Envoi du mail en cours
 

Médecine générale

13927 articles dans cet axe pathologique
3 caractères minimum
La vaccination antigrippale H1N1 chez les patients souffrant de syndrome de Sjögren pourrait-elle provoquer une activation lymphocytaire B polyclonale favorisant la production d'auto-anticorps ?
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis. 2017 ; 76(10):1755-1763.
La vaccination antigrippale H1N1 chez les patients souffrant de syndrome de Sjögren pourrait-elle provoquer une activation lymphocytaire B polyclonale favorisant la production d'auto-anticorps ?
Dr Laurent Chiche (Hôpital Européen - Marseille) le 31 Octobre 2017
L’équipe suédoise de Susanna Brauner et al. propose un travail s’intéressant à une population de patients auto-immuns souffrant d’une pathologie auto-immune systémique, le syndrome de Gougerot Sjögren (SGS). L’intérêt de choisir cette pathologie (plutôt que le lupus systémique par exemple) est notamment que ces patients sont plus rarement traités par corticoïdes et/ou par immunosuppresseurs...
Lire la suite
Articles scientifiques (12598)
Cas à discuter (20)
Cas cliniques (456)
Divers (1)
Vos patients ont lu (849)
Bibliothèque spécifique (3)
Article Commenté
Source : Arthritis Rheumatol 2017 ; 69:1862-70.
Purpura rhumatoïde de l'adulte : quelle stratégie thérapeutique ?
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 17 Novembre 2017
Le purpura rhumatoïde est une vascularite à IgA caractérisée par le dépôt de complexes immuns à prédominance d’IgA au niveau des petits vaisseaux. C’est la vascularite la plus fréquente chez l’enfant avec une incidence annuelle de 3 à 26 pour 100.000 enfants. Chez l’adulte, cette entité est plus rare avec une incidence annuelle allant de 0,1 à 1,8 pour 100.000 individus...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Curr Opin Rheumatol 2017 ; 29:473-9.
Lupus et consultation préconceptionnelle : quel inventaire ?
Pr Eric Hachulla (CHRU - Lille) le 17 Novembre 2017
La planification d’une consultation préconceptionnelle est un point essentiel chez les femmes lupiques. Il faut stratifier le risque maternel et le risque fœtal. Après avoir établi le niveau de risque, il faut alors mettre en place une stratégie de prévention adaptée à chaque patiente. Le tableau ci-dessous fait l’inventaire des points essentiels à déterminer avant la mise en route d’une grossesse chez toutes...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Lancet Oncol. 2017 ; 18: 1454–66
Dacomitinib versus géfitinib : quel choix en première ligne pour les EGFR + ?
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Novembre 2017
Pour les patients atteints d’adénocarcinomes métastatiques et porteurs d’une mutation sensibilisante du gène de l’EGFR, nous disposons de trois inhibiteurs de tyrosine kinase ayant une AMM : géfitinib, erlotinib et afatinib. Les comparaisons « face à face » des TKI entre eux sont rares et nous avions rapporté la publication de celle qui avait montré que l’afatinib (TKI irréversible de deuxième génération)...
Lire la suite
Article Commenté
Source : N Engl J Med 2017 ; 377: 1525-36.
Tofacitinib chez des patients avec rhumatisme psoriasique en échec d'un anti-TNF
Pr Thao Pham (CHU Sainte Marguerite - Marseille) le 17 Novembre 2017
Deux articles ont été publiés dans le même numéro de la revue New England Journal of Medicine du 19 octobre 2017. L’un rapportait les résultats de l’étude OPAL Broden évaluant l’efficacité du tofacitinib chez des patients avec un rhumatisme psoriasique résistant à un traitement de fond conventionnel (csDMARD). L’autre rapporte les résultats de l’étude OPAL Beyond évaluant l’efficacité...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Int J Cancer. 2017 ; 141(12):2562-2570.
Une méta-analyse des associations d'immunothérapie dans le mélanome et le cancer bronchique
Dr Bertrand Mennecier (Hôpital Civil - Strasbourg) le 17 Novembre 2017
L’utilisation des combinaisons d’inhibiteurs de checkpoints immunitaires s’est considérablement développée ces dernières années, sur la base le plus souvent de résultats d’études de phase II qui avaient tendance à montrer une meilleure efficacité par rapport aux monothérapies, mais au prix de toxicités bien souvent nettement majorées. C’est justement ce rapport efficacité/tolérance que vise la...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017 ; 67:1348-56
Traitement de la PR récente par anti-TNF alpha : résultats à 2 ans de l'étude C-OPERA
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 17 Novembre 2017
L’étude intitulée C-OPERA (Certolizumab-Optimal Prevention of Joint Damage for Early Rheumatoid Arthritis) est une importante étude contrôlée conduite au Japon. A l’inclusion, il s’agit de PR débutantes naïves de méthotrexate (MTX) et d’inhibiteurs du TNF alpha à l’image des études PREMIER pour l’adalimumab, ASPIRE pour l’infliximab… Une 1ère phase de 52 semaines correspond à une...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Ann Rheum Dis 2017; doi: 10.1136/annrheumdis-2017-212196.
Grossesse et anti-TNF alpha : absence de passage transplacentaire du certolizumab pegol
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 17 Novembre 2017
Les grandes maladies inflammatoires chroniques prédominent chez les femmes, et se pose parfois la question du maintien du contrôle de la maladie au cours de la grossesse. Les anti-TNF alpha font l’objet d’un passage transplacentaire actif via le FCRN. Pour autant le certolizumab pegol (CZP) est un anti-TNF alpha dépourvu de fragment Fc, d’où logiquement son absence de passage actif transplacentaire...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Lancet Oncol 2017 ; 18: 1523–31
Qui faut-il dépister ?
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Novembre 2017
La US Preventive Services Task Force a préconisé le dépistage de masse par scanner de faible dose sur les critères de sélection de l’étude National Lung Screening Trials (NSLT), c’est-à-dire : sujets fumeurs, de 30 paquets-ans au moins, étant restés actifs ou ayant arrêté de fumer moins de 15 ans auparavant, âgés de 55 à 80 ans. La réduction de mortalité par cancer du poumon dans cette...
Lire la suite
Article Commenté
Source : Rheumatology 2017 ; 56:1472-1478.
PR : la prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaires reste « sous-optimale » !
Pr René-Marc Flipo (CHRU - Lille) le 17 Novembre 2017
On sait qu’il existe au cours de la PR une surmorbi- mortalité cardiovasculaire (CV) liée notamment à la fréquence des facteurs de risque dits traditionnels associés à l’inflammation systémique voire au rôle iatrogène de certaines thérapeutiques et par ailleurs un fréquent défaut de prévention primaire ou secondaire. Quelques études ont déjà mis en avant ce défaut d’évaluation et de prise en charge...
Lire la suite
Article Commenté
Source : JAMA Neurol. 2017 ; 74(10):1216-1222.
Complications neurologiques des agents immuno-oncologiques
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Novembre 2017
Nous assistons à la progression des indications des agents immmuno-oncologiques ciblant PD-1 ou son ligand PD-L1, que la littérature rapporte comme potentiellement utiles à un nombre croissant de situations et pour différents groupes pathologiques. Avec cette extension des indications, apparaissent des complications rares telles que les complications neurologiques. Encore mal caractérisées...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : Newsletter Osteonews Février 2016
Un diagnostic souvent évoqué mais rarement retrouvé
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 1 Mars 2016
Diagnostic et analyse des réponses Nous avons reçu 193 réponses. Les diagnostics de « côtes cervicales ou apophysomégalie de C7 » ou « syndrome de la traversée » ont été proposés 130 fois. On peut noter cette anomalie sur le cliché de face. D’autres anomalies sont visibles et ont été relevées...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Février 2016
Internet
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Février 2016
Solution de la vignette Voici deux extraits de verbatim. Première patiente : « Ne serait-ce que, pour moi-même. Mais sinon, non je vous dis, si on va chercher sur internet, on va être plus malade qu’on en l’est alors. Et pour tout. Donc c’est pas la peine ». Deuxième patiente : « Oui c’est pour ça que moi recherche d’information, je sais que y’a tellement de choses qui sont diffusées, qui sont complètement idiotes et nocives quelques fois que j’ai...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Novembre 2015
La vie de tous les jours…
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 9 Décembre 2015
Une patiente en cours de chimiothérapie palliative pour un cancer bronchique tient ce discours : « Ça, je me rends compte que plus ça va, plus je recule et même en ayant une vie plus compliquée, j’accepte toujours pour l’instant mais bon je vais aussi, je vais aussi imaginer, ça. [...] » Solution de la vignette La patiente est dans une dynamique d'appropriation de la maladie. C'est un compromis en vue de ne pas passer à l'acte : la limite de ce qui est...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Juillet 2015
Emergence de la question du devenir
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 16 Juillet 2015
Patient de la soixantaine atteint d’un cancer du poumon, en cours de chimiothérapie : « Moi ma question c’est savoir comment ça va évoluer…, je…, je suis braqué là-dessus. Et puis à chaque fois, j’essayais de poser la question et puis on me dit « ben en fonction de » voilà. Mais le patient il aime bien… il veut une réponse tout de suite. » Solution de la vignette Ce verbatim nous semble illustrer la contrainte...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Juillet 2015
Une pneumonie subaiguë
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 9 Juillet 2015
Solution du cas Il s’agit d’un adénocarcinome pulmonaire. L’hypothèse est renforcée par une positivité franche du marquage nucléaire par le TTF1. La présentation clinique très préoccupante rend impossible un traitement par chimiothérapie. Alors que le patient est encore en réanimation, à J2, un traitement par erlotinib 150 mg (inhibiteur de la tyrosine kinase du récepteur de l’EGFR) est débuté. Tous les paramètres cliniques...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Avril 2015
Hémoptysie
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 27 Avril 2015
Solution du cas Les documents sont convaincants pour le diagnostic de séquelles de tuberculose. Il a, à l’évidence, un fibrothorax gauche et le scanner montre aussi quelques dilatations des bronches. La tuberculose pulmonaire est bien sûr l’antécédent auquel il faisait référence. Il y a quatre diagnostics classiques d’hémoptysie chez un ancien tuberculeux : Le premier est celui de récidive de la tuberculose. Or il y a au sommet du lobe inférieur...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Avril 2015
Etrange…
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 14 Avril 2015
Patient 1 "Non, non, mais bon c’est pas contagieux non plus. Oh puis moi, je suis quelqu’un d’assez solitaire, j’ai pas besoin qu’on m’entoure spécialement, je peux vivre en autarcie." "Et je me rappelle du vieux temps, là j’étais tout petit, en patois, ils le disaient, parce que toutes les campagnes ont une langue. Ils disaient il faut pas le fréquenter parce que c’est un… un cancéreux." Solution de la...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Février 2015
3 300
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 17 Février 2015
Solution du cas Il s'agit d'un dosage des marqueurs de tumeur germinale. Le taux d'alphafoetoprotéine était de 3 300 ng/m/l ; d'où le titre du cas clinique. Le taux de béta HCG est de 80 U/l. Il s'agit donc d'une tumeur  
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Psy Novembre 2014
Rationnel ?
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 27 Novembre 2014
Enoncé : Quelle pourrait être la fonction de la rationalisation dans le propos tenu ici par le mari d’une patiente ? : Monsieur N, évoquant ce qu'il considère comme être la faiblesse psychologique de son épouse : "permanent, ça a toujours été permanent, et des fois on se demande si ce n'est pas ça qui déclenche des tumeurs". Solution de la vignette La rationalisation est un mécanisme de défense...
Lire la suite
Cas a discuter
Source : e-Thorax Novembre 2014
155 x 179 x 134 mm
Pr Jean-Louis Pujol (CHU et IRCM INSERM U 1194 - Montpellier) le 20 Novembre 2014
Solution du cas Il s'agit d'une tumeur dont l'exérèse a pu être effectuée. L'aspect macroscopique était typique : apposition de différents tissus matures y compris de cheveux. Diagnostic final :
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
Une tumeur cérébrale à décrypter
Dr Alexandre Meynard (CHU Dupuytren - Limoges) le 4 Septembre 2017
Histoire clinique • Patient de 18 ans • Antécédents :  - Maladie de Lyme 2013  - Retard mental léger Consultation Neurochirurgie fin août 2016 pour : Diplopie + strabisme sur VI droit depuis mars 2016 Céphalées bifrontales intenses dans les semaines suivantes, secondairement résolutives...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Juin 2017
Pensez à la cimentoplastie
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 29 Juin 2017
Mme D. née en 1942 présente une ostéoporose post-ménopausique sévère avec de nombreuses fractures vertébrales thoraciques et une fracture vertébrale de L4. Le bilan biologique est normal et vous lui prescrivez une cure de tériparatide...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Juillet 2017
Une localisation trompeuse
Dr Fatima Zohra Guettaf (Centre Anti Cancer ; Faculté de Médecine Université Blida 1) le 31 Mai 2017
Patiente âgée de 27 ans, mère d’un enfant sans ATCD neurologiques particuliers, hospitalisée en neurochirurgie le 20/11/2016 pour un syndrome d’HIC, épilepsie pariétale, un flou visuel, vertiges, paresthésies et faiblesse musculaire. Examen neurologique : - hémiparésie brachio-crurale gauche - IK 90% Quels examens demanderiez-vous ?  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Mars 2017
Une histoire (Hi)Stone
Dr Charlotte Bonnet (CHU - Bordeaux) le 6 Mars 2017
Mr T., 42 ans - Se présente pour diplopie en octobre 2013, évoluant progressivement depuis quelques jours - Pas d’antécédent notable ni de traitement - Examen clinique : atteinte du VI droit - Score OMS 1  
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Janvier 2017
Bonjour tristesse
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 31 Janvier 2017
Mme B. née en 1949 vient vous consulter pour une scapulalgie droite depuis 2 mois. La douleur est d’horaire mixte, nocturne et réveillée par la mobilisation. A l’examen clinique, les amplitudes sont conservées, les manœuvres de conflit sous-acromial sont positives et il existe une tendinite simple du supra-épineux. La radiographie standard...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Janvier 2017
Une urgence qui presse
M Mathieu Jamelot (Hôpital Jacques Monod - Montivilliers) le 9 Janvier 2017
Mme O., patiente de 61 ans, est prise en charge en octobre 2014 dans le service d’oncologie médicale du Groupe Hospitalier du Havre pour un carcinome épidermoïde de l’utérus métastatique. Traitement initial par 3 cures de chimiothérapie par carboplatine-Taxol. Pas d’antécédents à signaler, absence de localisation secondaire au niveau cérébral. Mais…
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Décembre 2016
Une fin heureuse
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 3 Janvier 2017
Vous suivez Mme A. née en 1947 pour une ostéoporose post-ménopausique. En 2012, le bilan systématique est normal en dehors d’une hypogammaglobulinémie asymptomatique stable aux alentours de 5g. Le bilan étiologique est normal et l’hématologue consulté met en place...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Décembre 2016
Apparences trompeuses
Dr Julien Boetto (CHU - Montpellier) le 4 Octobre 2016
Données cliniques : Garçon, 14 ans ; Pas d’antécédent personnel ou familial ; Tableau d’hypertension intracrânienne progressif depuis 1 mois ; Vomissements itératifs ; Réalisation d’un bilan d’imagerie cérébrale...
Lire la suite
Cas Clinique
Source : Newsletter Osteonews Septembre 2016
Quand ça condense
Dr Jacques Fechtenbaum (Hôpital Cochin - Paris) le 28 Septembre 2016
Mr D., 28 ans, présente une dysplasie fibreuse polyostotique diffuse depuis l’enfance. Il a une douleur de la cheville gauche et vient vous consulter avec ses radiographies. Il est inquiet car le compte rendu signale des lisérés de condensation. A quoi correspondent ces lisérés ?
Lire la suite
Cas Clinique
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Septembre 2016
Vingt-cinq ans et vingt-cinq semaines : savoir y penser
Dr Catherine Thomas-Antérion (Lyon) le 15 Septembre 2016
Une jeune femme de 25 ans consulte très inquiète un neurologue en urgences. Elle dit avoir une santé florissante. Elle ne prend aucun traitement et n’a aucune habitude toxique. Elle pratique du sport régulièrement (course à pieds, alpinisme). Elle décrit une anxiété généralisée depuis l’enfance avec un passé d’attaques de panique qui ont cédé après une TCC...
Lire la suite
Divers
Bulletin de la POSNA (Pediatric Orthopaedic Society of North America)- Septembre 1999
le 25 Septembre 1999
Pour lire ce fichier PDF (328K), vous devez utiliser
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Dépistage cancer du sein : le bon moment, c'est après 50 ans »
le 17 Novembre 2017
« La concertation scientifique et citoyenne organisée sur le dépistage du cancer du sein a débouché sur une rénovation du dispositif, avec une meilleure information des femmes. C'était urgent ! », affirme le Dr Dominique Pierrat dans Top Santé. « Dans mon service, on observe une augmentation de la taille des cancers du sein chez des femmes de moins de 50 ans qui attendent pour consulter car elles ont entendu...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Un logiciel calcule pour chaque femme le risque de cancer du sein »
le 17 Novembre 2017
« Développé par une société française, cet outil intègre quatre facteurs de risque puis suggère la fréquence à laquelle des examens de contrôle seront nécessaires », révèle le journal Les Echos. « Personnaliser le dépistage du cancer du sein. C'est l'objectif du logiciel MammoRisk, développé par la société française Statlife et qu'explore l'Institut Gustave Roussy. Cet outil calcule...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Cancer : les antibiotiques réduisent l'efficacité de l'immunothérapie »
le 17 Novembre 2017
« C'est ainsi que des spécialistes [de Gustave Roussy, l'Inserm, l'Inra, l'AP-HP, IHU Méditerranée Infection et l'université Paris-Sud] expliquent en partie pourquoi ce traitement novateur, très efficace, ne donne pas toujours les effets attendus », révèle Anne Jeanblanc dans Le Point. La journaliste rappelle au préalable que « l'immunothérapie est une véritable révolution thérapeutique, dont les bénéfices...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - TVC scoop Novembre 2017
« Arrêt d'une étude de phase III » sur le rivaroxaban
le 16 Novembre 2017
L’Express indique en effet que « Bayer a annoncé avoir arrêté de manière anticipée une nouvelle étude sur l'anticoagulant […], car celle-ci indiquait une efficacité comparable à d'autres traitements ». Le magazine explique que « l'étude de phase III [sur le rivaroxaban] comparait ce médicament à l'aspirine chez les patients ayant subi une embolie d'origine indéterminée et a révélé, en cours de...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - TVC scoop Novembre 2017
« La clinique des anticoagulants de Dole, un exemple national »
le 16 Novembre 2017
Le Progrès constate qu’« il y a moins de 10 cliniques des anticoagulants (CAC) en France dont une à Dole. La CAC propose une formation des patients pour qu’ils (com) prennent bien leur traitement et assure une mission de surveillance pour éviter les complications ». Le journal rappelle en effet que « les patients sous anticoagulant doivent en permanence avoir un traitement adapté. L’équilibre se mesure régulièrement...  
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Cancero.net - TVC scoop Novembre 2017
« Thrombose portale : la définition »
le 16 Novembre 2017
Médisite rappelle que « par définition, une thrombose est l’obstruction d’un vaisseau sanguin par un thrombus (caillot de sang). On distingue différentes thromboses selon les vaisseaux touchés, comme la veine porte… ». L’article explique ainsi qu’« on parle de thrombose portale lorsque la veine porte, qui transporte le sang du système digestif vers le foie, est obstruée par un caillot. N’importe quelle partie de...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Diabeto.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Diabète : Roche mise sur la miniaturisation »
le 15 Novembre 2017
« Pour traiter le diabète, Roche veut commercialiser, d'ici fin 2019, des outils beaucoup plus petits que ce qui existe actuellement sur le marché », fait savoir Le Point. « L'entreprise pharmaceutique a ainsi conclu en mai un partenariat avec la start-up américaine Senseonics pour développer Eversense, un capteur qui s'implante sous la peau et calcule la glycémie de l'organisme en temps quasi réel...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Diabeto.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Manger la nuit augmenterait le risque de maladie cardiaque et de diabète »
le 15 Novembre 2017
Top Santé fait savoir qu’« une nouvelle étude mexicaine [publiée dans la revue Experimental phisiology] montre que manger la nuit, près de l'heure du coucher, augmenterait le niveau de graisse dans le sang. Ce phénomène, causé par notre horloge biologique qui prépare notre corps à dormir, favoriserait le développement de maladie cardiaque et du diabète ». « Travaillant avec des rats, les chercheurs ont examiné...  
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : Diabeto.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Diabète : lancement des premiers Etats généraux »
le 15 Novembre 2017
« Pour améliorer la prévention de la maladie et son suivi, la Fédération française des diabétiques organise une vaste consultation. Parmi les revendications fortes : l’accès des diabétiques à tous les métiers », signale Santé Magazine. Ces premiers « Etats Généraux » s’adressent « non seulement aux patients, mais aussi aux décideurs du monde de la santé et à l’ensemble de la...
Lire la suite
Vos patients ont lu
Source : NeuroScoop.net - Actu'Hebdo Novembre 2017
« Maladie d'Alzheimer : attention à l'inflammation sanguine »
le 8 Novembre 2017
« L'inflammation sanguine affecterait le volume du cerveau et pourrait jouer un rôle clé dans l'apparition de la maladie d'Alzheimer », « selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Neurology », révèle Top Santé. « Les chercheurs de la faculté de médecine de l'Université Johns Hopkins à Baltimore aux Etats-Unis ont analysé les niveaux de cinq marqueurs sanguins d'inflammation, dont le...
Lire la suite
Biblio Spécifik
Bibliographie bio-thérapeutiques 2002 (3e partie)
Dr Philippe Brissaud (Neuilly sur Seine) le 7 Février 2003
Anti-TNF alpha en dermatologie Ann Dermatol Venereol 2002 Dec;129(12):1374-9 Mahe E, Descamps V. Service de Dermatologie, Hopital Bichat Claude Bernard, 46, rue Henri Huchard, 75018 Paris Vous pouvez retrouver l’abstract de cet article sur PubMed : Expression of the p75 TNF receptor is linked to TNF-induced NFkappaB...
Lire la suite
Biblio Spécifik
Bibliographie bio-thérapeutiques 2002 (2e partie)
Dr Philippe Brissaud (Neuilly sur Seine) le 23 Décembre 2002
Bone and joint destruction in rheumatoid arthritis: what is really happening? J Rheumatol Suppl 2002 Sep;65:44-8 Goldring SR. Vous pouvez retrouver l’abstract de cet article sur PubMed : Preventing joint damage as the best measure of biologic drug therapy. J Rheumatol Suppl 2002 Sep;65:39-43 Bresnihan...
Lire la suite
Biblio Spécifik
Bibliographie bio-thérapeutiques 2002 (1e partie)
Dr Philippe Brissaud (Neuilly sur Seine) le 4 Juin 2002
Drug survival, efficacy and toxicity of monotherapy with a fully human anti-tumour necrosis factor-alpha antibody compared with methotrexate in long-standing rheumatoid arthritis. Rheumatology (Oxford) 2002 Apr;41(4):430-9 Barrera P, van Der Maas A, van Ede AE, Kiemeney BA, Laan RF, van De Putte LB, van Riel PL. Department of Rheumatology and. Department of Epidemiology, University Medical Centre, Nijmegen, The Netherlands. Vous pouvez retrouver l’abstract de cet article sur PubMed :
Lire la suite