Envoi du mail en cours
 

Néphrologie

312 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
La baisse de la dose de tacrolimus à libération prolongée chez les patients transplantés à faible risque immunologique augmente le risque de rejet et l'apparition de DSA de novo : résultats d'une étude randomisée
Article Commenté
Source : Am J Transplant. 2016 Nov 9. doi: 10.1111/ajt.14109.
La baisse de la dose de tacrolimus à libération prolongée chez les patients transplantés à faible risque immunologique augmente le risque de rejet et l'apparition de DSA de novo : résultats d'une étude randomisée
Dr Rebecca Sberro-Soussan (Hôpital Necker - Paris) le 23 Mars 2017
Le tacrolimus, immunosuppresseur le plus largement utilisé chez les patients transplantés rénaux, agit avec un index thérapeutique étroit nécessitant une titration régulière pour minimiser les risques liés à une toxicité dose-dépendante. De façon surprenante, la concentration idéale n’a pas été clairement définie par les différentes études...
Lire la suite
Articles scientifiques (241)
Vos patients ont lu (71)
Article Commenté
Source : Am J Kidney Dis. 2017 Feb 10. doi: 10.1053/j.ajkd.2016.11.018.
Mauvais contrôle du diabète dans la MRC et risque de progression ou de décès
Dr Philippe Chauveau (CHU Bordeaux) le 23 Mars 2017
Le diabète est la première cause de maladie rénale chronique au stade 5 dans les pays industrialisés. Le patient diabétique présente un risque plus élevé de décès d’origine cardiovasculaire. Un meilleur contrôle du diabète évalué par le taux d’HbA1c est associé à un moindre risque vasculaire dans la population générale. Chez le patient ayant...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Am J Transplant. 2016 Nov 9. doi: 10.1111/ajt.14109.
La baisse de la dose de tacrolimus à libération prolongée chez les patients transplantés à faible risque immunologique augmente le risque de rejet et l'apparition de DSA de novo : résultats d'une étude randomisée
Dr Rebecca Sberro-Soussan (Hôpital Necker - Paris) le 23 Mars 2017
Le tacrolimus, immunosuppresseur le plus largement utilisé chez les patients transplantés rénaux, agit avec un index thérapeutique étroit nécessitant une titration régulière pour minimiser les risques liés à une toxicité dose-dépendante. De façon surprenante, la concentration idéale n’a pas été clairement définie par les différentes études...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Nephrol Dial Transplant. 2017 ; 32(2):248-253.
Prise en charge des vascularites à ANCA en insuffisance rénale avancée
Dr Pierre Bataille (Hôpital Docteur Duchenne - Boulogne-sur-Mer) le 23 Mars 2017
Le pronostic vital des patients ayant une vascularite associée à la présence d’anticorps anticytoplasme des polynucléaires neutrophiles (ANCA) s’est considérablement amélioré sur les deux dernières décennies. Cependant le risque de développer une insuffisance rénale chronique terminale reste préoccupant puisque concernant près...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Am J Transplant. 2017 ; 17(2):551-556.
Association entre la durée de « viro-suppression » du VIH avant transplantation et la survenue de rejet aigu cellulaire
Dr Rebecca Sberro-Soussan (Hôpital Necker - Paris) le 16 Mars 2017
La transplantation rénale est devenue un traitement répandu de l’IRCT chez les patients infectés par le VIH. Cependant ces patients présentent un taux élevé de rejets aigus cellulaires (RAC) à 1 an (de 10,5 à 55% selon les études). Les facteurs de risque de ces rejets sont mal élucidés : une activation immune persistante malgré le traitement...
Lire la suite
Article Commenté
Source : JAMA Intern Med. 2017 ; 177(2):184-193.
Pas (ou plus) d'intérêt de la supplémentation en oméga-3 chez le patient dialysé
Dr Philippe Chauveau (CHU Bordeaux) le 16 Mars 2017
La création d’un abord vasculaire pour hémodialyse doit se faire plusieurs mois avant le début supposé du traitement. Un temps de maturation plus long est observé chez certains patients. La thrombose précoce après la création et avant l’utilisation est fréquente, 20 à 50% selon les études. L’utilisation d’un...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Nature. 2017 Mar 8. doi: 10.1038/nature21697.
La lipocaline 2 produite par l'os supprime l'appétit à travers l'activation du récepteur MC4R
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy - Saint-Ouen) le 16 Mars 2017
L'os a récemment émergé comme un organe endocrine, capable de sécréter au moins deux hormones, le FGF23 (Fibroblast Growth Factor 23) et l'ostéocalcine (Oc), ainsi que d’autres molécules dont on ne connaît pas très bien encore le rôle physiologique telles que la sclérostine, Dkk1, Frizzled, et MEPE. Le FGF23 régule...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Am Soc Nephrol. 2017 Jan 3. doi: 10.1681/ASN.2016060651.
La carboxylation de la « Matrix Gla Protein » (MGP) par la vitamine K influence le risque de calciphylaxie
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy - Saint-Ouen) le 9 Mars 2017
La « Matrix Gla Protein » (MGP) est un inhibiteur puissant de la minéralisation et des calcifications vasculaires. La capacité de MGP à inhiber la calcification nécessite l'activité d'une enzyme dépendante de la vitamine K, qui sert de médiateur à la carboxylation de MGP. Les auteurs de cette étude ont étudié l'influence de la carboxylation...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Kidney Int. 2017 ; 91(3):691-698.
La microangiopathie thrombotique, une nouvelle manifestation rénale associée aux dyscrasies plasmocytaires
Dr Pierre Bataille (Hôpital Docteur Duchenne - Boulogne-sur-Mer) le 9 Mars 2017
Les microangiopathies thrombotiques (MAT) peuvent être secondaires, soit à une cause infectieuse (Echescherichia Coli, shigelle, VIH…), soit à une dysrégulation de la cascade du complément, acquise ou génétique, soit enfin à une anomalie génétique ou acquise de l’activité d’une métalloprotéinase, l’ADAMTS13, qui clive...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Am J Clin Nutr. 2016 ; 104(5):1352-1365.
Incidence du diabète de type 2 et apport en protéines d'origine animale ou végétale
Dr Philippe Chauveau (CHU Bordeaux) le 9 Mars 2017
Un régime riche en protéines et en particulier riche en protéines d’origine animale n’est pas considéré comme « healthy ». La réduction des apports en protéines est recommandée chez les patients ayant une néphropathie diabétique. Un régime hyperprotéiné est proposé chez le patient diabétique obèse dans le cadre de protocole...
Lire la suite
Article Commenté
Source : J Am Soc Nephrol. 2016 Dec 1. pii: ASN.2016030378.
L'exercice chez les patients dialysés : une étude clinique multicentrique, randomisée
Dr Pablo Antonio Ureña Torres (Clinique du Landy - Saint-Ouen) le 2 Mars 2017
De nombreuses études ont suggéré qu’une activité physique régulière à domicile ou pendant le déroulement de la séance de dialyse pouvait avoir un bénéfice sur la qualité de vie des patients en insuffisance rénale terminale. Les auteurs de ce travail ont réalisé une étude multicentrique, randomisée, pendant 6 mois (Exercise Introduction...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« Maladies rénales : séances de dépistage »
le 23 Mars 2017
La Nouvelle République relève que « chaque année, plus de 11.000 nouveaux patients arrivent à un stade terminal de leur maladie rénale. La greffe ou la dialyse sont les uniques possibilités thérapeutiques qui s'offrent à eux. Mais dépisté à temps, ce stade de la maladie est évitable ». Le journal indique qu’« à l'occasion de la Semaine nationale du rein...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« La santé près de chez vous - Dépistage maladie rénale : 2400 personnes au rendez-vous »
le 23 Mars 2017
La Dépêche fait savoir que « du 4 au 11 mars, pour la quatrième année consécutive, avait lieu [à] Toulouse une action de dépistage des insuffisances rénales. […] Cette opération «Un rein sinon rien» a rencontré un réel succès cette année encore ». Le journal explique que « mise en place par la Fédération Nationale d'Aide aux Insuffisants Rénaux...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« J'ai choisi de vivre, pas de survivre, malgré la dialyse »
le 16 Mars 2017
A l’occasion de la Journée mondiale du rein, La Provence brosse le portrait d’une patiente de l'ADPC (Association Des Dyalisés Provence-Corse) : « Marion, la quarantaine, vit à Marseille. Elle est sous dialyse depuis 3 mois ». Celle-ci déclare ainsi : « Quand on m'a annoncé que je devais être placée sous dialyse, j'ai ressenti de la colère. J'ai eu...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« Mobilisons-nous au profit de la recherche sur les maladies rénales »
le 16 Mars 2017
Dans le cadre de la Journée mondiale du rein, le 9 mars, Santé Magazine constate que « la Fondation du rein appelle à se mobiliser : elle organise un gala, dont les bénéfices seront reversés en faveur de la recherche sur les maladies rénales ». Le magazine relève en effet que « même si un adulte sur dix souffre d'une maladie rénale...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« Dépister la maladie rénale avant qu'il ne soit trop tard »
le 9 Mars 2017
La Provence constate que « près de 3 millions de personnes en France sont atteintes d'une maladie rénale. Un fléau qui ne cesse de progresser puisque plus de 10.800 personnes (soit +2% par an) chaque année apprennent qu'elles souffrent d'une insuffisance rénale chronique terminale nécessitant un traitement de suppléance comme...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« Journée mondiale du rein : dépister l'insuffisance rénale »
le 9 Mars 2017
Top Santé constate que « souvent diagnostiquée tardivement, l'insuffisance rénale fait généralement peu de bruit, jusqu'au moment où les reins menacent de lâcher. Des dépistages sont organisés pour la Journée mondiale du rein ». Le magazine observe ainsi qu’« un adulte sur dix souffre d'une affection rénale selon la Fondation du Rein, pourtant...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« L'obésité favorise les maladies rénales »
le 9 Mars 2017
Santé Magazine relève que « l'excès de poids ne provoque pas seulement des maladies cardiovasculaires, il peut aussi conduire à une insuffisance rénale. Un thème peu connu, qui sert de fil conducteur à la Journée du rein du 9 mars 2017 ». Le magazine rappelle que « les reins jouent un rôle essentiel dans l'organisme : ils sont chargés d'éliminer...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« Des remèdes traditionnels pour l'insuffisance rénale »
le 2 Mars 2017
Alternative Santé indique qu’« en cas d’insuffisance rénale, l’auto-complémentation nutritionnelle présente certains risques qu’il faut bien mesurer. En revanche, le resvératrol et certaines synergies issues de la médecine traditionnelle chinoise peuvent se révéler efficaces ». L’article souligne ainsi qu’« au cours de l’IRC, l’auto-complémentation nutritionnelle est...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Mars 2017
« Journée mondiale du rein : attention aux diagnostics tardifs »
le 2 Mars 2017
Le Progrès rappelle qu’« un adulte sur dix souffre d’une affection rénale, soit près de 600 millions de personnes dans le monde », et fait savoir que « la clinique Charcot et le centre NephroCare de Sainte-Foy-lès-Lyon répondent à l’organisation de la Journée mondiale du rein, le 9 mars ». « Ces deux entités médicales ont, en effet...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Nephro.fr - Actu'Hebdo Février 2017
« La leçon de courage des enfants malades dans "Et les mistrals gagnants" »
le 23 Février 2017
C’est ce que titre Le Huffington Post, qui explique : « Ils sont cinq, ont entre 6 et 9 ans et on pourrait penser qu'ils n'ont qu'un seul point commun, la maladie. Mais ce que ces enfants du documentaire "Et les mistrals gagnants" […] partagent plus que tout, c'est l'insouciance et la joie de vivre ». Le magazine note ainsi que « dans ce film...
Lire la suite