Envoi du mail en cours
 

Hématologie

529 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 ; 35(32):3678-3687.
L'impact du niveau socio-éducatif sur les LAM
Dr Pierre Hirsch (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 16 Novembre 2017
De très nombreux facteurs pronostiques sont identifiés dans les LAM. Ils concernent principalement les caractéristiques physiologiques des malades (âge, antécédents…) ou les caractéristiques génétiques de la maladie (caryotype, mutations…). L’impact des facteurs socio-économiques et en particulier du niveau de revenu et du niveau éducatif est plus débattu. Les rares études réalisées à ce sujet sont...
Lire la suite
Articles scientifiques (420)
Cas cliniques (4)
Vos patients ont lu (105)
Article Commenté
Source : Leukemia. 2017 ; 31(8):1808-1815
Relation entre les critères d'éligibilité et les AEs dans les essais randomisés menés dans les hémopathies malignes
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 16 Novembre 2017
La grande majorité des essais randomisés en hématologie utilisent des critères d’éligibilité permettant de limiter l’inclusion à des patients « fit » et homogènes. Sont ainsi diminués les effets de certaines caractéristiques des patients sur l’effet du traitement ou le risque de voir apparaître des AEs trop nombreux. Des études antérieures ont par ailleurs montré qu’en moyenne 81% des ECT excluaient...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Blood. 2017 ; 130(19):2055-2063
Résultats de Phase I de l'ADAMTS13 recombinant dans le traitement du PTT héréditaire
Dr Nicolas Gendron (Hôpital Bichat-Claude-Bernard - Paris) le 16 Novembre 2017
Le PTT est une microangiopathie thrombotique au cours de laquelle l’agrégation des plaquettes au facteur von Willebrand (vWF) entraine une thrombopénie profonde, une anémie hémolytique ainsi que des microthrombis vasculaires disséminés responsables de la symptomatologie. Les facteurs déclenchant les poussées de PTT sont liés à l’augmentation des taux de vWF (inflammation, infections...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Leukemia. 2017 Sep 22. doi: 10.1038/leu.2017.298.
La progression vers la fibrose dans la PV : impact de mutations précoces
Pr Nicole Casadevall (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 16 Novembre 2017
La semaine dernière je vous rapportais un article signé par Passamonti et collaborateurs qui présentaient un score pronostique établi à partir de données cliniques et moléculaires pour prédire la survie des patients avec myélofibrose post PV et post TE. Ce score, auquel ils ont donné le nom de MYSEC-PM, est plus adapté à la fibrose secondaire à la PV ou la TE que le score IPPS qui s’applique...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Clin Oncol. 2017 ; 35(32):3678-3687.
L'impact du niveau socio-éducatif sur les LAM
Dr Pierre Hirsch (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 16 Novembre 2017
De très nombreux facteurs pronostiques sont identifiés dans les LAM. Ils concernent principalement les caractéristiques physiologiques des malades (âge, antécédents…) ou les caractéristiques génétiques de la maladie (caryotype, mutations…). L’impact des facteurs socio-économiques et en particulier du niveau de revenu et du niveau éducatif est plus débattu. Les rares études réalisées à ce sujet sont...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Nat Commun. 2017 ; 8(1):755.
NFAT2 est un régulateur central du phénotype anergique dans la LLC
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 9 Novembre 2017
Les cellules de LLC sont des proliférations de cellules B qui lorsqu’elles sont anergiques - c’est-à-dire ne répondant pas à la stimulation du BCR – ont une évolution plus indolente que lorsqu’elles restent sensibles à la stimulation par le BCR.Environ 10% des patients vont présenter au cours de leur maladie une transformation de leur maladie en lymphome agressif, ou lymphome de Richter dont...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Br J Haematol. 2017 ; 179(3):439-448.
Transformation histologique de la maladie de Waldenström : présentation clinique et devenir. Une étude rétrospective multicentrique du FILO
Pr Vincent Lévy (Hôpital Avicenne - Bobigny) le 9 Novembre 2017
La maladie de Waldenström est une hémopathie lymphoïde B rare, qui reste incurable malgré d’indéniables progrès dans sa prise en charge. La transformation histologique de la maladie en lymphome B diffus à grandes cellules (DLBCL) est considérée comme rare. A ce jour, les transformations d’autres hémopathies lymphoïdes B matures (LLC, lymphomes folliculaires) sont bien décrites, mais...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Leukemia. 2017 May 31. doi: 10.1038/leu.2017.169.
Modèle pronostique clinico-moléculaire pour prédire la survie des patients avec myélofibrose post-PV et post-TE
Pr Nicole Casadevall (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 9 Novembre 2017
En pratique courante, le score pronostique international (IPSS) ou le score dynamique (DIPSS) sont utilisés pour prédire la survie et instituer un traitement dans la myélofibrose, qu’elle soit primitive ou secondaire. Ces scores ont été développés à partir de cohortes de patients avec myélofibrose primitive. De plus en plus de publications suggèrent qu’ils ne s’appliquent pas parfaitement aux...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Blood. 2017 ; 130(15):1768-1771.
Ruxolitinib dans la TE résistante ou intolérante à l'hydroxyurée : résultats à long terme d'une étude de phase 2
Pr Nicole Casadevall (Hôpital Saint-Antoine - Paris) le 9 Novembre 2017
Dans la newsletter parue le 12 octobre, je vous faisais part d’un article de Claire Harrisson et al. donnant les résultats du traitement par ruxolitinib versus le meilleur traitement disponible chez les patients avec TE résistants ou intolérants à l’hydroxyurée (Blood 2017). Les résultats de cette étude sont relativement négatifs puisque le ruxolitinib ne montre pas de supériorité par rapport au meilleur...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Biol Blood Marrow Transplant. 2017 Oct 12. doi: 10.1016/j.bbmt.2017.10.014.
Allogreffe dans le myélome : une étude rétrospective long terme compare donneur vs. pas de donneur chez des patients en première rechute post-autogreffe
Dr Stéphanie Harel (Hôpital Saint-Louis - Paris) le 2 Novembre 2017
L’allogreffe dans le myélome : tout un programme. Il y en a eu des études : souvent rétrospectives, incluant des patients allogreffés à des moments différents de la maladie, traités pas des chimiothérapies différentes, recevant des conditionnements différents… Ce qui se dégage de ces différentes études : un taux élevé de rechute post-allogreffe, un taux élevé de GVH chronique et dans les études...
Lire la suite
Article Commenté
Source : JAMA. 2017 ; 318(13):1250-1259.
AOD et interactions médicamenteuses : risque augmenté de saignements majeurs avec certaines associations !
Dr Nicolas Gendron (Hôpital Bichat-Claude-Bernard - Paris) le 2 Novembre 2017
Les anticoagulants oraux directs (AOD), anti-IIa (dabigatran) ou anti-Xa directs (rivaroxaban et apixaban) sont largement utilisés dans le traitement et la prévention de la maladie thromboembolique veineuse ainsi que dans la fibrillation atriale non valvulaire (FANV). Les AOD sont caractérisés par une action rapide et prévisible et présentent peu d’interactions médicamenteuses ou alimentaires. Néanmoins, ils...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Maladie de Crohn : les médicaments rendent à risque de lymphome »
le 16 Novembre 2017
Médisite rend compte d’une étude de chercheurs de l’ANSM parue dans le JAMA : « Les résultats démontrent que parmi les patients atteints d'une maladie intestinale inflammatoire, ceux qui reçoivent un traitement à la thiopurine ou aux anti-TNF alpha auraient un risque accru de contracter un lymphome ». L’article indique que « les chercheurs de l'ANSM ont utilisé les données de l'Assurance maladie comprenant...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Cancer : le lymphome folliculaire »
le 9 Novembre 2017
Médisite explique que « le lymphome folliculaire fait partie des lymphomes non hodgkiniens (LNH). Il se développe à partir des lymphocytes B, c'est-à-dire des globules blancs spécialisés dans la production d'anticorps. Quels sont les symptômes du lymphome folliculaire ? Comment est-il traité ? », s’interroge le site d’informations. Il précise tout d’abord quels en sont les « signes »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Deuxième thérapie génique contre le lymphome approuvée aux Etats-Unis »
le 9 Novembre 2017
Sciences et Avenir note en effet que « la FDA, l'agence américaine des produits alimentaires et des médicaments, a approuvé la mise sur le marché de la deuxième thérapie génique dans le monde [axicabtagene ciloleucel], pour traiter des lymphomes non hodgkiniens agressifs, une tumeur du système lymphatique ». Le magazine explique que « cette nouvelle classe de traitement consiste...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Cancer professionnel : les salariés encore trop mal informés »
le 2 Novembre 2017
La Montagne évoque une « réalité qui est toujours sous-évaluée. Près d'un cancer sur dix aurait une origine professionnelle en France. La plupart des salariés touchés sont des ouvriers, qui manipulent des substances extrêmement nocives au quotidien. L'amiante (aujourd'hui interdit en France) est la plus connue, mais les pesticides ou les poussières de bois sont aussi désignés comme cancérogènes »...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Une Niçoise atteinte d'une leucémie appelle au don de moelle osseuse »
le 2 Novembre 2017
Nice Matin indique en effet qu’« atteinte d’une maladie grave et très rare, Hélène K. se bat pour sensibiliser le public au don de moelle osseuse sur sa page Facebook ». Le journal relève que « dans une vidéo postée sur le réseau social, la jeune femme de 35 ans, arrivée en France à l’âge de 7 ans, explique son parcours à travers la maladie. Installée depuis 15 ans à Nice, Hélène K., originaire du...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Octobre 2017
« Robin, atteint d'une leucémie, va être soigné aux Etats-Unis »
le 26 Octobre 2017
C’est ce que titre Top Santé, qui fait savoir que « l'adolescent de 16 ans, atteint d'une forme de leucémie, doit suivre un traitement uniquement réalisable aux Etats-Unis. La Sécurité sociale a accepté de prendre en charge une partie du coût de l'opération ». Le magazine explique ainsi : « Les parents de Robin sont soulagés. Leur combat pour sauver leur enfant est en train de payer. Leur adolescent de 16 ans s'est vu...  
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Octobre 2017
« Cancer des ganglions : le lymphome agressif »
le 26 Octobre 2017
Médisite rappelle que « le lymphome est un cancer des ganglions lymphatiques. Certains de ces cancers ganglionnaires sont d’évolution progressive, tandis que d’autres sont particulièrement agressifs ». Le site d’informations précise ainsi qu’« il existe plusieurs variétés de lymphomes qui appartiennent à deux grandes familles, les lymphomes hodgkiniens et les lymphomes non hodgkiniens. Dans la première catégorie...  
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Octobre 2017
« Une famille a besoin de 400.000 euros pour sauver leur fils atteint de leucémie »
le 19 Octobre 2017
Closer indique en effet que « pour sauver Robin, un adolescent de 16 ans atteint d'une leucémie, une famille est prête à tout, y compris s'exiler aux Etats-Unis pour tenter un nouveau traitement. Pour cela, ils ont besoin de 400.000 € et lancent un appel aux dons ». L’article explique que « depuis 5 ans qu'il se bat contre la maladie, Robin n'a jamais baissé les bras. Après 3 protocoles, dont 2 greffes de moelle...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Octobre 2017
« Lymphome : à quoi sert la biopsie de moelle osseuse ? »
le 19 Octobre 2017
Médisite explique que « l’analyse de la moelle osseuse ou moelle hématopoïétique nécessite une biopsie. Cela s’impose lorsque l’on soupçonne la présence d’un lymphome de Hodgkin ou d’un lymphome non hodgkinien ». L’article rappelle la « définition » du lymphome : « La défense immunitaire de notre organisme est assurée par le système lymphatique qui se compose des ganglions lymphatiques, des...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Hemato.net - Actu'Hebdo Octobre 2017
« Un laboratoire de Toulouse en pointe pour la recherche sur le cancer de la moelle osseuse »
le 12 Octobre 2017
20 minutes observe que « les derniers résultats de la recherche pour soigner le myélome multiple – un cancer de la moelle osseuse qui compte 4000 nouveaux cas chaque année en France – sont prometteurs ». Le journal indique en effet que « parmi ceux qui font avancer la thérapie, se trouvent les membres de l’équipe du Pr Hervé Avet-Loiseau. Son laboratoire de l’Institut universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT) a reçu...
Lire la suite