Envoi du mail en cours
 

Archives - Cancero.net - Spéciale cancer ovaire

2017

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Avec le soutien institutionnel
du laboratoire
  L'edito  
   

Cher(e)

Dans cette 2ème newsletter seront abordés les sujets suivants :
1) la problématique du dépistage avec une synthèse sur les grands programmes de dépistage anglais qui ne permettent toujours pas de recommander le dépistage pour le cancer de l’ovaire ;
2) la présentation des deux études qui ont évalué la place du bevacizumab en situation néo-adjuvante en combinaison avec la chimiothérapie. Les résultats montrent que la combinaison est possible mais ne semble pas augmenter l’efficacité ;
3) la question de la recherche sur l’ADN tumoral circulant de mécanismes de résistance BRCA1/2 ; concept théorique intéressant mais pas encore validé en pratique clinique ;
4) la place majeure de la qualité de la vie dans la décision des traitements en situation de cancer de l’ovaire avancé (résistant aux sels de platine ou multi-traité) comme facteur pronostique indépendant et prédictif de la « non efficacité » des chimiothérapies.
Pr Florence Joly (Centre François Baclesse, Caen)

Comité de rédaction
Pr Florence Joly (Caen)
Rédacteur en chef

Rédacteurs
Pr Thibault De la Motte Rouge (Rennes)
Dr Benoit You (Lyon)
Dr Philippe Follana (Nice)
  articles scientifiques  
   
Quelle place pour le dépistage du cancer de l'ovaire ?
Par le Dr Benoit You (Centre hospitalier Lyon Sud, Lyon)

Il existe un rationnel fort à vouloir identifier de façon plus précoce le cancer de l’ovaire par dépistage. En effet, 75% des cancers de l’ovaire sont diagnostiqués à un stade avancé III-IV, expliquant ainsi, en partie, le pronostic défavorable de ce cancer. Dans un large essai américain PLCO (Prostate Lung Colorectal Ovarian cancer screening program) portant sur 178.000 patientes...

Lire cet article
Article commenté :
Ovarian cancer screening and mortality in the UK Collaborative Trial of Ovarian Cancer Screening (UKCTOCS): a randomised controlled trial.
Jacobs IJ, Menon U, Ryan A al.
Lancet. 2016 ; 387(10022):945-56.
 

Le bevacizumab en néoadjuvant a-t-il une place ?
Par le Dr Philippe Follana (Centre Antoine Lacassagne, Nice)

Deux études de phase II ont analysé la tolérance et l’efficacité d’une association de bevacizumab à une chimiothérapie par carboplatine paclitaxel en préopératoire. La chimiothérapie néoadjuvante est de plus en plus fréquemment proposée dans la prise en charge initiale des cancers de l’ovaire avancés pour lesquels une chirurgie permettant une résection complète...
 

Lire cet article
Article commenté :
Efficacy and safety of bevacizumab-containing neoadjuvant therapy followed by interval debulking surgery in advanced ovarian cancer: Results from the ANTHALYA trial.
Rouzier R, Gouy S, Selle F et al.
Eur J Cancer. 2017 ; 70:133-142.
 

ADN tumoral circulant dans le suivi thérapeutique du cancer de l'ovaire avec mutation BRCA1/2 à la recherche des mécanismes de résistance : approche conceptuellement séduisante mais encore des difficultés pour une utilisation en clinique
Par le Dr Thibault De la Motte Rouge (Centre Eugène Marquis, Rennes)

Les patientes présentant une mutation germinale BRCA1/2 atteintes d’un cancer de l’ovaire ont une survie supérieure aux patientes non mutées. Une des explications de ce pronostic plus favorable est une sensibilité accrue aux chimiothérapies, notamment à base de sels de platine, et à la possibilité de traitements ciblés par des inhibiteurs de PARP. Cependant, même chez ces patientes...

Lire cet article
Article commenté :
Reversion of BRCA1/2 Germline Mutations Detected in Circulating Tumor DNA From Patients With High-Grade Serous Ovarian Cancer.
Christie EL, Fereday S, Doig K et al.
J Clin Oncol. 2017 ; 35(12):1274-1280.
 

La qualité de vie initiale est un facteur pronostique et peut prédire l'efficacité ou « l'inefficacité » des traitements en cas de cancer de l'ovaire avancé
Par le Pr Florence Joly (Centre François Baclesse, Caen)

Deux récentes publications ont mis l’accent sur l’importance de la qualité de la vie dans la stratégie de la prise en charge des patientes traitées pour un cancer de l’ovaire avancé (notamment en situation de résistance aux sels de platine) comme valeur pronostique et prédictive de réponse aux traitements. En situation de cancer de l’ovaire avancé platine résistant ou multi-traité...

Lire cet article
Article commenté :
Quality of life predicts overall survival in women with platinum-resistant ovarian cancer: an AURELIA substudy.
Roncolato FT, Gibbs E, Lee CK et al.
Ann Oncol. 2017 Jun 8. doi: 10.1093/annonc/mdx229.
  interview  
   
ITW Actualités dans la prise en charge du cancer de l'ovaire à l'ASCO
Par le Dr Alexandra Leary (Gustave-Roussy, Villejuif)


Voir la video
  vos patients ont lu  
   

« Cancer des ovaires : un traitement expérimental prometteur »
Top Santé juin 2017

« Un médicament qui imite l'acide folique pour attaquer les cellules cancéreuses des ovaires pourrait apporter un espoir aux femmes qui ne répondent pas aux traitements habituels », révèle Top Santé. « Connu pour l'instant sous le nom de ONX-0801[ce médicament] n'en est encore qu'à la phase précoce. Mais ce sont bien des résultats prometteurs qui viennent d'être présentés à la plus grande...
Lire cet article
 

« ASCO 2017 : un traitement prometteur contre le cancer de l'ovaire »
France Info 6 juin 2017

« Un essai clinique sur un traitement destiné aux patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire et porteuses d’une mutation génétique BRCA a donné des résultats très encourageants [présentés à la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO)] », révèle France Info sur son site spécialisé. Il rappelle au préalable qu’« on estime qu’environ 2 femmes sur 1.000 sont...
Lire cet article
 

« Un ovaire artificiel restaure la fertilité chez la souris »
Sciences et Avenir mai 2017

« Des ovaires fabriqués en laboratoire, qui ovulent et permettent d'avoir des enfants : c'est grâce à la technologie de l'imprimante 3D que des chercheurs ont accompli cette prouesse scientifique. Des ovaires en gélatine, implantés chez des souris stérilisées, ont complètement restauré la fonction ovarienne. Les souris ont même donné naissance à des souriceaux naturellement, qu'elles ont pu...
Lire cet article
 

« Cancer des ovaires : Johnson & Johnson condamné à cause de produits au talc »
Femme Actuelle 7 mai 2017

« Le géant de l’industrie Johnson & Johnson vient d’être condamné à verser 110 millions de dollars à une femme souffrant d’un cancer des ovaires, qui utilisait les produits au talc de la marque », fait savoir Femme Actuelle, ajoutant que « ce jugement (…) n’est pas une première pour l’enseigne ». « C’est en effet la quatrième fois que Johnson & Johnson est condamné pour ses produits au talc...
Lire cet article
 

« ASCO 2017 : cancer du sein avancé, une molécule prouve son efficacité »
Sciences et Avenir juin 2017

« Utilisée dans le cancer de l'ovaire, une molécule démontre aussi son intérêt dans certains cancers avancés du sein, et permet de diviser presque par deux le taux de mortalité des femmes », révèle Sciences & Avenir. « Cette annonce présentée en séance plénière du congrès 2017 de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO), (…), est importante car elle illustre, là encore...
Lire cet article
 

Pour accéder au texte intégral des articles, vous devez utiliser vos codes personnels : J'ai oublié mes codes d'accès, envoyez-les moi.

La newsletter "Spéciale cancer de l'ovaire" est un service Mediscoop.net édité par Santor Edition.
Les informations diffusées dans le cadre du service bibliographique peuvent éventuellement discuter ou suggérer certaines thérapeutiques qui ne sont pas validées par l’AMM.

Mediscoop.net est inscrit à la CPPAP sous le numéro : 0916 W 92432 et enregistré à la BNF sous le numéro ISSN 2427-660X

Santor Edition:
Directeur de la publication: Thierry Klein
Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz
Le choix et le traitement des sujets de la newsletter sont sous l'autorité d'un comité de rédaction ad hoc travaillant sous le contrôle du comité de rédaction du site.
Tous les articles publiés sont sous la responsabilité de leurs auteurs et de l'éditeur. Pour nous faire part de vos commentaires : écrivez à editorial@santor.net

Cette newsletter a été envoyée à 12174 spécialistes

Cancero.net présente Cancero.net présente Mediscoop.net