathologies font de la vie [du jeune homme] un parcours difficile et douloureux. Il peut compter sur un soutien indéfectible, celui de sa mère ». Christine déclare ainsi : « Alors que j’en suis à mon 7e mois de grossesse, la polykystose rénale est diagnostiquée chez mon bébé. Devant la gravité du diagnostic...
Lire cet article
 

« Quand les venins nous soignent »
Femme Actuelle 25 juillet 2017

Femme Actuelle indique en effet : « La médecine chinoise l’avait compris : les venins ne sont pas forcément des poisons pour l’homme, ils peuvent aussi soigner. […] La recherche s’est emparée du domaine des venins pour proposer des applications thérapeutiques scientifiquement validées ». Le magazine explique que « chaque venin peut contenir plusieurs centaines de molécules, enzymes ou peptides...
Lire cet article
Filet

Pour accéder au texte intégral des articles, vous devez utiliser vos codes personnels : J'ai oublié mes codes d'accès, envoyez-les moi.

La newsletter Métabolisme phosphocalcique est un service Mediscoop.net édité par Santor Edition.

Mediscoop.net est inscrit à la CPPAP sous le numéro : 0916 W 92432 et enregistré à la BNF sous le numéro ISSN 2427-660X

Santor Edition:
Directeur de la publication: Thierry Klein
Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz
Le choix et le traitement des sujets de la newsletter sont sous l'autorité d'un comité de rédaction ad hoc travaillant sous le contrôle du comité de rédaction du site.
Tous les articles publiés sont sous la responsabilité de leurs auteurs et de l'éditeur. Pour nous faire part de vos commentaires : écrivez à editorial@santor.net

Cette newsletter a été envoyée à 8910 spécialistes